Diversité culturelle

Publications et études

Le Mexique présente son compte satellite de la culture de 2008-2011

Au cours des dernières semaines, Rafael Tovar y de Teresa, président du Conseil national pour la culture et les arts du Mexique (Conaculta), a présenté les détails du compte satellite de la culture pour les années 2008 à 2011. Ce compte satellite a été réalisé dans la cadre du système national des comptes qui quantifie plusieurs informations quotidiennes, par exemple familiales et sociales. Jusqu'à présent, le Mexique disposait d'un compte satellite sur le tourisme, la santé et la question du travail non rémunéré dans les foyers.

Le rapport a démontré que la culture représentait 2.7 % du PIB mexicain et qu'il existait 780 000 emplois liés au domaine culturel. Le directeur des statistiques économiques de l'Institut national de la statistique et la géographie (INEGI) a par ailleurs mentionné que les foyers dépensaient 3,8 % de leur budget à la consommation en produits culturels. Parmi ceux qui assistent aux événements culturels, les données démontrent que le groupe des enfants a principalement assisté à des ateliers créatifs, que le groupe des 18 à 29 ans a utilisé davantage Internet et a consommé des spectacles à grand déploiement, alors que le groupe des 30 à 49 ans s'est déplacé surtout lors de foires et événements nationaux.

Un séminaire se tiendra prochainement avec des experts du domaine afin d'analyser et d'échanger sur les principaux résultats. Les indicateurs utilisés permettront de faire des comparaisons avec d'autres pays. Les données recueillies ont par ailleurs permis d'élaborer le nouveau programme de la culture du Conaculta pour 2013 à 2015 tel que décrit dans l'édition de février 2014 de notre bulletin.

Le Conseil national pour la culture et les arts (Conaculta) a été créé afin de coordonner les politiques, les organismes et les ministères à caractère culturel et artistique. Il soutient, parraine et fait la promotion des événements qui favorisent l'art et la culture. Il cherche à assurer une pleine liberté aux créateurs et encourage les expressions artistiques des différentes régions et des groupes sociaux dans le pays afin de promouvoir, de préserver et d'enrichir les actifs artistiques, culturels et historiques du patrimoine.

Source :