Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Colloque international et tables rondes virtuelles sur le thème « Humaniser le commerce »

Le projet Gouvernance globale du travail (GGT), développé par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) et l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est entré dans une quatrième phase, donnant lieu à la tenue d’un cycle de tables rondes virtuelles (du 14 mars au 17 avril 2009) et à un colloque international, « Humaniser le commerce II » qui se tiendra à Montréal les 27 et 28 avril prochain.

Rappelons qu’en 2008, les participants au premier colloque international « Humaniser le commerce » se sont penchés sur les liens entre commerce international et promotion des droits des travailleurs en comparant et en analysant les accords commerciaux bilatéraux comprenant des clauses sur le travail.

« Cette année, précise-t-on dans le site consacré à cet événement, le colloque " Humaniser le commerce II " propose de débattre des trajectoires permettant d’atteindre un modèle multilatéral de gouvernance du lien commerce-travail. En rassemblant des universitaires et des représentants des gouvernements, des ONGs, des syndicats et du secteur privé, les tables rondes virtuelles et le colloque " Humaniser le commerce II " viseront à faire émerger des réponses autour de trois thèmes centraux, et au sein de différents forums.

Le mécontentement est croissant quant au fait que la mondialisation, la croissance et les gains de productivité n’aient pas mené à de plus hauts niveaux d’emploi, de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. La lutte contre le chômage ainsi que le respect de normes du travail exigeantes sont des conditions nécessaires au développement de relations commerciales harmonieuses et au bon fonctionnement du système économique mondial. L’écart entre les outils de gouvernance mis en place pour favoriser la mondialisation économique et ceux visant à protéger les droits travailleurs et à améliorer leurs conditions de vie doit être comblé. Ceci est d’autant plus important dans le contexte de la crise économique actuelle et des risques de politiques protectionnistes. »

Les tables rondes virtuelles portent sur les thèmes suivants : vers un modèle multilatéral « praticable »; vers une application «crédible» des accords ; vers une plus grande cohérence politique.

Pour connaître les modalités d’inscription à ce colloque ou pour prendre part aux tables rondes virtuelles , nous vous référons au site Internet de l’événement.

Source :