Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

La Diversité culturelle à l'UNESCO : La position des États de la Francophonie?

La Presse canadienne , le 28 avril 2005 – 2005/04/28

Comme le rapporte la Presse canadienne, à cinq mois du vote de la Convention sur la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques à l'UNESCO, certains pays francophones font encore mystère de leurs intentions. Cette situation a été évoquée par la ministre des Relations internationales du Québec, Monique Gagnon-Tremblay, lors de sa rencontre à Paris avec le Secrétaire général de la Francophonie, M. Abdou Diouf : « Il y a une quinzaine de membres de la Francophonie dont on ne connaît pas la position, ce qui ne veut pas dire qu'il sont contre, a expliqué la ministre. J'ai demandé à M. Diouf d'intervenir auprès de ces pays pour connaître leurs intentions, ce qui nous rassurerait.

Cette convention devant être soumise à la Conférence générale de l'UNESCO en octobre prochain, la ministre a également évoqué cette échéance au cours d'un entretien à Paris avec le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, qui, en effet, se serait montré «raisonnablement optimiste» sur les chances d'adoption de la Convention. En outre, la ministre juge encourageant le projet de texte intitulé : Avant-projet de convention sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques - Texte consolidé . Ce texte, qui servira de base de travail lors de la troisième session de la réunion intergouvernementale d’expert qui s’ouvrira à Paris le 25 mai prochain « va dans le sens de la position du Québec et du Canada », souligne Mme Gagnon-Tremblay. [05-12]