Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Adoption de la Convention sur la diversité des expressions culturelles à l’UNESCO: " La solitude américaine "

Nicolas Dufour, éditorialiste du Temps, Genève, le 25 octobre 2005 – 2005/10/25

Revenant sur la décision prise, la semaine dernière, par l'Unesco sur la diversité culturelle, le quotidien suisse Le Temps titre : " Les milliards de la culture échappent à la concurrence" et s'en réjouit. Le fait que " les biens artistiques ou les productions audiovisuelles seront exclus des négociations sur la libéralisation" est, selon le journal de Genève, une victoire, notamment pour la Suisse, qui " a joué un rôle important dans les débats", rapporte Les Échos. OAS_AD('x01'); C'est en revanche, estime Le Temps, un échec des États-Unis: « On aura rarement eu une épreuve aussi éclatante, voire pathétique, de la solitude de l'empire, isolé face à 148 pays », note Nicolas Dufour dans un éditorial sur le sujet, en première page, titré : " La solitude américaine" . « Les menaces de Condoleezza Rice n'ont pas ébranlé les représentants des nations qui, pourtant, ont tous à craindre d'un courroux américain », ajoute-t-il. Pour Washington, c'est " une gifle" ; les défenseurs d'un service public médiatique et culturel " jubilent" en revanche. L'éditorialiste se demande néanmoins quelle est la pérennité de l'unanimité anti-américaine actuelle: « Bientôt, la Chine, l'Inde ou le Brésil ne trouveront-ils pas trop contraignantes ces règles qui sanctuarisent les biens culturels ? »