Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Les ministres de la culture des pays d’Europe et des régions voisines adoptent la déclaration de Bakou

Le Conseil de l’Europe nous informe qu’une déclaration finale pour la promotion du dialogue interculturel a été adoptée par les ministres de la Culture des pays d’Europe et de régions voisines à la conférence qui s’est achevée le 3 décembre 2008, à Bakou (Azerbaïdjan). La conférence a rassemblé les 49 États signataires de la Convention culturelle européenne et les ministres de certains États membres de l'Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) et de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO).

La Déclaration de Bakou résume les perspectives ouvertes par la conférence et insiste sur le pouvoir et le potentiel de la culture au service du dialogue interculturel, de la paix et du développement durable.

Entre autres, en préambule, les ministres signataires ont affirmé que « la diversité culturelle entre les pays et à l’intérieur des pays fait partie du patrimoine commun de l’humanité ». Ils ont de plus réaffirmé « l’importance du rôle des politiques culturelles aux niveaux national, régional et local, et de leur contribution à la promotion du dialogue interculturel ».

Les éléments contenus en annexe de la Déclaration nous indiquent que les ministres sont convenus de renforcer le processus de coopération initié à Bakou, notamment en encourageant la signature, la ratification et la mise en œuvre de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Les ministres sont également convenus de prendre ensemble ou de renforcer des initiatives concrètes destinées à donner suite à la conférence, en se fondant sur des projets de coopération transfrontaliers, notamment le soutien accru ou le développement des compétences interculturelles afin de faciliter l’accès aux œuvres d’art et aux expressions artistiques de différentes cultures.

Pour en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter la version intégrale de la Déclaration finale ainsi que la section consacrée spécifiquement à cette conférence sur le site Internet du Conseil de l’Europe.

Source :