Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Un axe franco-canadien pour la diversité culturelle

Le Monde , le 13 octobre 2003 – 2003/10/13

Dans cette entrevue accordée au Monde, Mme Sheila Copps, ministre du Patrimoine canadien, situe les enjeux de la Conférence générale de l'UNESCO dans le domaine culturel et défend le caractère supranational du projet de Convention internationale sur la diversité culturelle auquel l’UNESCO doit donner son aval. Selon Mme Copps, «la mondialisation doit respecter le droit de chaque pays à défendre sa culture, sa civilisation, ce qu'il exprime par ses livres, son cinéma, ses télévisions». Aussi, déclare-t-elle, «nous proposons une convention sur la diversité culturelle afin qu'il existe une protection dans tous ces domaines». Si «avec Hollywood, les échanges se font dans un seul sens, des États-Unis vers l'extérieur», pour Mme Copps, «avec une convention de l'Unesco, nous voulons nous assurer que les droits ne seront pas étouffés». Elle souligne notamment que «l'idée n'est pas de permettre uniquement aux pays riches de garder leur petit pré carré. Nous souhaitons aussi permettre à tous les pays qui ne sont pas encore dotés d'industries culturelles de pouvoir en construire une, pour que leurs artistes puissent aussi être reconnus commercialement.» (Disponible en français seulement)