Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

La Francophonie participe à la 1e réunion du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

Dans une nouvelle diffusée le 13 décembre 2007, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) souligne qu'elle a participé en tant qu'observateur à la 1 e réunion du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, organisée par le Secrétariat de l'UNESCO, à Ottawa (Canada), du 10 au 13 décembre 2007.

D'entrée de jeu, l'OIF rappelle que cette réunion suivait de quelques jours le deuxième séminaire de réflexion, organisé à Bruxelles le 29 novembre par l'OIF et la Communauté française de Belgique en partenariat avec la Commission européenne, sur le thème de « La coopération internationale au service d'un secteur culturel dynamique et durable dans les pays en développement ». Un premier séminaire de la Francophonie avait été organisé le 2 mai au siège de l'UNESCO à Paris sur « La mise en place des organes de la Convention  », afin de préparer la 1 e Conférence des Parties à la Convention.

L'OIF tient ensuite à souligner que, fortement impliquée depuis plusieurs années, elle poursuit son engagement pour susciter et maintenir la mobilisation des États pour une ratification la plus large possible de la convention et pour sa mise en œuvre rapide. Une part importante des pays francophones, 39 États membres, ont d'ores et déjà déposé les instruments de ratification auprès de l'UNESCO, précise le communiqué.

Selon l'OIF, c'est vers l'aide au développement des politiques culturelles nationales et des filières d'industries culturelles que se concentrent ses actions les plus susceptibles de contribuer à la mise en œuvre de la convention. Plusieurs programmes prévoient le renforcement des capacités des opérateurs publics (ministères, organismes parapublics) et des organismes professionnels afin de favoriser cet objectif. En outre, précise le communiqué, la promotion de la diversité linguistique et l'usage des technologies de l'information et de la communication font également partie des interventions de l'OIF.

Concluant son communiqué de presse, l'OIF déclare : « Reconnue pour son expertise et sa vaste expérience en matière de coopération culturelle et d'accompagnement des pays du Sud, la Francophonie, véritable laboratoire de la diversité culturelle, joue un rôle de premier plan pour que les pays en développement ne restent pas en marge des évolutions de la mondialisation. »

Source :