Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 18, no 1, mercredi 31 décembre 1969

Infolettre Vol. 18, no 1

DANS CE NUMÉRO :

Publications et études

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques



Publications et études

Condensé des décisions de la onzième session ordinaire du Comité intergouvernemental

La onzième session ordinaire du Comité intergouvernemental sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles s’est tenue du 12 au 15 décembre 2017 au siège de l’UNESCO, à Paris.

Principales décisions

Activités futures du Comité

  • Présentation par le Secrétariat, lors de la douzième session du Comité, d’une feuille de route ouverte pour la mise en œuvre des directives opérationnelles sur la mise en œuvre de la Convention dans l’environnement numérique.

Rapport de la société civile sur ses activités

  • Prise en considération des recommandations et propositions formulées dans les rapports de la société civile dans les discussions du Comité sur les activités futures pour la période 2018-2019.
  • Invitation faite aux Parties d’associer la société civile à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques au niveau national.

Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

  • Rappel fait aux Parties de contribuer au FIDC par le versement de contributions volontaires et régulières équivalant à au moins 1 % de leur contribution totale au budget de l’UNESCO.
  • Soutien financier du FIDC à 7 projets.

Rapports périodiques quadriennaux

  • Soumission, à la douzième session du Comité, d’un projet de révision des directives opérationnelles relatives à l’article 9 – Partage de l’information et transparence qui comprend le Cadre des rapports périodiques et la section sur les données, informations et statistiques complémentaires.

Élection des membres du Bureau de la douzième session du Comité :

  • Élection de monsieur Anwar Moghith (Égypte) comme président du Comité; de madame Mélanie Afferi (Côte d’Ivoire) comme rapporteuse du Comité; ainsi que du Canada, de la Chine, de la Colombie et de la Slovaquie comme vice-présidents du Comité.

Lire l’ensemble des décisions du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (site Web de l’UNESCO).

Haut de la page

Lancement du Rapport mondial 2018 de l'UNESCO Re|penser les politiques culturelles

Le 14 décembre 2017 a eu lieu le lancement du Rapport mondial 2018 de l’UNESCO Re|penser les politiques culturelles : la créativité au cœur du développement, au siège de l’UNESCO dans le contexte de la onzième session du Comité intergouvernemental. Cette deuxième édition analyse les progrès réalisés relativement à la mise en œuvre de la Convention depuis la publication du premier rapport en 2015.

Analyse des résultats en fonction de 4 objectifs

  1. Soutenir des systèmes de gouvernance durables de la culture.
  2. Parvenir à un échange équilibré des biens et services culturels et accroître la mobilité des artistes et des professionnels de la culture.
  3. Intégrer la culture dans les contextes de développement durable.
  4. Promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

Particularités du rapport

Ce nouveau rapport met notamment en lumière des mesures innovantes dans l’environnement numérique, ainsi que des mesures visant à faciliter la mobilité des artistes et à favoriser les échanges entre les Parties.

Pour consulter le Rapport mondial 2018 de l’UNESCO Re|penser les politiques culturelles, en français et en anglais (site Web de l’UNESCO).

Haut de la page

État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels par l'Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ)

Dans le contexte du Plan culturel numérique du Québec, l’OCCQ a produit un état des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels.

Secteurs culturels visés par l’ouvrage

L’objectif de cet état des lieux est de dresser un portrait de l’usage actuel des métadonnées dans 5 secteurs culturels :

  • livre et bibliothèques,
  • audiovisuel,
  • enregistrement sonore,
  • arts de la scène,
  • patrimoine, archives et muséologie.

Sujets d’intérêt abordés

L’ouvrage s’intéresse également aux principaux constats caractérisant la situation et aux défis liés à la découvrabilité des contenus en ligne, à la mesure de leur consommation et à la rémunération des ayants droit.

Pour consulter l’ouvrage État des lieux sur les métadonnées relatives aux contenus culturels en français seulement (site Web de l’Institut de la statistique du Québec).

