Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Gouvernement du Québec - La 10e Réunion annuelle des ministres de la Culture du Réseau international sur la politique culturelle est un succès

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad, qui a dirigé la délégation du Québec lors de la 10e Réunion annuelle des ministres de la Culture du Réseau international sur la politique culturelle (RIPC) qui s'est tenue à Séville, en Espagne, les 20 et 21 septembre 2007, est très satisfait des résultats obtenus lors de cette réunion. M. Hamad y remplaçait la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, en mission au Mexique.

Le communiqué de presse émis par le gouvernement du Québec au terme de cet événement précise que la réunion des ministres du Réseau a été un succès de participation, plus d'une quarantaine de pays étant représentés, dont 26 par des ministres de la Culture, et quelques organisations comme l'Organisation internationale de la Francophonie, la Commission européenne et le Conseil de l'Europe. Le ministre Hamad a pris la parole, au sein de la délégation canadienne, pour exprimer les attentes du Québec aussi bien à l'égard du processus de ratification de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l'UNESCO que des travaux relatifs à sa mise en œuvre.

Faisant valoir l'importance de la Convention pour préserver le droit des États et des gouvernements de prendre les mesures nécessaires pour soutenir leur secteur culturel, M. Hamad a aussi mis l'accent sur l'importance de reconnaître l'apport économique des activités relatives à la culture et aux communications.

« Comme ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, je suis bien placé pour vous dire qu'au Québec, la culture et les communications génèrent une activité économique majeure. En termes d'emplois, c'est environ 180 000 emplois directs et indirects, ce qui représente près de 5 % de la population active. La part de la culture et des communications dans notre produit intérieur brut est estimée à environ 7,7 %. C'est donc un secteur qui mérite notre soutien », a indiqué le ministre lors de son intervention au sujet de la Convention.

Le communiqué de presse souligne également que la réunion des ministres du Réseau revêtait une importance toute spéciale cette année, puisqu'il s'agissait notamment d'échanger sur les priorités à mettre de l'avant en prévision de la tenue de la première réunion du Comité intergouvernemental de la Convention qui se tiendra à compter du 10 décembre prochain, à Ottawa, au Canada.

La Fédération internationale des Coalitions pour la diversité culturelle aura son siège au Québec

Par ailleurs, lors d'une autre réunion tenue à Séville, en début de semaine, les Coalitions pour la diversité culturelle d'une quarantaine de pays se sont regroupées en fédération pour ainsi constituer une organisation non gouvernementale dont le siège sera à Montréal, dans les locaux mêmes de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle.

« La mise sur pied de cette fédération permettra aux Coalitions de continuer le rôle important qu'elles jouent à l'égard de la promotion de la Convention, mais, dorénavant, à l'égard de sa mise en œuvre et de son suivi. La décision d'installer le siège de la fédération au Québec est une reconnaissance majeure du travail inlassable accompli par notre coalition dans le dossier de la diversité des expressions culturelles », a indiqué Mme St-Pierre, rejointe au Mexique.

Source :