Diversité culturelle

Communiqués / Discours / Déclarations

Déclaration de Port of Spain : la société civile s’adresse aux chefs d’État et de gouvernement du Commonwealth et évoque la Convention de 2005

Fin novembre, se tenait à Trinidad et Tobago le sommet des chefs d’État et de gouvernement du Commonwealth et le Commonwealth People’s Forum. Les représentants de la société civile, réunis dans le cadre du Commonwealth People’s Forum, ont adopté la Déclaration de Port of Spain. Cette Déclaration, qui comporte 134 articles, concerne plusieurs thèmes dont celui intitulé « Culture, créativité et innovation ». À ce chapitre, en ce qui a trait plus spécifiquement à « La culture et le développement », certains articles concernent la diversité des expressions culturelles. Cette Déclaration prie les États membres du Commonwealth de :

  • Souscrire à la Déclaration présentée par le Groupe du Commonwealth sur la culture et le développement et de s’engager à mettre en œuvre ses recommandations par des partenariats renforcés;
  • Promouvoir la capacité qu’ont les biens, valeurs, pratiques et ressources culturelles à générer le développement économique et social, notamment en finançant et en diffusant des recherches sur la contribution économique de la culture;
  • Renforcer les industries créatives et culturelles, particulièrement les films et les industries numériques, en élaborant, mettant à jour et mettant en œuvre les politiques culturelles, afin de répondre aux besoins nationaux et locaux, tout en partageant les bonnes pratiques et expériences; […]
  • Ratifier et mettre en œuvre la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, notamment en : intégrant la culture aux stratégies de développement durable; rendant les projets de développement culturel admissibles à l’aide des fonds et agences internationales; et en contribuant, sur une base significative et récurrente, au Fonds international pour la diversité culturelle;
  • Affirmer leur volonté de conserver leur droit à mettre en œuvre des politiques et mesures visant à renforcer les secteurs culturels domestiques, conformément à la Convention de l’UNESCO de 2005;
  • Entretenir le dialogue avec les représentants de la société civile concernant les actions visant à renforcer le secteur culturel et à veiller à ce que leur droit à mettre en œuvre des politiques des mesures culturelles ne soit pas remis en cause dans le contexte de négociations commerciales;
  • Renforcer et protéger les industries locales contre le « dumping » des produits culturels, notamment par des législations imposant des quotas de contenu local, par l’aide aux producteurs locaux  et le renforcement des lois relatives au droit d’auteur;
  • Favoriser la mobilité des créateurs, des produits et des idées, incluant la coopération Sud-Sud, en réexaminant les règles concernant les visas.

Le texte intégral de la Déclaration de Port of Spain, de même que le communiqué du sommet sont disponibles dans le site de la Commonwealth Foundation.
Source :