Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 3, no 24, lundi 8 septembre 2003

Mondialisation à visage humain - Pour le bénéfice de tous

La Conférence générale de l'UNESCO se réunit du 29 septembre au 17 octobre à Paris pour sa 32e session. Parmi d’autres points à l’ordre du jour, la Conférence débattra notamment de la question de l’opportunité d’élaborer un instrument normatif international concernant la diversité culturelle.

Le ministre brésilien de la Culture, le chanteur et compositeur Gilberto Gil, a lancé le 21 juillet dernier à Rome, en compagnie d'un groupe d'anciens ministres européens, un mouvement de "résistance" culturelle mondiale? En effet, l’appel, lancé aux artistes et intellectuels du monde entier pour qu'ils fassent des propositions sur la manière de défendre la culture, devra se concrétiser par "un manifeste mondial de la culture" que ses promoteurs espèrent approuver en juin ou juillet 2004 à Sao Paolo au Brésil. (Disponible en français seulement).
PlanetAgora - Agence France-Presse (AFP)

DANS CE NUMÉRO :

Communiqués, discours, déclarations

Publications et études

Autres actualités d'intérêt



Communiqués, discours, déclarations

La ministre de la culture et des communications du québec, mme line beauchamp, sera en mission en france du 8 au 11 septembre prochain

28 août 2003 – 2003/08/28

Dans le cadre de la prochaine Conférence générale de l’UNESCO, Mme Beauchamp participera à plusieurs rencontres portant notamment sur la diversité culturelle avec des personnalités politiques et des acteurs de la société civile. Sur la question de l’élaboration d’un nouvel instrument normatif international sur la diversité culturelle, Mme Beauchamp s’entretiendra notamment avec le directeur général de l'UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, des ambassadeurs à l'UNESCO, et le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie, M. Abdou Diouf. Mme Beauchamp rencontrera également le ministre de la Culture et de la Communication de France, M. Jean-Jacques Aillagon, avec lequel elle souhaite également discuter de diversité culturelle. (Disponible en français seulement).

Haut de la page

Publications et études

Projet de traité établissant une constitution pour l'europe, adopté par consensus par la convention européenne les 13 juin et 10 juillet 2003 – conv 850/03

Secrétariat de la Convention européenne, Bruxelles, le 18 juillet 2003 – 2003/07/18

La Convention européenne a clôturé ses travaux le 10 juillet dernier en adoptant par consensus le projet de Traité établissant une Constitution pour l'Europe. Le texte complet du projet (http://register.consilium.eu.int/pdf/fr/03/cv00/cv00850fr03.pdf ), tel que remis à la Présidence italienne, comprend notamment l’amendement introduit à la Partie III sur la Politique commerciale commune (Article III-217, al. 4) qui dispose que : «Le Conseil statue également à l'unanimité pour la négociation et la conclusion d'accords dans le domaine du commerce des services culturels et audiovisuels, lorsque ceux-ci risquent de porter atteinte à la diversité culturelle et linguistique de l'Union». Ce document est en cours de traduction également dans les langues de tous les autres pays ayant participé à la Convention. Ces autres versions seront publiées sur le site de la Convention européenne (http://european-convention.eu.int/bienvenue.asp?lang=FR) dès qu'elles seront disponibles.

Haut de la page

Vers un instrument international sur la diversité culturelle - communication de la commission au conseil et au parlement europeen - com(2003) 520 final - commission des communautés européenne

Bruxelles, le 27 août 2003 – 2003/08/27

Dans le contexte de la prochaine Conférence générale de l’UNESCO, qui prendra une décision sur l’opportunité d’un instrument international sur la diversité culturelle ainsi que sur la nature de cet instrument, la Commission des Communautés européennes souligne, dans cette communication, que la préservation et la promotion de la diversité culturelle figurent au titre des principes fondateurs du modèle européen. Elle considère notamment «qu’un instrument normatif visant la préservation et la promotion de la diversité culturelle serait nécessaire, afin de consolider certains droits culturels, engager les Parties à la coopération internationale, créer un forum de débat sur les politiques culturelles et établir une surveillance globale de l’état de la diversité culturelle dans le monde. Une telle approche devrait reconnaître le besoin d’équilibrer les considérations relatives à la fois aux opportunités offertes et aux menaces posées par la mondialisation et le développement des technologies d’information et de communication». Par conséquent, la Commission invite particulièrement la Communauté et ses États membres à confirmer au niveau international leurs engagements envers la diversité culturelle. Au cas où la Conférence générale de l’UNESCO déciderait de poursuivre les négociations autour d’un instrument international sur la diversité culturelle, la Commission s’engage notamment à proposer une recommandation au Conseil en vue d’une décision l’autorisant à négocier à l’UNESCO sur cette question et à conduire ces négociations au nom de la Communauté et de ses États membres. (Disponible également en français et en anglais)

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

GATS and Sustainable Development

La Fondation Heinrich Boell, en collaboration avec l’Association of Public Broadcasting Organisations in Germany (ARD) et le Réseau international pour la diversité culturelle (INCD), organise le 12 septembre prochain à Mexico une conférence sur le thème : "GATS and Sustainable Development - How Does Liberalization of Trade in Audiovisual and Cultural Services Challenge Cultural Diversity?" and presentation of the Cancun Declaration on Cultural Diversity.

