Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 7, no 2, lundi 29 janvier 2007

La Convention sur la diversité des expressions culturelles entrera en vigueur le 18 mars 2007

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

À l'agenda



Suivi de la Convention

Le cap des trente ratifications est atteint - 2007 débute en force avec plusieurs nouvelles ratifications

Après avoir atteint le seuil des 30 ratifications, la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles entrera donc en vigueur à compter du 18 mars 2007. La nouvelle année à peine amorcée, la campagne de ratification de la Convention maintient son rythme. Au moment d’écrire ces lignes, quatre États (Brésil, Norvège, Uruguay, Panama) ont déposé, en ce premier mois de 2007, leurs instruments de ratification auprès de l’UNESCO. Ceci porte à 43 le nombre total des États désormais Parties à cette Convention.

S’il convient de saluer l’amorce remarquable de cette nouvelle année, la campagne de mobilisation en vue de sa ratification par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Le succès de cette campagne de ratification pose de nouveaux défis et l’on doit dès à présent penser avec plus d’acuité à l’importance de préparer la mise en œuvre de la Convention!

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter la présente édition de notre Bulletin.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

« UNESCO’s Convention on the Protection and the Promotion of the Diversity of Cultural Expressions: Making it Work »

par Nina Obuljen et Joost Smiers  – 2007/01/29

Ce livre retrace l’histoire de l’adoption de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il analyse également la valeur légale de la Convention ainsi que ses impacts potentiels. Les auteurs tentent également d’identifier les stratégies les plus propices à assurer une mise en place efficace de cette Convention.

Vous pouvez commander ce livre à l’adresse suivante:

Culturelink/IMO

Vukotinoviceva 2 - P.O. Box 303, 10000 Zagreb, Croatia
Tel.: +385-1-4877-460 — Fax: +385-1-4828-361
E-mail: clink@irmo.hr

Haut de la page

« The Cultural Industries in CARICOM: Trade and Development Challenges »

Le Caribbean Regional Negotiating Machinery (CRNM) a rendu publique une étude intitulée « The Cultural Industries in CARICOM: Trade and Development Challenges ». La réalisation de cet ouvrage s’est terminée en novembre 2006 et a bénéficié du soutien financier de PROINVEST, un programme de partenariat Union Européenne - pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) développé et entrepris par la Commission européenne au nom des pays ACP. L’étude cherche, entre autres, à évaluer la contribution économique des industries culturelles/créatives dans la Communauté caribéenne (CARICOM), à identifier les entraves à la compétitivité globale du secteur et à analyser les aspects importants liés au commerce et à l’investissement dans ce domaine. Vous pouvez consulter cette étude sur Internet.

Source :

Haut de la page

« Diversité culturelle et valeurs transversales : un dialogue est-ouest sur la dynamique entre le spirituel et le temporel »

Cette publication présente les actes du symposium international « Diversité culturelle et valeurs transversales : un dialogue est-ouest sur la dynamique entre le spirituel et le temporel » qui s’est tenu, au Siège de l'UNESCO, à Paris, du 7 au 9 novembre 2005. Le symposium avait comme objectif de mettre en exergue la richesse et la fragilité de la diversité culturelle dans ses expressions variées, en particulier en Europe et en Asie, tout en rappelant des valeurs communes susceptibles d’unir ces deux aires géoculturelles. Des chercheurs issus de champs disciplinaires et culturels multiples ont été en mesure de présenter leurs expériences et points de vue sur cinq thèmes : la rencontre est-ouest dans l'histoire; les médiateurs culturels et les modalités du dialogue; la diversité culturelle et la pluralité des valeurs; l’impact de la modernité sur les transferts culturels; et les valeurs transversales dans un monde divers. Le symposium a suggéré des nouvelles pistes de dialogue permettant une revitalisation de la circulation des idées et des cultures qui façonnent la manière d’être et de penser de nos sociétés contemporaines. Un accent particulier a été mis sur les dimensions de temporalité et de spiritualité qui sous-tendent ce dialogue millénaire fait de ruptures et de continuités. Ce document peut être consulté sur Internet (version anglaise).

