Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Allocution du premier Ministre du québec, m. Jean Charest, à l’occasion du dîner d’état offert dans le cadre de la visite du premier Ministre Français

M. Jean-Pierre Raffarin - Québec, le 23 mai 2003

Dans son allocution, le premier ministre, M. Jean Charest, affirme que «la promotion de la diversité culturelle et linguistique, dans un contexte de mondialisation débridée, est un impératif», et déclare notamment que «la protection de la diversité culturelle et linguistique est l'une des toutes premières balises d'une mondialisation maîtrisée». Selon M Charest, la diversité culturelle doit être considérée «comme le quatrième pilier du développement durable, aux côtés de l'économie, de l'environnement et de la préoccupation sociale». Le premier ministre rappelle en outre que «le Québec et la France se sont engagés dans une action commune visant à promouvoir l'ébauche d'un instrument, au sein d'organismes internationaux, afin de garantir aux États et aux gouvernements le droit de définir leurs politiques culturelles et de déployer les moyens et les ressources qui en découlent». À cet égard, M. Charest se félicite notamment du fait que l'UNESCO ait récemment reconnu l'importance de l'enjeu de la diversité culturelle et recommandé de poursuivre l'action visant à l'élaboration d'un nouvel instrument international pour la préserver. Rappelant également que «la France et le Québec sont tous deux riches de leurs régions. Richesse dans la diversité des géographies, des cultures, des langues» M. Charest déclare à l’attention de M. Raffarin que «nous pouvons davantage puiser à même cette richesse pour élargir les horizons de notre coopération». C’est pourquoi il entend que «la France et le Québec s’associent et mènent une lutte commune pour la diversité culturelle», s’actualisant dans le cadre d’une «nouvelle alliance franco-québécoise». [16] (Disponible en français seulement).