Diversité culturelle

Publications et études

Partenariats en marche - Conférence internationale sur le développement des industries culturelles

Alliance globale pour la diversité culturelle, UNESCO, 12-13 septembre 2005 – 2005/09/12-13

L’Alliance globale pour la diversité culturelle a organisé les 12 et 13 septembre dernier au siège de l’UNESCO à Paris, une conférence internationale sur le thème: Partenariats en marche (voir notre Bulletin no 24 du 25 juillet 2005). La conférence, ouverte par le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a donné l’occasion aux participants - membres de l'Alliance, représentants d’entreprises, de la société civile et de gouvernements, délégations permanentes auprès de l’UNESCO, et la presse - de faire le point sur la réalisation des projets et a permis de planifier les activités futures.

La conférence a traité du développement des industries culturelles à travers quatre thèmes organisés en tables rondes. La première table ronde, intitulée: De la création à la distribution, forger la chaîne des compétences, visait à montrer comment l ’interdépendance des opérateurs publics et privés doit être nécessairement prise en compte dans toute stratégie impulsant les industries culturelles pour en faire un vecteur du développement économique et social. Dans ce contexte, les participants ont examiné comment des partenariats stratégiques entre ces maillons de la chaîne créative peuvent contribuer à l’adoption et la mise en œuvre de politiques sectorielles appropriées et d’initiatives capables de stimuler un environnement favorable au développement des petites et moyennes entreprises culturelles.

Susciter et diversifier les marchés, le rôle des entreprises, était le thème de la deuxième table ronde. Partant du postulat que les entreprises jouent un rôle central dans la création et le développement des marchés, les participants ont notamment réfléchi sur la manière d'assurer, grâce à elles, une offre plus diversifiée et équitable de biens et services culturels, d'une part, comment promouvoir la professionnalisation, stimuler une « culture entrepreneuriale » et assurer la compétitivité du secteur culturel des pays en développement, d'autre part, et comment les entreprises du Nord, vivier d’expertises, de ressources et de compétences, peuvent contribuer efficacement à la réalisation de ces objectifs dans le cadre de l’Alliance globale, enfin.

Dans le cadre de la troisième table ronde intitulée: Assurer le respect des droits, la prévention de la piraterie, les participants, après avoir souligné que l a protection des droits de la propriété intellectuelle et la prévention de la piraterie sont des facteurs clés pour la croissance des industries culturelles, ont notamment examiné comment la mise en commun des efforts de l’industrie, des gouvernements et des organisations professionnelles, à laquelle œuvre l’Alliance globale, peut contribuer à sensibiliser le public à ces enjeux et lutter efficacement contre la piraterie.

La quatrième table ronde était centrée sur les Villes Créatives - Partager les connaissances au niveau local. À travers le lancement d’un réseau de villes créatives dans les domaines de la littérature, du cinéma, de la musique, des arts populaires, du design, des arts numériques et de la gastronomie, l’Alliance globale cherche à exploiter le potentiel créatif, social et économique des industries culturelles au niveau local. À cet effet, les participants ont examiné la manière dont un tel réseau entre villes de pays développés et de pays en développement peut soutenir le partage de connaissances et de bonnes pratiques entre les acteurs des petites et moyennes entreprises et les autorités locales à l’échelle internationale, d'une part, et son impact sur la reconnaissance de ces villes au plan mondial, par ailleurs.

Enfin, le 13 septembre, dans le cadre de l'atelier Créer et promouvoir des villes créatives, les participants ont examiné quatre thèmes principaux: Les Villes créatives, des catalyseurs pour accompagner les talents et l’entreprise culturelle; Les industries culturelles, levier de développement économique et social local; Création d’une vision commune: la mobilisation des acteurs culturels de tous les secteurs; Faire le lien entre les efforts de la ville et les besoins du terrain.Cette journée était également consacrée à des prises de contact où les membres de l’Alliance et les autres participants pouvaient se rencontrer, discuter et mettre au point des initiatives communes pour le développement des industries culturelles. [05-27]