Diversité culturelle

Publications et études

Patrimoine mondial: défis pour le millénaire, publié par le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO – Mars 2007

Le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO vient d’annoncer la publication de l’étude « Patrimoine mondial : défis pour le millénaire ». Dirigée par Francesco Bandarin, directeur du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, cette publication offre une vision globale et une analyse de plus de trois décennies de mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial et met en lumière plusieurs de ses succès et de ses défis. Elle comprend un historique de la Convention de 1972 et de sa mise en œuvre, une analyse de la diversité naturelle et culturelle mondiale inscrite sur la Liste du patrimoine mondial, ainsi qu'un regard sur l'état de conservation des sites du patrimoine mondial. La collaboration avec l'Institut de statistique de l'UNESCO, établi à Montréal au Canada, a notamment permis une présentation statistique de nombreux aspects de la Convention. Cette œuvre, résultat d'un effort collectif de nombreux partenaires et spécialistes, a bénéficié du soutien financier du gouvernement de l’Italie.

En avant-propos de cette étude, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura déclare : « En soixante ans d’existence, l’UNESCO a élaboré un ensemble d’instruments normatifs internationaux pour la sauvegarde de la diversité créative du monde. Les différentes conventions, déclarations et recommandations de l’UNESCO couvrent tous les aspects du patrimoine culturel matériel et immatériel : des musées et objets à la propriété intellectuelle, des expressions culturelles contemporaines aux traditions vivantes. (…) Ensemble, ces instruments forment un cadre juridique qui soutient les États membres dans leurs efforts de protection du patrimoine et de la créativité, dans toutes les régions du monde ». M. Matsuura ajoute également que « trois de ces instruments –  la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (1972); la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2003); et la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005) – constituent un socle commun pour la préservation et la promotion de cet élément essentiel du développement durable qu’est la diversité culturelle. » Cette publication est disponible en français et en anglais.

Source :