Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Adoption de la Convention sur la diversité des expressions culturelles à l’UNESCO : Le " génie " français en question

Jean-Paul Mulot, éditorialiste du Figaro, Paris, le 22 octobre 2005 – 2005/10/22

Lorsqu’il signe son éditorial dans cette édition du Figaro du 22 octobre, Jean-Paul Mulot écrit : « Ne boudons pas notre plaisir. L'adoption de la convention sur la diversité culturelle par l'Unesco est une belle victoire pour la France. Mais rendons à César ce qui est à César (…). Si nous devons l'écrasante victoire de jeudi au talent de Renaud Donnedieu de Vabres, le coach français, il s'agit d'abord d'une victoire d'équipe. Rien n'aurait été possible sans un management francophone et sans un team européen. L'exception culturelle, concept inlassablement défendu par Jacques Chirac, n'aurait pu s'imposer à Hollywood si le Canada ne nous avait emboîté le pas, et si l'Europe, emmenée par la présidence britannique, n'avait prêté une oreille bienveillante à notre combat. Malgré nos querelles (…) c'est l'axe Paris-Londres qui a gagné ».

Par ailleurs, M. Mulot souligne que « les pressions de l'Amérique ont été sans effet sur le gouvernement Blair. Pour une fois, l'Union européenne a parlé d'une seule voix. Pourtant, l'Administration américaine s'est bougrement démenée pour empêcher l'adoption du texte. Condoleezza Rice a même pris la plume pour sermonner ses alliés, multipliant les pressions amicales sur les " petits" pays. Qu'importe! Constatant son isolement, le département d'État n'a pu que faire part (…) de sa " déception" . On espère simplement que cet échec américain ne sera pas l'occasion pour Washington de remettre en cause la contribution américaine - près d'un quart du budget - à l'Unesco ».

M. Mulot conclut qu’on ne peut que partager l'optimisme du Président français Jacques Chirac, qui voit dans cette convention « un progrès majeur dans un monde qui a besoin de protéger la diversité culturelle et d'organiser le dialogue des cultures dans le respect de tous ».