Diversité culturelle

Publications et études

« Mise en œuvre des mesures culturelles de l'APE entre le CARIFORUM et l'UE : quels sont les avantages pour le secteur culturel des Caraïbes? »

En octobre 2008, l’Union européenne (UE) et des membres du CARIFORUM (Antigua et Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Dominique, Grenade, Guyane, Haïti, Jamaïque, République dominicaine, Saint Kitts et Nevis, Saint-Vincent et les Grenadines, Sainte-Lucie, Suriname, Trinité et Tobago) ont signé un accord de partenariat économique (APE). Pour la toute première fois, l’UE incluait spécifiquement le secteur culturel dans un accord commercial. Les dispositions culturelles avaient pour objectif d’intensifier les échanges culturels et commerciaux entre l’Union et les pays du CARIFORUM.

Réalisée par le cabinet bruxellois KEA, l’étude « Mise en œuvre des mesures culturelles de l’APE entre le CARIFORUM et l’UE : quels sont les avantages pour le secteur culturel des Caraïbes? » (Implementing cultural provisions of CARIFORUM-EU EPA : How do they benefit the Caribbean cultural sector?) vise à éclaircir la façon dont les dispositions culturelles de cet APE sont mises en œuvre au sein de l’Union européenne ainsi que les moyens par lesquels les pays du CARIFORUM peuvent en tirer profit. Elle offre un regard sur les mesures qui doivent être adoptées par les États membres de l’UE, les pays du CARIFORUM et les acteurs des secteurs culturel et créatif, afin que l’APE puisse favoriser l'essor de ces derniers dans les Caraïbes, multiplier les occasions commerciales et accroître les échanges culturels entre les pays de l’UE et du CARIFORUM.

Le rapport a été préparé par KEA European Affairs pour le Centre européen de gestion des politiques de développement (European Centre for Development Policy Management-ECDPM) dans le cadre de son travail sur l’application de l’APE.

Pour télécharger l’étude, disponible en anglais, nous vous invitons à consulter le site Internet de la Coalition pour la diversité culturelle.

Source :