Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Robert Pilon quitte ses fonctions de vice-président exécutif de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle

La Coalition canadienne pour la diversité culturelle a annoncé que M. Robert Pilon quittera vendredi le 18 mai les fonctions de vice-président exécutif de la Coalition, avec l’intention d’aller relever de nouveaux défis. À l’occasion de cette annonce, la coprésidente de la Coalition et vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l'ADISQ, Mme Solange Drouin s’exprimait ainsi : « Robert a été le cœur et l'âme de la Coalition canadienne depuis sa mise en place en 1999. Il a été le moteur de ce qui est devenu un véritable mouvement international de coalitions à travers le monde. C'est donc avec grand regret que nous acceptons sa décision, mais compte tenu de tout ce qu'il a fait au cours des huit dernières années, il peut certainement partir avec un sentiment bien justifié de "mission accomplie". »

Rappelant la contribution des huit dernières années de M. Pilon, le coprésident de la Coalition et président du Conseil et chef de la direction de Douglas & McIntyre part, M. Scott McIntyre, a pour sa part ajouté : « Au cours de ses quelque 120 missions dans pas moins de 45 pays, il s'est avéré un promoteur passionné et inlassable de la Convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, contribuant de façon déterminante à rallier à notre cause des organisations culturelles dans toutes les régions du monde. Aujourd'hui, des coalitions pour la diversité culturelle existent dans 37 pays, regroupant au total plus de 500 organisations représentant des professionnels de la culture. D'une façon ou d'une autre, Robert a été impliqué dans la mise sur pied de pratiquement toutes ces coalitions. »

Au moment d’annoncer son départ, M. Pilon a tenu à souligner ce qui suit : « Mon travail à la Coalition a été extrêmement gratifiant. Je suis ravi de ce que nous avons réussi à faire comme coalition canadienne, et pas peu fier de l'ampleur du mouvement que nous avons contribué à susciter sur la scène internationale. À cet égard, je voudrais redire clairement que le succès de cette campagne en faveur de la Convention de l'UNESCO n'a été rendu possible que par le travail acharné de centaines et de centaines d'intervenants, dans plusieurs dizaines de pays autour du monde - chefs d'États et de gouvernements de pays chefs de file, dirigeants d'organisations internationales, ministres de la culture et des affaires étrangères, hauts fonctionnaires responsables du dossier et leaders de milieux culturels. »

Pour les étapes à venir, M. Pilon a notamment tenu à faire la remarque suivante : « Avec l'entrée en vigueur de la Convention, le droit des pays d'établir leurs politiques culturelles est maintenant inscrit dans le droit international. Mais ce droit, les gouvernements ont désormais la responsabilité de l'exercer. Je quitte la Coalition avec la certitude que nous avons en place à la Coalition canadienne une excellente équipe pour poursuivre le travail dans les années à venir - et je peux vous assurer que le travail est loin d'être terminé! Certes, la Convention de l'UNESCO est entrée en vigueur, mais une deuxième phase de la campagne doit se poursuivre pour faire en sorte que la Convention soit ratifiée à une échelle qui convient aux grands traités internationaux : on doit dépasser le cap des 100 ratifications et même atteindre, en fin de compte, 150 ratifications et plus. »

M. Pilon rappelle que les deux prochaines années seront une période décisive pour la mise en œuvre efficace de la convention et que tout s’amorcera avec la première Conférence des Parties qui se tiendra du 18 au 20 juin prochain, à Paris. À cet égard, le communiqué de la Coalition rappelle que l’UNESCO a déjà confirmé que le mouvement des coalitions obtiendra un statut d'observateur pour la première Conférence des Parties.

Au moment d’amorcer cette nouvelle phase, la Coalition canadienne annonce que M. Jim McKee succédera à M. Pilon aux commandes de la Coalition en occupant le poste de Directeur général de la Coalition.

La Coalition canadienne pour la diversité culturelle, qui a son siège à Montréal, est une organisation qui regroupe 36 des principales organisations culturelles du Canada, représentant les professionnels de la culture dans les secteurs du livre, du cinéma, de la télévision, de la musique, des arts d'interprétation et des arts visuels.

Source :