Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Le projet de convention de l’UNESCO sur diversité culturelle et la nouvelle politique culturelle canadienne

Mme Liza Frulla, Ministre du Patrimoine canadien et ministre responsable de la Condition féminine, le 9 novembre 2004 - 2004/11/09

Dans son intervention à l’occasion du déjeuner-causerie de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, Mme Frulla a tracé les grands objectifs de la politique culturelle canadienne et souligné le rôle primordial des artistes et des créateurs à cet égard : «Ce sont eux la matière première de la culture canadienne et québécoise (…) Nos créateurs, nos artistes sont notre plus grande source d'innovation. Nos industries culturelles reposent sur leurs idées, leur talent, leur vision, leur courage et leur engagement», a-t-elle déclaré. Aussi, affirme-t-elle : «Pour maximiser les retombées économiques de la culture au Canada, il faut que nos artistes et nos créateurs puissent compter non seulement sur notre appui, mais sur une structure de diffusion qui leur permet de rejoindre le public (…) nous devons miser sur les forces et les compétences de chacun pour concevoir une politique culturelle canadienne».

C'est tout un défi, déclare-t-elle : «L'objectif est de tirer profit du caractère unique que nous confèrent notre diversité et notre dualité linguistique; Que l'on reconnaisse que les arts et la culture sont des moteurs du développement social et économique au pays; Que nos artistes aient les moyens de rejoindre leur auditoire sur leur propre marché; Que la population canadienne ait accès à leurs œuvres; Que nos créateurs rejoignent les marchés étrangers; Et que chaque pays puisse adopter ses propres politiques culturelles et ait les moyens de protéger ses propres modes d'expression. D'où mon engagement à faire adopter la Convention internationale sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques».

De même qu’elle a communiqué à ses collègues le sens et la portée de cet engagement, lors de la rencontre des ministres responsables de la culture à Halifax; de même qu’ils se sont tous engagés dans une résolution à se mobiliser pour soutenir le projet de convention de l’UNESCO; de même qu’elle signale l'excellente collaboration du Québec dans ce dossier depuis ses débuts, Mme Frulla exhorte  tous les intervenants de l'industrie de la télévision et du cinéma  à "travailler encore une fois en étroite collaboration" avec elle et partager cette "vision" et cet "engagement". (Disponible en français, anglais) [80]