Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 3, no 40, lundi 22 décembre 2003

Les rendez-vous de la diversité culturelle : rétrospective de l’année 2003 - Volet 1 de 2

Message spécial

Le Bureau de la diversité culturelle tient à vous souhaiter de Joyeuses fêtes!  Les «Nouvelles sur la diversité culturelle» feront une pause lors de cette période de réjouissances et de festivités et vous reviendront dès le lundi 12 janvier 2004.  L’équipe du Bureau de la diversité culturelle offre à tous ses fidèles abonnés au Bulletin des nouvelles ses Meilleurs Vœux pour l’Année 2004 et les remercie pour leur présence en 2003 !

Dans le volet 1 de cette édition du Bulletin des nouvelles, présentée en 2 volets, nous revenons sur quelques faits saillants qui ont marqué le dossier de la diversité culturelle au cours de l’année 2003, au plan des relations bilatérales, des rencontres multilatérales, d’appuis d’experts et de la mobilisation de la société civile. Le point culminant a sans aucun doute constitué la 32e session de la Conférence générale de l’UNESCO de septembre-octobre 2003 qui a véritablement ouvert «le chantier de la diversité culturelle» en confiant à son directeur général, M. Koïchiro Matsuura, le mandat de soumettre à la 33e session de la Conférence générale de 2005 un avant-projet de convention sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques.

DANS CE NUMÉRO :

Message important



Message important

Relations bilatérales…

DU QUÉBEC

Le gouvernement du Québec a été fort actif ces dernières années, tant au Québec que sur la scène internationale, pour faire valoir l'importance de promouvoir et de préserver la diversité culturelle dans le monde. Le Québec appuie notamment l'adoption d'une Convention internationale sur la diversité culturelle consacrant le droit des États et des gouvernements à maintenir, à développer et à mettre en œuvre des politiques de soutien à la culture et à la diversité culturelle. Comme plusieurs pays, le Québec souhaite l'adoption par l'UNESCO d'un instrument international juridiquement contraignant qui devrait définir un droit applicable en matière de diversité culturelle tout en soulignant l'ouverture aux autres cultures et à leurs expressions. À cet égard, le gouvernement du Québec a rendu public un mémoire dans lequel il actualise la position officielle du Québec en matière de diversité culturelle (http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Septembre2003/19/c2847.html)

Le Québec s’est notamment engagé dans une action visant à promouvoir l'ébauche d'un instrument, au sein d'organismes et de forums internationaux, afin de garantir aux États et aux gouvernements le droit de définir leurs politiques culturelles et de déployer les moyens et les ressources qui en découlent. Aussi a-t-il ainsi contribué, en collaboration avec le Canada et la France notamment, à la mobilisation qui s'est organisée en faveur de ce projet de convention. Le gouvernement du Québec a également déclaré qu’il va continuer de profiter de chaque occasion qui se présente pour plaider la cause de la diversité culturelle et jouer le rôle de leader qui lui revient dans ce domaine (http://www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversite-culturelle/pdf/pm-291003.pdf ).

 

QUÉBEC-FRANCE

La France et le Québec ont fait part de leur volonté commune de sceller une nouvelle alliance franco-québécoise pour promouvoir la diversité culturelle, au terme de la visite officielle qu’effectuait le premier ministre de la République française, M. Jean-Pierre Raffarin, au Québec, les 22 et 23 mai 2003. Les entretiens qu’il a eus avec le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, ont donné lieu à un relevé de décisions.
http://www.mri.gouv.qc.ca/francais/a_la_une/2003/030528_raffarin_decisions.html

 

QUÉBEC-CANADA-FRANCE

La France, le Canada et le Québec travaillent, depuis quelques années, en étroite concertation sur la question de la diversité culturelle et sur la manière de la promouvoir sur le plan international http://www.ambafrance-ca.org/francais/presse/pm_2003/Fiches/diversite_cult.htm

 

CANADA-FRANCE

Le Canada et la France ont donné leur appui à «l’élaboration à l’UNESCO d’une convention internationale contraignante qui établit des règles de base claires et permet à tout pays de mettre en œuvre des politiques visant à promouvoir la diversité culturelle dans une perspective d’ouverture internationale» http://www.dfait-maeci.gc.ca/canadaeuropa/country_fra_f2-fr.asp

 

QUÉBEC-MEXIQUE

Le rendez-vous de la Feria Internacional del Libro (Fil) de Guadalajara de novembre-décembre 2003 au Mexique a constitué un jalon dans l'action internationale de promotion de la diversité culturelle. En effet, le Québec, qui était l’invité d’honneur de cet événement, a inauguré à cette occasion, la RENCONTRE SUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE. Cette activité offrait l’opportunité à des personnalités catalanes, françaises, mexicaines, québécoises et latino-américaines d'expliquer les enjeux relatifs à la protection et à la promotion de la diversité culturelle dans le contexte de la mondialisation et de la libéralisation des échanges commerciaux, de discuter des attentes et de dégager des pistes d'action à l'égard de la convention sur la diversité culturelle qui doit être élaborée à l'UNESCO.

http://mcc.quebectel.qc.ca/sites/mcc/communiq.nsf/42e18349a0462c5185256b7200747b27/3b6c801e65b2808185256ded0061c61e!OpenDocument 
http://mcc.quebectel.qc.ca/sites/mcc/communiq.nsf/42e18349a0462c5185256b7200747b27/052226ffa4a4b05485256dee00672be3!OpenDocument
http://mcc.quebectel.qc.ca/sites/mcc/communiq.nsf/42e18349a0462c5185256b7200747b27/ea4498a9c474e32c85256df00047f526!OpenDocument

 

