Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Vancouver accueille la première Rencontre des coalitions et des organisations culturelles des États d’Asie-Pacifique

Les représentants des organisations culturelles de dix États d’Asie-Pacifique se sont réunis à Vancouver, du 27 au 29 mars dernier, afin de discuter des répercussions et des opportunités que présente la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. La Coalition canadienne pour la diversité culturelle, la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle et la Commonwealth Foundation étaient les hôtes de cet événement.

Dans une déclaration conjointe adoptée à l’issue de cette rencontre, les participants ont pressé tous les États de la région, membres de l’UNESCO, à ratifier la Convention en priorité s’ils ne l’ont pas encore fait. Les participants ont de plus demandé à ces mêmes États de s’engager significativement avec la société civile, incluant les organisations culturelles, dans le processus de mise en œuvre la Convention. 

« Nous demandons également à tous les États d’Asie-Pacifique de faire preuve de cohérence dans leurs actions et de ne pas seulement ratifier la Convention, mais aussi d’en respecter les principes au sein d’autres forums internationaux ― notamment en évitant, lors de négociations commerciales, certains engagements en faveur de la libéralisation qui pourraient restreindre leur droit de mettre en œuvre des politiques culturelles et d’autres mesures de soutien destinées à leur secteur culturel », soutiennent les signataires de la Déclaration.

Le site Internet de la Commonwealth Foundation indique également que le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, M. James Moore a souligné la nécessité que la Convention soit ratifiée plus largement au sein des pays membres du Commonwealth, et que le gouvernement et la société civile travaillent ensemble à en promouvoir la ratification.

Pour prendre connaissance du texte intégral de la déclaration et du communiqué de presse, nous vous invitons à vous rendre dans le site de la Commonwealth Foundation.

Source :