Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Ratification du protocole d'entente créant l'Observatoire démographique et statistique de l'espace Francophone

Le protocole d'entente créant l'Observatoire démographique et statistique de l'espace Francophone a été ratifié le 25 mars à Montréal en présence du secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf. La création de cet observatoire découle d'un engagement pris par le premier ministre du Québec, Jean Charest, à l'occasion du XIIe Sommet de la Francophonie à Québec, en octobre 2008.

« Les signataires du protocole sont le ministre des Relations internationales du Québec et ministre responsable de la Francophonie, Pierre Arcand, l'administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, le recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Bernard Cerquiglini et la vice-rectrice aux études et activités internationales de l'Université Laval, Nicole Lacasse, précise-t-on dans le site du ministère des Relations internationales.

L’Observatoire permettra l'élaboration d'un tableau d'ensemble permanent sur l'évolution de la situation du français dans le monde. Les données colligées seront mises à la disposition de l'OIF en complément des analyses et des études conduites pour permettre aux chefs d'État et de gouvernement de prendre les décisions stratégiques afin de développer des mesures plus ciblées en faveur de la promotion du français.

Se réjouissant de cette entente, le secrétaire général de la Francophonie a déclaré : "Alors qu'il est demandé à l'OIF et aux opérateurs de la Francophonie d'axer leur gestion sur les résultats et de développer des indicateurs de la performance de leurs actions, il s'avère indispensable de suivre l'évolution de la situation linguistique. "

Pour sa part, le ministre Arcand, a souligné que " la création de cet observatoire assure un rayonnement international de l'expertise québécoise en matière de démographie et de linguistique. Cet engagement de notre gouvernement démontre également toute l'importance qu'accorde le Québec à la langue française ici et dans le monde ".

A l'initiative du gouvernement du Québec, l'Observatoire financé à hauteur de 650 000 $ grâce au partenariat de l'OIF, l'AUF et de l'Université Laval, sera mis en place pour les quatre prochaines années. Le Secrétariat à la politique linguistique du Québec y participera en offrant son expertise en matière d'élaboration et de mise en œuvre de politiques linguistiques. Pour sa part, l’AUF mobilisera les membres de ses réseaux de chercheurs, notamment ceux du Sud, afin qu'ils puissent pleinement collaborer à ce projet. Enfin, l'Université Laval assurera le leadership scientifique, rendra accessibles ses ressources documentaires et abritera le nouvel observatoire. Le directeur de l'Observatoire proviendra également du corps professoral de l'Université Laval. »

Source :