Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

UNESCO/ISESCO: Signature de l’accord de coopération pour 2008-2009

M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, et M. Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’ISESCO (Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture) ont signé le 21 avril 2008 l’accord de coopération pour 2008-2009.

Le communiqué de l’UNESCO précise que cet accord établit, pour 2008-2009, le cofinancement de 128 projets, pour un montant de 5 millions de dollars. Ces projets couvriront les domaines de l’éducation, les sciences naturelles, les sciences humaines et sociales, la culture, la communication et l’information. Les activités prévoient des réunions internationales et régionales d’experts, des ateliers de formation et d’acquisition de capacités à l’échelon national, des séminaires d’échange de bonnes pratiques, l’établissement et le partage de banques de données, l’organisation de forums scientifiques, des publications et des traductions.

« Jamais tout au long des vingt années de coopération entre nos deux institutions, nous n’avons programmé une liste aussi nombreuse de projets d’activités », a déclaré M. Matsuura. « Cela témoigne de la réussite et de la pérennité de notre partenariat, qui nous permet d’atteindre nos objectifs communs qui sont le développement durable, la paix et le dialogue, dans le monde Arabe, en Afrique et en Asie ».

« Le savoir doit être partagé. Nous devons doter ces pays de systèmes de recherche et de stratégies de développement puissants, d’un système d’éducation supérieure adapté et d’un vaste domaine d’activités éducatives et culturelles faciles d’accès », a poursuivi le Directeur général. « Pour relever ces défis, l’UNESCO peut s’appuyer sur l’inestimable expérience et l’expertise de l’ISESCO. Je ne doute pas que ces 128 projets nous permettront de dégager des lignes d’actions favorisant une approche interdisciplinaire de coopération scientifique, fondée sur un partage d’informations, de savoir-faire et de bonnes pratiques », a-t-il conclu.

M. Abdulaziz Othman Altwaijri, à son tour, s’est réjoui de la coopération fructueuse établie entre l’ISESCO et l’UNESCO depuis 1998. « Cette coopération s’est avérée tout à fait efficace pour aider les États membres à relever les défis de la mondialisation dans un cadre intégré. Aujourd’hui, l’ISESCO est à nouveau prête, avec l’UNESCO, à répondre à la demande croissante de conseils, d’expertise fondée sur l’analyse, la compréhension, le partage des savoirs et la prospective », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le communiqué de presse émis par l’ISESCO nous apprend notamment, qu’en matière de culture et de communication, « les deux parties ont convenu de mettre en œuvre des activités sur les responsabilités techniques relatives aux publications électroniques, de promouvoir les musées dans les pays du Maghreb et de mettre au point un guide sur leur gestion, de développer l’artisanat (le travail du verre), de tenir des réunions d’experts sur le réseau de recherches en droits économiques et socioculturels dans les pays du Maghreb, d'assurer la formation des femmes journalistes, d'élaborer et de publier une étude sur la diversité culturelle, de créer des bibliothèques dédiées à la littérature arabe classique, en utilisant les technologies de l’information et de la communication et d'organiser des stages de formation sur certaines applications des TIC ».

Source :