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Réunion d’information du Conseil exécutif de l’UNESCO

Le 19 janvier s’est tenue à l’UNESCO la première réunion d’information de l’année 2007, consacrée à la préparation de la 177 e session, qui se déroulera du 10 au 26 avril 2007. Lors d’une allocution prononcée à cette occasion, le directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a tenu à préciser, qu’au chapitre des activités sectorielles de l’Organisation, « les défis qu’aura à relever le Secteur de la culture dans les années à venir sont immenses ». Selon M. Matsuura, ces défis « s’inscrivent dans la perspective d’une mise en œuvre intégrée et complémentaire des sept instruments normatifs qui constituent désormais, dans un ensemble cohérent, le socle global de protection et de promotion de la diversité culturelle et de son corolaire, le dialogue interculturel ».

En vue de simplifier la structure du Secteur de la culture, et de permettre ainsi à l’UNESCO de répondre efficacement à ces défis, M. Matsuura a déclaré qu’il mettra en place prochainement une structure composée de quatre entités distinctes, dont une qui traitera des expressions culturelles et des industries créatives. Cette division aura la responsabilité du Secrétariat de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles qui entrera en vigueur le 18 mars 2007. À cet égard, M. Matsuura a affirmé : « Je compte organiser une réunion d’information pour les délégués permanents dans le courant du mois de mars prochain afin de faire le point des grandes étapes qui nous attendent désormais pour sa mise en œuvre effective. Je compte par ailleurs convoquer la première Assemblée des États Parties dans la première moitié du mois de mai prochain, afin de lancer les travaux d’élaborer des directives opérationnelles. »

Source :

Haut de la page

La déclaration “The Spirit of Bali”: utiliser les technologies de la communication pour édifier la paix

Du 21 au 23 janvier 2007, à Bali, l’UNESCO et le gouvernement de l’Indonésie ont tenu un Forum mondial de trois jours sur le thème « Le pouvoir de la paix ». À la clôture de cette conférence, plus de 200 participants – représentants des États membres de l’UNESCO, des gouvernements, des organisations intergouvernementales, de la société civile, du secteur privé et des médias – ont adopté la déclaration “ The Spirit of Bali ”. Cette déclaration envisage la création du réseau « Pouvoir de la paix » qui doit « contribuer à promouvoir la libre expression culturelle, les échanges interculturels et le dialogue interconfessionnel, et à réduire la fracture de l’information entre les peuples » et ce en accord avec la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Soulignons, à cet égard, que cette Convention stipule « que la diversité culturelle, qui s’épanouit dans un cadre de démocratie, de tolérance, de justice sociale et de respect mutuel entre les peuples et les cultures, est indispensable à la paix et à la sécurité aux plans local, national et international ». En outre, la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle réaffirme « que la liberté de pensée, d’expression et d’information, ainsi que la diversité des médias, permettent l’épanouissement des expressions culturelles au sein des sociétés ». La déclaration de Bali en appelle l’UNESCO « à explorer la voie permettant de créer un mécanisme novateur pour promouvoir la paix à travers les médias et les TIC [technologies de l’information et de la communication]. » Le Bulletin de nouvelles sur la diversité culturelle vous informera des événements à venir dans ce dossier.

Source :

Haut de la page

Mesures fiscales de soutien à l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel en France, au Luxembourg et en Belgique – Juillet-septembre 2006

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a récemment publié sur son site Internet un article sur les mesures fiscales de soutien à l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel en France, au Luxembourg et en Belgique. En premier lieu, cet ouvrage décrit le régime fiscal français destiné à soutenir le secteur cinématographique et audiovisuel, et en particulier les Sofica (Sociétés pour le financement du cinéma et de l’audiovisuel). L’étude présente ensuite le régime des certificats d’investissement audiovisuel du Luxembourg. L’étude se termine par une présentation du système d’exonération fiscale mis en place en Belgique dans le but d’inciter des sociétés privées à investir dans la production cinématographique et audiovisuelle belge. Cette publication est disponible en anglais et en français sur Internet.

Source :

Haut de la page

À l'agenda

The Protection of Cultural Diversity From an International and European Perspective

La Faculté de droit de l'Université de Maastricht et la Boekman Foundation organisent une conférence sur le thème « The Protection of Cultural Diversity From an International and European Perspective ». La conférence se tiendra à Maastricht, les 18 et 19 mars 2007. Vous pouvez consulter le programme et les autres renseignements pertinents sur le site Internet de l’événement.

Haut de la page