Haut de la page

Le Festival de théâtre francophone «Les Francophonies en Limousin»

Le Festival de théâtre francophone «Les Francophonies en Limousin», fête cette année son 20e anniversaire. À cette occasion, il accueillera, du 23 septembre au 5 octobre, de nombreuses manifestations, dont un débat en deux temps sur la diversité culturelle sur le thème "Le regard de l'autre: universalité et diversité culturelle". Les intervenants discuteront de deux sujets : "Comment faire vivre la diversité culturelle", et "Comment articuler l'universalité et la diversité des arts vivants". Participeront également à ces débats MM. Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication de France, Cheick Oumar Sissoko, ministre de la Culture du Mali, Roger Dehaybe, administrateur général de l'Agence intergouvernementale de la Francophonie. La Délégation générale du Québec à Paris est partenaire de ce festival : www.mri.gouv.qc.ca/paris/index.asp

Haut de la page

Globalization with a human face – benefiting all

The unesco/unu international conference - tokyo, japan, 30 and 31 july 2003 - 2003/07/30-31

L’UNESCO et l’Université des Nations Unies (UNU), à Tokyo au Japon, ont organisé les 30 et 31 juillet dernier une conférence internationale sur le thème : «Mondialisation à visage humain - Pour le bénéfice de tous», à laquelle participaient d’anciens chefs d’État et ministres, ainsi que d’universitaires du monde entier. Des débats publics se sont tenus ensuite, notamment sur le thème « Diversité culturelle, dialogue et éthique». Le thème de la Conférence, qui reflète la conviction de l’UNESCO que la mondialisation devrait servir à améliorer le bien-être de l’humanité, part d’un double constat : la mondialisation, laissée à elle-même accentue, plus qu’elle ne les réduit, les divisions et les inégalités et ne bénéficie pas à l’ensemble de l’humanité; elle introduit également la peur de voir la marchandisation croissante de l’éducation, de la culture et de l’information nuire aux capacités de certains pays et communautés à maintenir et améliorer leur mode de vie. (Disponible en français et en anglais seulement).

Haut de la page

Media briefing on the third round of free trade agreement negotiations between australia and the united states, 21-25 july in hawaii

Austrade, 25 july 2003 – 2003/07/25

À l’issue de la troisième ronde de négociations de l’Accord de libre-échange Australie-États-Unis, le négociateur en chef australien, M. Stephen Deady, déclare, en conférence de presse, avoir proposé aux États-Unis une offre sur les services et l'investissement qui couvre le secteur audiovisuel. Il indique notamment que cette offre est entièrement conforme aux assurances que le gouvernement a donné dans ce secteur à l’effet que les objectifs gouvernementaux concernant la culture pourront continuer à être réalisés. (Disponible en anglais seulement)

Haut de la page

Federal trade minister mark vaile: cultural questions on notice

AFC Trade Bulletin, 28 August 2003 – 2003/08/28

Interrogé sur les perspectives du gouvernement pour assurer dans les médias australiens la diversité des contenus dans le cadre de l’accord de libre-échange en négociations avec les États-Unis, le ministre australien du Commerce, M. Mark Vaile, réaffirme la volonté du gouvernement de ne prendre aucun engagement susceptible de compromettre ses objectifs fondamentaux dans les secteurs comme la santé, l’éducation et la culture. Il déclare notamment que dans le cadre de ces négociations, le gouvernement conserve sa capacité de soutenir la culture australienne et son identité nationale. (Disponible en anglais seulement).

Haut de la page

Public consultations on the wto doha round of trade negotiations - submission to the department of foreign affairs and trade by film finance corporation australia, film australia limited, and ausfilm

AUGUST 2003 – 2003/08

Dans cette soumission, la Commission australienne de film (AFC) déclare que l’Australie devrait soutenir l’initiative de l’UNESCO si la prochaine Conférence générale recommandait favorablement la question de l’élaboration d’un instrument international contraignant sur la diversité culturelle et, participer notamment aux travaux de l’UNESCO et du RIPC (Réseau international sur la politique culturelle) dans le développement de cet instrument. L’AFC milite également pour la reconnaissance explicite du statut spécial de la culture dans le cadre de l’Accord général sur le commerce des services (GATS) de l’OMC et soutient que ceci peut être fait sans compromettre les intérêts nationaux de l’Australie dans d’autres secteurs commerciaux. L’AFC soutient notamment la position du gouvernement australien de ne faire aucune offre concernant les secteurs audiovisuels et culturels. Elle affirme en effet que cette position permet à l’Australie de conserver son droit de maintenir, d’adapter et d’introduire de nouvelles mesures pour soutenir ses politiques culturelles dans le cadre du GATS. (Disponible en anglais seulement)

Haut de la page

L’Université d’été de la Communication a inauguré, le 25 août dernier, à Hourtin en France

L’Université d’été de la Communication a inauguré, le 25 août dernier, à Hourtin en France, sa 24e édition sous la thématique "une réflexion sur les identités". «Forte de la diversité des identités culturelles, politiques, sociales et professionnelles», les participants ont débattu des multiples enjeux que cette thématique soulève: "la société de l’information permet-elle la valorisation et la promotion des identités culturelles?" "l’innovation technologique favorise-t-elle la diversité de l’offre? La multiplication des supports engendre-t-elle la multiplication des contenus?".  L’inauguration s’est poursuivie par une conférence sur la diversité culturelle intitulée : «Diversité culturelle : quelle cohabitation dans la mondialisation ?».

Haut de la page