FRANCE-ALLEMAGNE

La France et l’Allemagne se sont engagées dans une déclaration commune en faveur de la promotion et de la protection de la diversité culturelle à la faveur d’une table ronde franco-allemande sur la diversité culturelle organisée à cet effet les 20 et 21 novembre 2003 à Sarrebruck .
http://www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversite-culturelle/pdf/declaration_sarrebruck-f.pdf

Haut de la page

Relations multilatérales

UNESCO

Selon le directeur général de l’UNESCO, M. Koïshiro Matsuura «la préservation de la diversité culturelle s'inscrit dans le mandat constitutionnel de l'UNESCO». Après l'adoption en 2001 de la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle, qui a marqué un jalon majeur, la question de l'opportunité de l'élaboration d'un instrument normatif de nature contraignante s'est posée. Sur recommandation du Conseil exécutif, qui avait débattu du champ possible que pourrait couvrir un tel instrument, la 32e session de la Conférence générale a confié au directeur général de l’UNESCO le mandat d'élaborer, pour la prochaine session de la Conférence générale à l'automne 2005, un rapport préliminaire sur la situation devant faire l'objet d'une réglementation ainsi que sur l'étendue possible de cette réglementation, accompagné d'un avant-projet de Convention internationale sur la protection de la diversité des contenus culturels et des expressions artistiques.

 

UNESCO-ONU :

Suite à l’adoption de la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle en novembre 2001, l’Assemblée générale des Nations Unies s’est félicitée des grandes lignes de son Plan d’action et a proclamé le 21 mai JOURNÉE MONDIALE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE pour le dialogue et le développement.
 http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php@URL_ID=12508&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

 

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF)

La Francophonie assume également depuis longtemps un rôle de précurseur dans le domaine de la diversité culturelle. C’est ainsi qu’elle a constitué un GROUPE DE TRAVAIL auquel elle a confié le mandat de préparer la contribution francophone au projet de convention internationale sur la diversité culturelle dont l’UNESCO est saisi http://www.francophonie.org/presse/communiques/infos.cfm?num=362

De même, en vue de marquer sa contribution à la réflexion sur ce projet d’instrument juridique international sur la diversité culturelle, la Francophonie a développé un ARGUMENTAIRE destiné à sensibiliser les acteurs, notamment francophones, appelés à prendre position sur le principe de l’élaboration d’un instrument juridique international dans le cadre de l’UNESCO http://agence.francophonie.org/diversiteculturelle/fichiers/argumentaire_diversite.pdf

De plus, dans le cadre des préparatifs à la consolidation de la position des pays francophones à la veille de la 32e session de la Conférence générale de l’UNESCO, la Francophonie a organisé 5 séminaires régionaux sur la diversité culturelle dans le but de dégager les opinions et concertations stratégiques de ces pays en vue de soutenir l’élaboration d’un instrument juridique international sur la diversité culturelle à l’UNESCO. Ces rencontres régionales ont donné lieu à une RÉSOLUTION http://agence.francophonie.org/diversiteculturelle/fichiers/ex_cl_dec67.pdf  et à 5 RAPPORTS DE SYNTHÈSE :

 

OIF-ACP

Le 13 mars 2003, la Francophonie s’est engagée dans une action commune avec les pays membres du Groupe ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) à faire adopter par l’UNESCO une Convention internationale faisant la promotion, à l’échelle mondiale, de la diversité culturelle.

 

OIF-OEI-UNION LATINE

Le 8 avril 2003, les trois Espaces hispanophone (Union latine), lusophone (Organisation des États ibéro-américains - OEI), et francophone (OIF), qui rassemblent 77 États et 3 gouvernements et représentent 1,2 milliard de personnes, se sont engagés, à l’occasion du 2e colloque «Trois Espaces linguistiques: coopération, diversité et paix», tenu à Mexico, à soutenir les efforts de leurs pays membres pour progresser sur la voie de la négociation d’une Convention internationale sur la diversité culturelle. Ils ont notamment adopté une déclaration commune en faveur de la diversité culturelle.

 

OIF-UNESCO

Le 22 mai 2003, le Groupe des Ambassadeurs francophones de l'UNESCO a organisé un débat à l'occasion de la "Journée mondiale sur la diversité culturelle", dans le but de s’associer à la manifestation et d’accompagner la démarche entamée au sein de l’UNESCO en vue de faire adopter par la Conférence générale d’octobre 2003 le principe de l’élaboration d’un projet de convention internationale sur la diversité culturelle pouvant être finalisé d’ici 2005.

 

OIF-UNION EUROPÉENNE

En visite à la Commission européenne le 15 septembre 2003, le secrétaire général de l’OIF,  M. Abdou Diouf, a appelé à une mobilisation générale de l’Union européenne à la veille du débat à la Conférence générale de l’Unesco et a salué le document transmis par la Commission au Conseil et au Parlement européens, intitulé : VERS UN INSTRUMENT INTERNATIONAL SUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE

 

OIF-APF

À l’issue de ses travaux consacrés dans une large mesure à la problématique de la diversité culturelle, le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) s’est réuni à Strasbourg les 14 et 15 janvier 2003 et a adopté une déclaration solennelle dans laquelle il invite les États membres de l’Union européenne à promouvoir à l’UNESCO la signature d’un traité garantissant la préservation de la diversité culturelle

 

OIF : Création d’un site Web sur la diversité culturelle

La Coopération des Organisations internationales représentant les Trois Espaces Linguistiques : francophonie (OIF), hispanophonie (Union latine) et lusophonie (Organisation des États ibéro-américains - OEI), a procédé au lancement officiel d’un site Internet trilingue dédié à la diversité culturelle au terme de la rencontre réunissant à Rome les 27 et 28 novembre 2003 leurs secrétaires généraux respectifs

Haut de la page