Diversité culturelle

Publications et études

Stratégie(s) d'acteur(s) et construction des cadres normatifs internationaux : de l'exception culturelle à la diversité culturelle

M. Antonios Vlassis, consultant au Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM), a consacré sa thèse de doctorat au sujet suivant : « Stratégie (s) d'acteur(s) et construction des cadres normatifs internationaux : de l'exception culturelle à la diversité culturelle ».

Cette thèse, déposée à Université Montesquieu - Bordeaux IV Institut d'études politiques de Bordeaux, est résumée en ces termes : « Depuis une vingtaine d'années, l'exception culturelle et la diversité culturelle se situent au coeur d'un débat de plus en plus mondialisé sur le rapport entre le commerce et la culture. En 1993, lors des négociations internationales du GATT, l'exception culturelle est vue comme un terme approprié pour certains acteurs dans leur but de préserver la légitimité de l'intervention publique en matière de culture et de soustraire les biens et services culturels de l'agenda de l'accord. Au bout de douze ans, le 20 octobre 2005, les États membres de l'UNESCO adoptent la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, censée être un mécanisme de régulation internationale de l'interface "commerce-culture". Depuis vingt ans, les interrogations sur les normes internationales suscitent de nombreux débats au sein de la discipline des Relations Internationales. La question majeure de cette thèse traite le processus de l'émergence des cadres normatifs internationaux et les dynamiques de leur construction, en contribuant à la recherche des facteurs de l'énonciation des normes internationales. Pour cela, nous cherchons à prendre en compte les séquences de la construction du cadre normatif relatif à l'interface "commerce-culture" et à s'engager dans une lecture temporelle en vue de saisir les mécanismes de sa fabrication et la complexité de son élaboration. Nous prétendons ouvrir la boîte noire du processus et opter pour une analyse favorisant une sociologie politique de la scène internationale en vue d'observer de plus près les acteurs, leurs stratégies, leurs interactions, ainsi que leurs contraintes tout au long du processus de l'émergence et de la construction du cadre normatif. » Le texte intégral est disponible dans le site du Centre pour la communication scientifique directe (CCSD).

Source :