Diversité culturelle

Publications et études

Diversité culturelle : La longue marche vers une convention internationale

Mme Line Beauchamp, ministre de la Culture et des Communications du Québec – Rythmes, no 26, 1er trimestre 2004 , pp. 4-5

Cette publication du Conseil francophone de la chanson souligne que «le mandat d’élaborer une convention internationale sur la diversité culturelle, donné à l’UNESCO à Paris en octobre 2003, est un progrès considérable dans ce dossier : «c’est une étape clé qui rassure beaucoup d’États, mais l’essentiel reste à faire : définir le contenu d’un instrument international contraignant d’ici 2005». À cet égard, Mme Beauchamp, tout en reconnaissant que «la tâche est énorme», soutient que «le Québec a déjà mis beaucoup d’efforts sur le dossier de la diversité culturelle, ce qui signifie que l’UNESCO ne part pas de zéro». Rappelant notamment l’étude : "Évaluation de la faisabilité juridique d’un instrument international sur la diversité culturelle", des juristes Ivan Bernier et Hélène Ruiz Fabri, qui «constitue maintenant un document de référence pour l’Unesco et les institutions européennes», et les hypothèses de Convention sur la diversité culturelle, rédigées par le Réseau international sur la politique culturelle (RIPC), Mme Beauchamp et le ministère de la Culture et des Communications, dont elle a la charge, continuent de développer l’expertise nécessaire à l’élaboration de cette Convention, en collaboration avec les ministères du Développement économique et régional et des Relations internationales, sur les questions suivantes : l’articulation entre la future Convention de l’UNESCO et les accords de commerce; le pluralisme des idées et la concentration de la propriété des médias; les modes de financement des industries culturelles adaptés aux besoins des pays en développement, dans une perspective d’autonomisation et d’implication de partenaires privés. Mme Beauchamp et le gouvernement du Québec font de la diversité culturelle une priorité et désirent que «cette Convention consacre le droit des États et des gouvernements à maintenir, développer et mettre en œuvre des politiques de soutien à la culture et à la diversité culturelle», de même qu’elle «définisse un droit applicable à la diversité culturelle», et souligne aussi «l’ouverture aux autres cultures et à leurs expressions». [44] (Disponible en français seulement)