Cultural diversity

News Releases / Speeches / Declarations

Adoption de la Convention sur la diversité des expressions culturelles à l’UNESCO : "Défendons la diversité culturelle!"

Une coalition de cinéastes européens, 25 octobre 2005 – 2005/10/25

Une coalition de cinéastes européens signent cette déclaration dans laquelle ils invitent la Commission européenne à la r évision de la directive Télévision Sans Frontières (TVSF), afin d'adapter les règles pour inciter l’ensemble des opérateurs diffusant et investissant dans des œuvres de création à respecter la diversité culturelle pour contrer le fait que l’uniformisation et l’homogénéité ne s'imposent au détriment de l’innovation, de l’audace et de la qualité. Ils soulignent que depuis 15 ans que l'Europe s’est dotée d’une réglementation de ses activités télévisuelles avec la directive TVSF, le monde de la télévision s’est profondément transformé, l'arrivée récente de nouveaux services et les bouleversements technologiques rendant nécessaires une révision de cette directive. L'avenir de l'ensemble de la création cinématographique et audiovisuelle européenne en dépend.

Les cinéastes signataires de la déclaration soulignent que la Conférence de Liverpool qui a réuni tous les acteurs européens de l’audiovisuel pour débattre des orientations que devrait prendre la nouvelle réglementation européenne s'est achevée, laissant planer de sérieuses zones d’ombre sur la politique audiovisuelle future de l’Europe: « Nos craintes sont en effet profondes de voir la Commission réviser à la baisse ses ambitions d'impulsion de la diversité culturelle et, dans une vision à court terme, céder aux pressions de quelques industriels soucieux d’échapper à toute contrainte. Or les évolutions technologiques n’ont pas démodé ou ringardisé le principe de la diversité culturelle. C'est au contraire une idée moderne que d’empêcher une ou quelques cultures dominantes d’imposer aux plus faibles leurs modes de penser, d'écrire ou de vivre », déclarent-ils.

Pour eux, l'enjeu est celui d’étendre à ce qu’on appelle techniquement "les services non linéaires" (et qui recouvrent notamment les services de vidéo à la demande) les engagements en termes de diversité culturelle et de promotion de la production audiovisuelle européenne qui ne valent aujourd’hui que pour les services traditionnels de télévision. Aussi, affirment-ils, « au virage technologique ainsi pris par l’exposition des œuvres, doit coïncider, un virage politique et stratégique de la Commission européenne; faute de quoi, au fil du progrès technologique, les régulations lentement acquises seraient condamnées à perdre toute portée ». Par conséquent, déclarent-ils, la Commission doit saisir l’opportunité qu’offre la révision de la directive TVSF pour généraliser à l’ensemble des opérateurs de contenus audiovisuels les règles de soutien à la diversité culturelle.

En définitive, les cinéastes déclarent: « L’Europe a su parler d’une seule voix pour élaborer la Convention internationale sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, qui vient d’être adoptée à l’UNESCO. Cette convention représente le premier instrument international de soutien à la diversité de la création. Il serait paradoxal et finalement dramatique que l'Europe défasse d'un côté ce qu'elle a contribué grandement à élaborer de l'autre. Nous ne comprendrions pas que l’Europe, sur son propre territoire, ne défende pas avec davantage d’ambition, de sincérité et de force la diversité culturelle auprès de l’ensemble des diffuseurs d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques. L’avenir de la création, de son pluralisme, de sa vitalité et de sa richesse en dépend ».