Diversité culturelle

Publications et études

Tendances et défis des politiques culturelles. Analyses et témoignages

Les Presses de l’Université Laval annoncent la parution, en janvier, de Tendances et défis des politiques culturelles. Analyses et témoignages. L’éditeur présente cette publication en ces termes :

« Les pays occidentaux font face au défi d’actualiser les principes de leurs interventions et leurs modes d’action publique dans le domaine de la culture, influencés en cela par de nombreux enjeux.

Issu du Colloque international sur les tendances et les défis des politiques culturelles dans les pays occidentaux (Québec, 2008), cet ouvrage présente un ensemble de réflexions sur le rôle et les capacités d’action des États nationaux, mais aussi sur ceux des territoires, tant locaux, régionaux que transnationaux, face à des problématiques qui dépassent de nos jours leur cadre traditionnel d’intervention. Qu’il suffise d’évoquer au passage des sujets tels que la diversité culturelle, la propriété intellectuelle, l’interculturalisme, l’action des régions et des villes, l’imbrication croissante de problématiques sociales, économiques, environnementales et culturelles, la remise en question du « primat » artistique et de la démocratisation culturelle, l’émergence de nouveaux modes de gouvernance de la culture et l’entrecroisement des niveaux gouvernementaux d’intervention et des systèmes d’acteurs. Voilà des sujets parmi nombre d’autres abordés par les auteurs ».

La publication de 256 pages a été réalisée sous la direction de Claudine Audet, chargée de recherche au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, et de Diane St-Pierre, professeure à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) et responsable de l'axe « Politiques culturelles » de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture.

Mentionnons que parmi les 14 textes regroupés dans cet ouvrage, un texte est consacré à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Le professeur Ivan Bernier y propose une analyse juridique de la Convention de l’UNESCO. « Le point de vue adopté n’est pas celui, plus courant, du droit commercial international, et plus spécifiquement du droit de l’OMC, mais plutôt celui proprement culturel. L’auteur expose d’abord l’objectif et la portée de la Convention, soit sa "spécificité en tant qu’instrument international à vocation culturelle". Puis il trace à grands traits son plan d’action, c’est-à-dire "comment elle propose de protéger et de promouvoir la diversité des expressions culturelles". Enfin, il fait état de l’approche à adopter dans des situations où la Convention interfère avec d’autres traités internationaux, en particulier des traités de commerce », est-il précisé en introduction de Tendances et défis des politiques culturelles. Analyses et témoignages.

Source :