Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Troisième session plénière de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, Tunis

La troisième session de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM) s'est tenue à Tunis, les 16 et 17 mars 2007, sur invitation de la Chambre des députés tunisienne et sous la présidence de M. Fouad Mebazaa, Président de la Chambre des députés tunisienne et Président de l'APEM. Sur la question de la diversité des expressions culturelles, la Déclaration finale de la Présidence souligne que sur la base des discussions et des recommandations adoptées, l’APEM: « Sollicite un rôle propulseur des Parlements des pays de l'Euromed dans la phase de mise en œuvre et d'application concrète de la Convention sur la protection et la promotion des diversités des expressions culturelles adoptées par la 33ème conférence de l'UNESCO en 2005. »

Un autre texte émanant de cette rencontre, la Recommandation de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, contient également des dispositions relatives au dossier de la diversité des expressions culturelles. Au chapitre du dialogue entre les cultures et les civilisations et de la promotion des diversités culturelles, ce document « rappelle les contenus de la Convention sur la protection et la promotion des diversités des expressions culturelles adoptée par la XXXIIIee Conférence générale del’UNESCOO le 20 octobre 2005 qui, en application des articles 8-11 de la Déclaration universelle sur la diversité culturelle de 2001, reconnaît la spécificité des biens et des services culturels qui, parce qu’ils sont porteurs d’identité, de valeurs et de sens, ne doivent pas être considérés à l’instar des marchandises ou des biens de consommation comme les autres. » (article 6)

De plus, dans sa recommandation, la Commission pour la promotion de la qualité de la vie, les échanges entre les sociétés civiles et la culture del’Assembléee parlementaire euro-méditerranéenne « souhaite que tous les pays del’EUROMEDD ratifient et donnent suite aux actions prévues par la Convention del'UNESCOO de 2005, établissant, entre autres, quel’UNESCOO contribuera à faciliter la collecte, l’analyse et la diffusion des informations, des statistiques et des bonnes pratiques sur la diversité des expressions culturelles et créera une base de données sur les différentes organisations gouvernementales, privées ou à but non-lucratif, actives dans le domaine des expressions culturelles. Sollicite un rôle propulseur des Parlements des pays partenaires euro-méditerranéens dans la phase de mise enœuvree de l'application concrète de cette Convention; rappelle en fin que le 21 mai est la journée mondiale de la diversité culturelle et souhaite que les parlements et les institutions euro-méditerranéennes soient parties actives de cette célébration. » (article 7)

Source :