Diversité culturelle

Publications et études

Le bulletin Accords bilatéraux et diversité culturelle consacre une édition spéciale au 5e anniversaire de la Convention

Une édition spéciale du bulletin d’information Accords bilatéraux et diversité culturelle est présentée à l’occasion du 5e anniversaire de la Convention sur la diversité des expressions culturelles. Cette édition se consacre aux enjeux juridiques et politiques de sa mise en oeuvre. Elle aborde ces questions d’intérêt :

Les origines de la Convention sur la diversité des expressions culturelles

  • L’avènement de l’exception culturelle
  • L’appropriation de la diversité culturelle
  • La diffusion de la diversité culturelle
  • Vers l’adoption de la Convention sur la diversité des expressions culturelles

Les États-Unis: la voie bilatérale, un moyen politique pour contourner la Convention sur la diversité culturelle

Les questions de la mise en œuvre de la Convention

  • Le rapport entre l’OMC et la Convention: un enjeu délibérément ambivalent
  • Le Fonds international pour la diversité culturelle
  • Des mesures concrètes en faveur de la mise en œuvre de la Convention

Cette édition spéciale propose également une analyse où on peut lire que : « Depuis la conférence ministérielle de l’OMC à Seattle en 1999 jusqu’à l’adoption par l’UNESCO de la Convention internationale sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (octobre 2005) et son entrée en vigueur, une pluralité d’acteurs ont cherché à défendre la cause de la diversité culturelle, en soulignant l’importance des politiques culturelles pour la protection et la promotion de celle-ci. La diversité culturelle s’est au fur et à mesure érigée en valeur du droit international, construisant également un cadre normatif autour d’elle, censé être un mécanisme de régulation de l’interface "commerce-culture" à l’échelle internationale. D’une part, elle tient une place à part entière au sein de la Convention qui prescrit certains engagements aux acteurs de la scène internationale. D’autre part, en tant que cadre normatif, la Convention tend à structurer un contexte politique des échanges, en jouant sur la force des discours d’énonciation et de dénonciation, tout en engageant les acteurs au sein d’un processus de négociation argumentée. Dès lors, la dimension internationale est omniprésente dans l’interface "commerce-culture" et la bataille des normes autour de sa gestion se déroule largement à l’échelle internationale. »

Accords bilatéraux et diversité culturelle est publié en français par le Centre d'études et d'intégration sur la mondialisation (CEIM) pour le compte de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Source :