Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Le président bulgare souligne la contribution de l'UNESCO à l'entente entre les peuples lors de l'ouverture de la Conférence générale, Paris (France)

Le Président de la République de Bulgarie, Georgi Parvanov, a prononcé un fervent plaidoyer en faveur de la diversité culturelle et de l'entente interculturelle lors de l'ouverture de la 34e session de la Conférence générale de l'UNESCO, le 16 octobre 2007.

Le communiqué de presse émis par l'UNESCO à ce sujet précise que, s'adressant aux représentants des États membres de l'UNESCO, réunis à Paris jusqu'au 3 novembre, « le Président a insisté sur l'importance de l'action de l'Organisation en matière d'éducation et de patrimoine; deux domaines qui jouent un rôle important dans le dialogue interculturel ».

« Nous sommes profondément convaincus que la culture est porteuse d'entente et non pas de discorde, que la culture et la solidarité sont des préalables à l'édification d'une paix juste et durable », a déclaré le Président. Évoquant les sommets de chefs d'État et de gouvernement de l'Europe du Sud-Est, organisés sous l'égide de l'UNESCO, à Ohrid en 2003, Tirana en 2004, Opatija (2006) et Bucarest (2007), le Président Parvanov a plaidé pour la poursuite de ces réunions. « Nous, les chefs d'État de l'Europe du Sud-Est, avons constaté que l'avenir de la région est lié à notre avenir européen commun et à celui de l'humanité [...] Nous sommes d'accord sur l'existence de problèmes hérités du passé et sur notre volonté de les surmonter. Mais, ce qui est le plus important, c'est que nous avons des objectifs communs orientés vers une coopération active, la sécurité et la stabilité, la prospérité économique et une meilleure communication. »

Selon le communiqué, le Président a ajouté que « l'éducation au patrimoine culturel et historique est importante pour nous tous qui voulons être des citoyens d'un monde de respect et de diversité de cultures. L'éducation au patrimoine signifie une éducation à la tolérance interethnique, interreligieuse et interculturelle ». Dans cette perspective, le Président Parvanov a poursuivi en soulignant l'engagement de son pays en faveur de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003 et a rappelé que la prochaine session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel se réunira en Bulgarie (février 2008).

Le Président a aussi annoncé la création d'un Centre régional pour la protection du patrimoine immatériel qui sera placé sous l'égide de l'UNESCO.

Source :