Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Propriété intellectuelle et gestion collective du droit d'auteur et des droits voisins : « Mieux sécuriser les créateurs et garantir la diversité culturelle »

Agence de presse chinoise Xinhua, le 19 avril 2005 – 2005/04/19

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, en collaboration avec l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF) et de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), a organisé du 18 au 21 avril dernier un Colloque sous-régional à Ouagadougou sur la propriété intellectuelle auquel participaient les bureaux francophones des droits d'auteurs de 19 pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre. Les travaux de ce séminaire ont porté sur la gestion collective du droit d'auteur et des droits voisins dans le développement des industries culturelles, notamment l'impact de la propriété littéraire et artistique dans le développement des industries culturelles en Afrique, et les moyens de lutte contre la croissance du commerce des biens culturels.

À cet égard, le représentant de l'AIF, M. Amadou Diallo, a déclaré que la protection de la propriété intellectuelle est indispensable au développement des industries culturelles : « Elle produit un impact sur l'économie et favorise même la création d'emplois ». Il a espéré que la rencontre de Ouagadougou débouche sur des pistes d'action permettant aux bureaux africains des droits d'auteurs de mieux sécuriser les créateurs et de garantir la diversité culturelle, le dialogue des civilisations ainsi qu'une large diffusion des oeuvres. Par ailleurs, le ministre burkinabé de la Culture, M. Mahamoudou Ouédraogo, a souhaité plus d'appui aux structures nationales de protection des droits d'auteurs car, « la protection des droits d'auteur et des droits voisins est un levier pour le développement économique, social et culturel des pays africains ». [05-11]