Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Deuxième réunion d’experts sur l’avant-projet de convention sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques

M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, le 30 mars 2004 - 2004/03/30

En ouvrant le 30 mars dernier les travaux de la deuxième réunion d’experts sur l’avant-projet de convention sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a rendu hommage aux experts qui ont participé à la première réunion de décembre 2003 en soulignant que la qualité de leurs travaux a été "unanimement saluée": «J’ai en effet souhaité distribuer le rapport de cette réunion à tous les États membres, ainsi qu’aux organisations concernées, notamment aux organisations intergouvernementales et non-gouvernementales et plus particulièrement à l’OMC, à l’OMPI et à la CNUCED, et je n’ai reçu à cet égard que félicitations et encouragements (…) Je crois que tout le monde a été agréablement surpris de constater que, dès cette première réunion, vous avez été capables, sur un sujet aussi complexe et sensible, de formuler des propositions et d’envisager des possibilités concrètes de coopération. Bref, vous avez fait preuve tout à la fois d’audace, d’imagination et de réalisme, toutes qualités qui sont requises pour relever un tel défi» a-t-il déclaré. En effet, depuis la réunion de décembre, les experts, sollicités par le Secrétariat, ont réfléchi à la rédaction du préambule ainsi qu’à des propositions de formulations d’articles sur cinq thèmes préalablement proposés : principes et objectifs de la convention; définitions et champ d’application; droits et obligations des États; mécanismes de coopération et d’assistance internationales; et mécanismes d’application. Cependant, reconnaît M. Matsuura, «il reste encore beaucoup à faire, en particulier sur les questions relatives aux deux premiers thèmes, à savoir les principes et objectifs, et les définitions et champ d’application. Et j’espère que vos débats à venir vont non seulement approfondir ces domaines, explorer toutes les possibilités, mais également permettre la formulation de propositions concrètes de rédaction qui puissent constituer le corps de ces parties dans le futur avant-projet de Convention». [54] (Disponible en français et en anglais)