Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Projet de Convention sur la diversité culturelle - la société civile suisse est préoccupée

Commission suisse pour l'UNESCO, Berne, le 24 janvier 2005 – 2005/01/24

La deuxième audition de la société civile suisse sur l'avant-projet de Convention de l'UNESCO sur la diversité culturelle s'est tenue le 20 janvier à Berne et a réuni une quarantaine de représentants des milieux concernés ainsi que plusieurs collaborateurs de l’administration fédérale. À l’issue de cette consultation, la société civile suisse a adressé un message à l’administration fédérale dans lequel elle exprime solennellement aux autorités fédérales sa préoccupation quand à l'évolution du processus d'élaboration du texte: « elle constate qu'après un début prometteur des discussions, lors de la réunion intergouvernementale d’experts du mois de septembre 2004, des tensions manifestes entre les États membres sont apparues, et en particulier pendant les travaux du Comité de rédaction qui se sont déroulés au mois de décembre 2004. Elle souligne sa crainte vis-à-vis d’une dérive de ces tensions qui pourrait affecter sérieusement l'ensemble du processus et porter préjudice aux chances de voir un texte satisfaisant être adopté par la Conférence générale de l'UNESCO à l'automne 2005 ».

Les participants à la consultation se félicitent néanmoins de la position générale prise par la Suisse jusqu’à ce jour dans le processus de négociation. Cependant, « conscients de l'importance cruciale que revêtent les enjeux en cours pour l'avenir de la planète, tant sur le plan de la sécurité que sur celui du développement durable », ils expriment à la délégation suisse leur profond souhait qu'elle puisse, dans ces circonstances, continuer à se positionner sans réserve et avec détermination du côté de la promotion et de la protection de la diversité culturelle, et qu'elle ne relâche en aucune manière ses efforts pour contribuer à une solution favorable dans les délais prévus.

Concernant plus particulièrement le texte de l'avant-projet de Convention, la société civile suisse exprime à nouveau sa satisfaction sur le fait qu'un nombre important des points qu’elle avait soulevés lors de la première audition aient été reflétés dans les commentaires transmis par la Suisse au secrétariat de l'UNESCO au mois de novembre 2004. Toutefois, en vue des prochaines échéances, et en particulier de la prochaine session de la réunion d'experts gouvernementaux sur l'avant-projet de Convention, elle juge utile de revenir sur quatre éléments qu'elle considère être de toute première importance, et exhorte l'administration fédérale de réserver un accueil favorable aux commentaires issus de la deuxième audition, et de les intégrer dans les positions qui seront défendues par la délégation suisse à l'UNESCO. Ces points sont relatifs à : Souveraineté des États, droits et obligations (articles 5, 6 et 7); Relation de la convention avec les autres instruments (articles 13, 19 et 24); Responsabilité et participation de la société civile (Préambule et article 11); Coopération internationale (articles 16, 17, 18). [05-03]