Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

La Commission européenne et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique débattent de la culture et la création en tant que facteurs de développement

Début avril, la Commission européenne a organisé à Bruxelles, un colloque international sur le thème "Culture et création, facteurs de développement". Plus de 500 personnes d'Afrique, des Caraïbes, du Pacifique (ACP) et de l'Union européenne― artistes, responsables politiques de haut rang et professionnels de la culture― ont participé à cet événement et débattu des moyens de mieux utiliser le potentiel créatif et la richesse culturelle des pays ACP pour soutenir leur développement.

À cette occasion, Louis Michel, le Commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire et l'initiateur du colloque a déclaré : « La créativité, toute la richesse, toute la diversité de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique renforcent chez moi une conviction profonde selon laquelle il existe dans la culture et la création un potentiel sous exploité d'innovation et de développement. A mon sens, ouverture, solidarité, créativité, dialogue sont autant de pistes à suivre pour une meilleure gouvernance mondiale et une prospérité mieux partagée ».

Comme précisé dans le communiqué de presse, au moment où se tenait le G20, la Commission souhaitait « avec l'organisation de ce colloque Culture et Création facteurs de Développement :

  • montrer que le dialogue avec les États en développement est fondamental pour l'Europe;
  • rappeler que l'investissement dans le développement est essentiel et constitue une source de croissance pour toute la communauté internationale;
  • lancer de nouvelles actions sur la base des débats de ce colloque pour aider les pays en développement à tirer parti de leur potentiel. »

En introduction de cet événement, Francisco d’Almeida, directeur de l’association Culture et Développement-France, a tracé un portrait substantiel des potentialités et enjeux de la création et de la culture pour le développement. De plus, certaines réalisations de type success stories ont été présentées : L’École des Sables de Toubab Dialaw au Sénégal, DANSE L'AFRIQUE DANSE, une plate-forme pour le développement d'une économie de la danse sur le continent africain et Sauti za Busara Festival de Zanzibar, Tanzanie.

Plusieurs ateliers ont également permis des échanges entre professionnels, politiques et bailleurs de fond sur les thèmes suivants : la culture et les politiques nationales, culture et coopération décentralisée, financement de la culture, politiques culturelles et accès aux marchés, gestion du patrimoine.

Pour avoir accès à l’ensemble des contenus de ce colloque, nous vous invitons à visiter le site consacré à cet événement.

Source :