Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Discours de Mme Françoise Rivière, sous-directrice générale pour la culture de l’UNESCO, à l’occasion de la Conférence d’Essen « Diversité culturelle – La richesse de l'Europe. Faire vivre la Convention de l'UNESCO »

Le 28 avril 2007, à l’occasion de la Conférence « Diversité culturelle – La richesse de l'Europe. Faire vivre la Convention de l'UNESCO » tenue à Essen (Allemagne), Mme Françoise Rivière, sous-directrice générale pour la culture de l’UNESCO, a prononcé un discours sur le thème de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Durant son intervention, Mme Rivière a notamment tenu à souligner la rapidité sans précédent de l’entrée en vigueur de cette Convention. Selon elle, ce succès est attribuable à deux raisons principales : « La première raison est certainement liée à l’actualité des idées. Les États membres, par cette Convention, ont souhaité reconnaître la diversité créatrice comme un élément essentiel du développement. De la sorte, la Convention est le premier instrument normatif qui relie, de manière aussi évidente, la culture et le développement, ce dernier étant compris au sens large, dans son acception aussi bien symbolique qu’économique. » Une autre raison de ce succès, ajoute Mme Rivière, « est sans doute que cette Convention est l’un des premiers, et l’un des seuls, instruments internationaux qui tout à la fois prend acte de la mondialisation et s’efforce de l’orienter, d’en maîtriser les processus pour qu’ils assurent non seulement la protection mais aussi la promotion de la diversité des expressions culturelles. »

Au sujet de la première Conférence des Parties, qui se tiendra au Siège de l’UNESCO du 18 au 20 juin prochain, Mme Rivière a notamment déclaré : « Néanmoins, la répartition géographique des Parties est encore déséquilibrée et très peu d’États de la région Asie-Pacifique et de la région arabe ont déjà rejoint la Convention. Certes, beaucoup d’États ont lancé leur processus interne de ratification. Mais la démarche est parfois longue et complexe. Nous sommes confiants que les mois qui viennent vont voir la liste des Parties s’allonger. La solidarité internationale, qui est au cœur de ce texte, ne peut, en effet, fonctionner pleinement que si les partenaires sont multiples et variés, à l’image du monde lui-même. »

Pour consulter le discours de Mme Rivière et prendre connaissance de l’ensemble des éléments de réflexion qu’elle a livré aux participants de la Conférence d’Essen, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Source :