Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Commentaires et propositions d'amendements de l'UER sur l'avant-projet de Convention de l'UNESCO sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques

Union européenne de radiotélévision, Suisse, le 13 septembre 2004 - 2004/09/13

L ' Union européenne de radiotélévision (UER) soutient énergiquement l'initiative visant l'élaboration d'une Convention à l'UNESCO sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques , pour la raison majeure que la protection et la promotion de la diversité culturelle et du pluralisme des médias tiennent une place importante dans le modèle audiovisuel européen et du service public de radiodiffusion en particulier. Elle a élaboré à l'attention de l'UNESCO un document qui analyse jusqu'à quel point le texte de l'avant-projet correspond aux attentes des organismes de radiodiffusion, et suggère des améliorations.

Selon l'UER, le nouvel instrument sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques devrait atteindre les objectifs suivants : Clarifier la légitimité des politiques nationales destinées à préserver et promouvoir la diversité culturelle et le pluralisme des médias, et reconnaître le lien entre les aspects culturels et commerciaux ; Faciliter les échanges culturels et la libre circulation des informations (notamment la réception des services de radio et de télévision non cryptés) quel que soit le mécanisme de distribution ; Diversifier davantage la provenance des produits audiovisuels (avec notamment de meilleures conditions de production et de distribution des produits audiovisuels dans les pays en développement) ; Obtenir la reconnaissance de l'important rôle des institutions de service public pour sauvegarder et promouvoir la diversité culturelle (et laisser à chaque pays le soin d'organiser ces institutions, d'en définir la mission et le mode de financement) ; Créer un forum de discussion sur les sujets de politique culturelle, et notamment un mécanisme permettant de recenser les bonnes pratiques.

Dans ses propositions d'amendements, l'UER souligne que si le plus important est de faire en sorte qu'au fil des négociations intergouvernementales les acquis du texte préliminaire (c'est-à-dire les points qui répondent aux attentes des radiodiffuseurs) ne s'évaporent pas ou ne soient pas privés d'une bonne partie de leur substance, il faut également s'incliner devant la nécessité d'apporter d'autres améliorations sur les points suivants : Cohérence avec d'autres instruments internationaux, en particulier les accords sur le commerce ; Plus grande diversification de la provenance des produits audiovisuels ; Protection et promotion de la liberté et du pluralisme des médias ; Rôle des institutions de service public ; Neutralité technologique; Transparence. (Disponible également en français)