Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 7, no 4, lundi 12 février 2007

La Convention sur la diversité des expressions culturelles entrera en vigueur le 18 mars 2007

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Campagne de ratification de la Convention sur la diversité des expressions culturelles : le travail doit se poursuivre avec ferveur et persuasion

Après avoir atteint le seuil des 30 ratifications, la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles entrera donc en vigueur à compter du 18 mars 2007 et la campagne de ratification de la Convention maintient son rythme. Au moment d’écrire ces lignes, 45 États ont déposé leurs instruments de ratification auprès de l’UNESCO et sont désormais Parties à cette Convention.

Plus que jamais, la campagne de mobilisation en vue de sa ratification par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Les gouvernements du Canada et du Québec rencontrent la Coalition canadienne pour la diversité culturelle afin de préparer la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

L’honorable Beverley J. Oda, ministre du Patrimoine canadien et de la Condition féminine, et l’honorable Line Beauchamp, ministre de la Culture et des Communications du Québec, ont présidé, le 12 février 2007, à Ottawa, à la 4e Table ronde sur la diversité des expressions culturelles Canada-Québec-société civile, en présence des représentants de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle. Cette rencontre a permis de faire le point sur les étapes à venir afin d’assurer la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Le communiqué émis à cette occasion précise que les ministres Oda et Beauchamp et les membres de la Coalition ont aussi convenu de collaborer pour assurer le succès des premières étapes de la mise en œuvre de la Convention. Ils ont souligné l’importance de la première Conférence des Parties, qui doit se tenir au printemps 2007. De plus, précise le communiqué, ils ont exprimé leur volonté de voir cette assemblée investir promptement le Comité intergouvernemental de son mandat pour que celui-ci entame sans tarder les travaux relatifs à la mise en œuvre de la Convention.

Par ailleurs, dans un article de La Presse Canadienne diffusé vendredi le 9 février 2007, on apprend que le Canada compte être membre du premier comité intergouvernemental dont la composition devrait être déterminé lors de la première conférence des Parties de la Convention. Selon La Presse Canadienne, la ministre du Patrimoine canadien, Mme Bev Oda, a d'ailleurs indiqué son intention de travailler à ce que la première réunion de ce comité ait lieu en territoire canadien. Cet événement pourrait se tenir dès l'automne prochain.

Parlant de la Convention, l’article de La Presse Canadienne souligne que « ce traité permet aux États de subventionner et de protéger leur culture en dépit des règles du commerce international. La convention à laquelle les États-Unis se sont toujours opposés permet notamment l'imposition de quotas de contenu local à la radio et à la télévision. »

Source :

Haut de la page

Publications récentes

« De la culture en Amérique » par Frédéric Martel – Novembre 2006

Vient de paraître, aux éditions Gallimard, « De la culture en Amérique », de l’auteur Frédéric Martel. Ce livre propose une description du système culturel américain et de la politique culturelle des États-Unis. L’auteur souligne, qu’au cours de cette enquête, « un système global et complexe apparaît, particulièrement efficace et totalement méconnu en Europe ». Selon Frédéric Martel, « si ce modèle culturel domine aujourd’hui le monde, c’est parce qu’il est davantage « public » qu’on ne le croit, moins dominé par l’argent qu’on ne le dit, et que, toujours en perpétuelle mutation et modernisation, il a su donner naissance, à ce qu’il faut bien appeler un système culturel de grande ampleur ». L’auteur observe notamment que « c’est seulement au terme de cette immense enquête qu’émerge l’« exception culturelle américaine », faite d’un large secteur à but non lucratif, d’innombrables subventions publiques indirectes, de milliers de fondations, de communautés noires et latinos actives et d’une diversité culturelle incontestable. » Pour en savoir plus, consulter le site Internet de Frédéric Martel ou rendez-vous sur le site Web des éditions Gallimard.

