Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Le Canada est élu au Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

Dans un communiqué émis le 20 juin 2007, la ministre canadienne du Patrimoine et de la Condition féminine, Mme Beverley J. Oda, s’est réjouie de l'élection du Canada au Comité intergouvernemental de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. L'élection du Canada est survenue lors de la première session de la Conférence des parties de ladite Convention qui s’est déroulée au siège de l'UNESCO, à Paris (France), du 18 au 20 juin 2007.

Mme Oda a tenu à faire valoir que « L'élection du Canada au Comité intergouvernemental témoigne du travail acharné que le gouvernement fédéral a mené avec le gouvernement du Québec, les autres provinces et territoires, et la société civile, pour promouvoir la diversité des expressions culturelles à l'échelle mondiale. En siégeant à ce comité, le Canada entend poursuivre sa collaboration avec ses partenaires pour veiller à une mise en œuvre rapide et efficace de la Convention. Je suis également fière de souligner que les parties membres ont accepté l'invitation du Canada de tenir la première rencontre du Comité à Ottawa », a ajouté la ministre Oda.

Le communiqué précise ensuite que, « À la suite de l'accord Canada-Québec sur l'UNESCO qui a été signé le 5 mai 2006, le gouvernement du Canada est heureux de souligner la participation du gouvernement du Québec au sein de la délégation canadienne. Cet accord établit un rôle officiel pour le Québec à cet important forum international en prévoyant la présence d'un représentant permanent du gouvernement du Québec au sein de la délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO. »

Rappelant que le Comité intergouvernemental, composé de représentants de 24 États membres de la Convention, est chargé de promouvoir la Convention et d'assurer le suivi de sa mise en œuvre, le communiqué ajoute : « L'élection du Canada lui permettra de travailler avec les autres membres du comité afin de mettre sur pied le Fonds international pour la diversité culturelle qui contribuera à la réalisation des objectifs de la Convention. Le Canada a d'ailleurs réitéré son intention de contribuer au fonds dès qu'il sera établi. »

Source :