Diversité culturelle

Publications et études

Agenda de Développement de Doha: La négociation sur les échanges de services à l'Organisation Mondiale du Commerce

Union européenne, Bruxelles, le 28 avril 2003 - 2003/04/28

Ce document affirme que l’Union européenne (UE) a beaucoup à gagner des négociations sur le commerce des services. Toutefois, affirme-t-on,  «nos objectifs en matière d'ouverture du commerce des services n'ont rien à voir avec la "libéralisation à tout va". Nous discutons d'une combinaison d'accès au marché et de règles du jeu. Nous n’aspirons pas à une "libéralisation sauvage", au contraire: ce que nous cherchons, c’est une ouverture du commerce de services dans des conditions qui permettent aux membres de l’OMC de fixer leurs propres objectifs de développement». La proposition de l’UE pour les offres communautaires de services comprend également les services audiovisuel et culturel. Dans ce secteur en particulier, la proposition de l’UE n’introduit pas de changement dans le régime actuel, à savoir qu’aucun engagement n’est pris pour ce secteur, et toutes les exemptions à la clause de la Nation la Plus Favorisée (NPF) énoncées par l’UE lors du cycle d’Uruguay en matière de politiques culturelles, tels que les accords de coproduction et le traitement préférentiel accordé aux productions audiovisuelles originaires de l’UE et d’autres pays européens, sont maintenues. [42] (Disponible également en français)