Pour en apprendre davantage sur la visibilité et le rayonnement des contenus culturels, visiter le site Web du Plan culturel numérique ou voir la vidéo produite par le ministère de la Culture et des Communications sur les métadonnées.

Haut de la page

La politique européenne de la culture : entre paradigme économique et rhétorique de l'exception

Le premier décembre dernier, un nouveau numéro de la revue Politique européenne a été publié, il a pour thème les grands enjeux culturels auxquels l’Europe doit faire face. Plusieurs articles s’intéressent à des enjeux liés à la protection de la diversité des expressions culturelles, dont :

  • « L’action culturelle dans la politique commerciale extérieure de l’UE : Assurer la spécificité des biens et services culturels à l’ère du numérique », par Lilian Richieri Hanania;
  • « La politique européenne de la culture : entre paradigme économique et rhétorique de l’exception », par Oriane Calligaro, avec la contribution d’Antonio Vlassis.,

Pour consulter la revue Politique européenne en français et en anglais (site Web de publications scientifiques CAIRN).

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

L'UNESCO lance sa nouvelle plateforme de suivi des bonnes pratiques

Une nouvelle plateforme sur le suivi des politiques et des bonnes pratiques pour mettre en œuvre la Convention de en 2005 voit le jour. Ce moteur de recherche a pour objectif de permettre aux Parties prenantes de trouver des renseignements issus des rapports périodiques, regroupés selon des critères géographiques et thématiques. La plateforme cible également les pratiques innovantes mises en place par les Parties.

Exemples de mesures innovantes se trouvant sur cette plateforme

Pour accéder à cette nouvelle plateforme, en français et en anglais (site Web de l’UNESCO).

Haut de la page

Lancement du Fonds pour la jeune création francophone

Lancé le 15 décembre 2017 à Yaoundé au Cameroun, le Fonds pour la jeune création francophone vise à favoriser l’émergence de nouveaux réalisateurs et producteurs et à les accompagner dans leurs projets, que ce soit à l’étape du développement, de la production ou de la postproduction. Ce système d’aides sélectives est destiné à soutenir le dynamisme de la création dans différents secteurs : cinéma, séries audiovisuelles et contenus Web. La gestion opérationnelle, administrative et financière du Fonds est assurée par le collectif Génération Films situé au Burkina Faso.

Implication de partenaires internationaux

Le Fonds résulte d’une initiative de plusieurs partenaires francophones provenant notamment de la France, de la Wallonie-Bruxelles, du Québec, de la Belgique et du Canada.

Pour connaître les détails du Fonds pour la jeune création francophone, en français seulement (site Web de Jeune création francophone).

Haut de la page

Les ministres européens de la Culture adoptent la Déclaration de Davos

Les ministres européens de la Culture se sont réunis les 21 et 22 janvier 2018 à Davos, en Suisse, en amont de la rencontre annuelle du Forum économique mondial. À cette occasion, ils ont adopté la Déclaration de Davos qui met en évidence la contribution essentielle de la culture au développement durable des sociétés. Cette déclaration dégage également certaines pistes d’action sur la manière d’établir une culture du bâti de qualité en Europe sur le plan stratégique et politique.

Lire la Déclaration de Davos (site Web du gouvernement suisse).

Haut de la page

Lancement du Réseau africain des politiques culturelles (RAPC)

C’est en juillet dernier qu’a été lancé un nouveau réseau ayant comme objectif d’étudier et de promouvoir des politiques dans le domaine des arts adaptés aux différents contextes africains, le Réseau africain des politiques culturelles. Le RAPC a entamé son action en mettant en place 16 groupes de travail sur des enjeux qu’il juge prioritaires, dont :

  • la culture et le développement durable,
  • la diplomatie culturelle,
  • les technologies numériques et l’intelligence artificielle,
  • l’économie et les industries culturelles.

Pour plus d’information sur le Réseau africain des politiques culturelles, en français seulement (site Web de l’association Racines).

Haut de la page