Diversité culturelle

Publications et études

L'UNESCO publie les documents relatifs à la 3e session ordinaire de la Conférence des Parties de la Convention sur la diversité des expressions culturelles

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) vient de rendre disponibles, sur son site Internet, les documents de travail et d'information relatifs à la 3e session ordinaire de la Conférence des Parties de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Cette session se tiendra du 14 au 17 juin 2011 à Paris, sur la base des documents suivants :

Documents de travail (disponibles en français, anglais, espagnol, russe, chinois, arabe)

  • Élection d'un(e) président(e), d'un(e) ou plusieurs vice-président(e)s et d'un rapporteur de la Conférence des Parties
  • Adoption de l'ordre du jour
  • Adoption du compte rendu analytique de la deuxième session ordinaire de la Conférence des Parties
  • Rapport du Comité sur ses activités et décisions à la Conférence des Parties
  • Approbation de directives opérationnelles pour la mise en œuvre de la Convention
  • Pertinence et faisabilité de la nomination de personnalités publiques pour promouvoir la Convention
  • Stratégie de levée de fonds pour le Fonds international pour la diversité culturelle
  • Soumission et diffusion des rapports périodiques quadriennaux des Parties à la Convention
  • Futures activités du Comité
  • Élection des membres du Comité

Documents d'information (disponibles en français et en anglais)

  • Calendrier provisoire
  • Aperçu des termes de référence de la future stratégie de financement du Fonds international pour la diversité culturelle
  • Mise en œuvre et suivi de la Convention : état des lieux
  • Réponses des Parties au questionnaire sur les mécanismes de financement mis en place au niveau national en vue de lever des ressources pour le Fonds international pour la diversité culturelle

Pour consulter ces documents, veuillez visiter le site Internet de l'UNESCO.

Source :