Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

La Commission européenne salue l'approbation du tout premier agenda européen de la culture par le Conseil

La Commission européenne annonce que le Conseil « Culture » a adopté le 16 novembre 2007, sur la base des propositions présentées par la Commission en mai 2007, un agenda européen de la culture « qui introduit un système de coopération plus structuré et des priorités concrètes ».

Dans son communiqué, la Commission souligne que M. Ján Figel', commissaire européen chargé de l'éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse a déclaré : « Cela marque le début d'une nouvelle ère pour ce qui est de la méthode de coopération entre les États membres, la Commission européenne et les acteurs culturels. En unissant nos efforts, nous serons mieux à même de relever certains des grands défis auxquels le secteur culturel est confronté ».

Le communiqué précise que le Conseil a en effet approuvé trois grands objectifs « qui, ensemble, formeront une stratégie culturelle commune aux institutions européennes, aux États membres et au secteur de la culture et de la création :

  • la promotion de la diversité culturelle et du dialogue interculturel;
  • la promotion de la culture en tant que catalyseur de la créativité dans le cadre de la stratégie de Lisbonne pour la croissance, l'emploi, l'innovation et la compétitivité;
  • la promotion de la culture en tant qu'élément indispensable dans les relations internationales de l'Union. »

Le Conseil a également approuvé les principales méthodes de travail proposées par la Commission. L'une des caractéristiques essentielles de la nouvelle stratégie, rappelle le communiqué, « est l'introduction d'un système de coopération plus structuré entre les États membres et les institutions communautaires en matière culturelle. Le mécanisme repose sur la « méthode ouverte de coordination » (MOC), qui a été utilisée avec succès pour structurer la collaboration entre les États membres et l'Union dans les domaines de l'éducation et de la formation, de la jeunesse et de la protection sociale. » Le communiqué précise que « la méthode sera appliquée selon une approche flexible adaptée au secteur culturel, dans le respect total des compétences des États membres. Les progrès accomplis sur la voie des objectifs communs seront examinés tous les trois ans par la Commission et les États membres. »

Dans son communiqué, la Commission signale que le Conseil a souligné l'importance d'un dialogue permanent avec les acteurs culturels à tous les niveaux (local, régional, national et européen). À cet égard, note le communiqué, « l'Union européenne tente donc d'associer plus étroitement le secteur culturel – des artistes individuels aux industries de la création et de la culture – aux affaires européennes, entre autres par le canal d'un nouveau forum culturel faisant suite à celui qui a été organisé avec succès par la présidence portugaise en septembre 2007 ».

Enfin, le communiqué stipule que la résolution du Conseil comprend cinq domaines d'action prioritaires spécifiques pour la période 2008-2010 :

  • améliorer les conditions nécessaires à la mobilité des artistes et des autres professionnels du secteur culturel;
  • favoriser l'accès à la culture, notamment par la promotion du patrimoine culturel, le tourisme culturel, le multilinguisme, la numérisation, les synergies avec l'éducation (en particulier l'éducation artistique) et la mobilité accrue des collections;
  • mettre au point des données, des statistiques et des méthodologies dans le domaine culturel et améliorer leur comparabilité;
  • accroître au maximum le potentiel du secteur culturel et créatif, et en particulier celui des PME;
  • promouvoir et mettre en œuvre la convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

«  La Commission va maintenant travailler dans ce sens pour obtenir des résultats tangibles au cours des trois prochaines années », conclut le communiqué.

De plus amples informations sont disponibles aux adresses suivantes :

Source :