Haut de la page

« L’économie de la culture en Europe » – Novembre 2006

Publiée en novembre 2006, l’étude intitulée « L'économie de la culture en Europe », réalisée par KEA European Affairs, membre de l'Alliance globale, en collaboration avec Media Group (Finlande) et MKW GmbH (Allemagne), souligne le potentiel du secteur de la culture dans la création d'emplois en nombre et en qualité pour l'avenir. Ce document explique comment la culture entraîne le développement économique et social, l'innovation et la cohésion. Vous pouvez consulter directement cette étude (en français et en anglais) sur Internet.

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

La société civile demande que la Suisse ratifie au plus vite la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles – « Journée des conventions », Berne

120 personnes représentant quelque 70 organisations et institutions culturelles de la société civile suisse ont participé à la « Journée des conventions » qui s’est tenue à Berne, le 30 janvier 2007. Dans deux messages adressés au Chef du Département fédéral de l'intérieur, elles ont demandé que la Suisse ratifie au plus vite deux Conventions de l'UNESCO et s’engage ainsi aux plans national et international, d'une part pour la protection et la promotion de la diversité culturelle et, d'autre part, pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Dans leurs messages, les participants à la « Journée des Conventions » ont tenu à exprimer leur satisfaction pour l'engagement clair manifesté par le Département fédéral de l'intérieur dans son rapport explicatif de décembre 2006 en faveur de la ratification par la Suisse de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, tout en soulignant certains éléments auxquels la société civile accorde une attention particulière. La société civile suisse avait été mobilisée par la Commission suisse pour l'UNESCO et la Coalition suisse pour la diversité culturelle en partenariat avec Traditions pour Demain et le CIOFF Suisse (Conseil international des arts traditionnels).

Source :

Haut de la page

Conseil de l’Europe – Lancement des consultations pour le « Livre blanc sur le dialogue interculturel »

En vue de formuler une politique pour la promotion du dialogue interculturel au sein de l'Europe et entre l’Europe et ses régions voisines, le Conseil de l'Europe prépare un « Livre blanc sur le dialogue interculturel ». Selon l’information recueillie sur le site Internet du Conseil, le Livre blanc « s’adresse aux décideurs et aux praticiens aux niveaux national, régional et local, auxquels il veut fournir des lignes directrices et des outils analytiques et méthodologiques pour promouvoir le dialogue interculturel. Le Livre blanc sur le dialogue interculturel sera l’aboutissement d’un processus de consultation ouvert et inclusif qui garantira la prise en compte, dans le document final, de l’expérience des diverses parties prenantes. » Nos sources rappellent que le début des consultations avec les États membres du Conseil de l’Europe et avec les membres de l’Assemblée Parlementaire, en janvier 2007, a marqué le lancement de la phase consultative du « Livre blanc sur le dialogue interculturel » du Conseil. Le document de consultation préparé par le Conseil de l’Europe est disponible sur Internet. Selon l’échéancier prévu, les résultats des consultations feront l’objet d’un colloque en juin 2007.

Source :

Haut de la page

Conférence africaine sur les industries créatives

Une conférence, organisée par le Réseau international pour la diversité culturelle, le Centre danois pour la culture et le développement, l’UNESCO, Interarts, Hivos et Strommestiftelsen, se tiendra du 5 au 7 mars 2007, à l’île de Gorée, à Dakar au Sénégal. Cette conférence a pour but non seulement de renforcer la reconnaissance et le soutien des industries créatives comme outil de développement socio-économique mais aussi d'encourager la mise en réseau et le partage des bonnes pratiques. Les discussions porteront sur les initiatives de renforcement des capacités, sur la réduction de la pauvreté, le microcrédit et les activités génératrices de revenus, ainsi que sur le rôle des médias et de la diaspora dans la promotion des industries créatives. On examinera également des études de cas sur l'implication des agences de développement publiques et privées dans ce secteur émergent. Pour information, contacter Ibrahima Seck par courriel : iseck@yahoo.fr

Source :

Haut de la page