Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Xe Sommet de la Francophonie : « Mobilisation de tous les membres de la Francophonie pour assurer l'adoption de la Convention sur la diversité culturelle à l'UNESCO en 2005 »

M. Jean Charest, Premier ministre du Québec, Ouagadougou, le 27 novembre 2004 - 2004/11/27

Le communiqué rendu public à l'issue du Xe Sommet de la Francophonie, qui s'est tenu du 24 au 27 novembre 2004 à Ouagadougou au Burkina Faso, rapporte le huis clos politique qui réunissait à cette occasion les chefs d'État et de gouvernement membres de la Francophonie. Dans le cadre de cette rencontre, souligne un observateur, le Premier ministre du Québec, M. Jean Charest, s'est réjoui de la place accordée au Sommet à la question de la diversité culturelle. Il a également servi une mise en garde quant aux conséquences de la prédominance des règles de l'OMC sur la convention qui doit être adoptée à l'UNESCO, à l'automne 2005, et a notamment souligné les limites d'un processus de règlement des différends qui nécessite l'aval des deux partis pour s'enclencher. À cet égard, M. Charest a insisté sur la nécessaire mobilisation de tous les membres de la Francophonie afin d'assurer l'adoption de la Convention sur la diversité culturelle à l'UNESCO en 2005 , «c ar, affirme-t-il, il importe que nous soyons tous au rendez-vous afin de ne pas manquer cette importante échéance».

Le Premier ministre s'est également réjoui de l'adoption du cadre stratégique décennal qui permettra à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) «de mieux canaliser ses énergies vers les secteurs où elle excelle». Il a notamment annoncé officiellement que les chefs d'État et de gouvernement présents au Xe Sommet ont exceptionnellement décidé que la ville de Québec accueillerait le XIIe Sommet de la Francophonie en 2008, dans le cadre du 400e anniversaire de sa fondation. (Disponible en français)