Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 7, no 19, lundi 11 juin 2007

La Convention sur la diversité des expressions culturelles est maintenant en vigueur!

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

La Convention sur la diversité des expressions culturelles est maintenant en vigueur!

C’est le 18 mars 2007, qu’est entrée en vigueur la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Au moment d’écrire ces lignes, 62 États ont ratifié ce traité. Plus que jamais, la campagne de mobilisation en vue de sa ratification par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

La diversité culturelle est au cœur des débats du sommet des chefs d’État de l’Europe du Sud-Est à Bucarest

Du 7 au 8 juin 2007, à Bucarest et Sibiu (Roumanie), s’est tenu le cinquième Sommet des chefs d'État de l'Europe du Sud-Est, sous le thème « Diversité culturelle - un pont entre le patrimoine culturel et la culture du futur ». À l’occasion de l’ouverture du sommet, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura a déclaré que les précédents sommets d’Ohrid (2003), Tirana (2004), Varna (2005) et Opatija (2006) « ont contribué à renforcer aussi bien la coopération entre les pays de la région, que la volonté et les moyens politiques déployés pour réussir leur développement et leur prospérité. C’est une grande satisfaction pour l’UNESCO de constater que chaque sommet a choisi la culture comme le socle de tels efforts » a-t-il ajouté.

Affirmant ensuite que « les industries culturelles et créatives représentent des moyens importants permettant de partager et nourrir la diversité culturelle », M. Matsuura a précisé que, « dans ce sens, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005) constitue un outil majeur permettant de fournir un accès plus large aux expressions culturelles ainsi qu’un meilleur échange entre ces dernières. »

Selon le Directeur général, ce sommet a tracé une nouvelle voie pour la coopération culturelle, en établissant un lien entre le patrimoine culturel et la culture du futur. Il s’est également félicité des « déclarations très riches et constructives des chefs d’État de la région qui traduisent leur engagement à coopérer et promouvoir la compréhension mutuelle, en puisant dans le potentiel multiple du patrimoine culturel. »

Source :

Haut de la page

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, participe à la célébration de la Journée de la langue portugaise

Le 31 mai 2007, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a participé à la célébration de la Journée de la langue portugaise organisée au Siège de l’UNESCO, à Paris (France). À cette occasion, M. Matsuura a entre autres déclaré : « En tant que véhicule de systèmes de valeur et d'expressions culturelles, elles [les langues] sont une partie essentielle du patrimoine vivant de l'humanité, qu’il nous faut préserver comme un bien précieux. »

Le communiqué émis à cette occasion précise que M. Matsuura a également déclaré : « L’adhésion encourageante des États membres de la CPLP [Communauté des pays de langue portugaise] aux instruments normatifs de l’UNESCO, tels que la Convention de 2003 sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, la Recommandation de 2003 sur la promotion et l’usage du multilinguisme dans le cyberespace, ou la Convention de 2005 sur la protection et promotion de la diversité des expressions culturelles, illustre la volonté des États lusophones de placer une ambition collective au service des idéaux de la diversité culturelle et du dialogue interculturel. Je ne doute pas qu’au-delà de cette Journée, votre groupe continuera à mobiliser l’opinion publique, les gouvernements et les parlements à adhérer à ces instruments normatifs de l’UNESCO », a ajouté le Directeur général.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

IRIS Spécial - Services de médias audiovisuels sans frontières. La mise en œuvre du cadre réglementaire

L’Observatoire européen de l’audiovisuel signale la parution d’un IRIS Spécial intitulé « Services de médias audiovisuels sans frontières. La mise en œuvre du cadre réglementaire ». Ce numéro d’IRIS Spécial est le résultat de l’atelier « Mise en œuvre de la régulation des services transfrontaliers de médias audiovisuels » qui s’est tenu à Strasbourg (France), en avril 2006. Cet atelier était co-organisé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel et ses partenaires, EMR (Institut européen des médias) et IViR (Institut du droit de l’information). L’atelier a également bénéficié de la contribution de la Commission européenne, du Conseil de l’Europe et de la Plateforme européenne des autorités de régulation (EPRA).

Le rapport dessine, dans un premier temps, l'historique de la réglementation de la radiodiffusion télévisuelle, intervenue parallèlement au moyen des deux principaux instruments juridiques concernés : la directive TVSF (Télévision sans frontières) de l’Union européenne et la CETT (Convention européenne sur la télévision transfrontière) du Conseil de l’Europe. La deuxième partie de ce rapport examine la mise en œuvre des réglementations existantes applicables à la radiodiffusion transfrontière. Vient ensuite une analyse des règles applicables à la publicité et des difficultés du suivi du respect de ces règles par les radiodiffuseurs. Le quatrième volet de ce document concerne la protection des droits de l’homme et des valeurs culturelles dans le contexte de la régulation de la radiodiffusion transfrontière. Le dernier chapitre fait le compte rendu des débats de l’atelier de Strasbourg mentionné précédemment.

Cette étude est disponible en versions française, anglaise et allemande. Si vous désirez commander cette étude, nous vous invitons à consulter le site Internet de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, en cliquant sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Étude "Eurobaromètre" qualitative sur les Européens, la culture et les valeurs culturelles - 2006

En 2006, la Commission européenne (Direction générale de l'éducation et de la culture) a commandité une étude "Eurobaromètre" qualitative afin de mieux connaître les perceptions qu'avaient les Européens de la culture et de sa contribution à l'émergence d'un sens de communauté et d'appartenance à un même ensemble européen. Cette étude a été menée dans les actuels 27 États membres de l'Union européenne.

Les objectifs de l'étude étaient notamment d’analyser : La ou les significations pour les Européens de la notion de culture au sens large du terme – non limité à la culture classique et aux beaux arts – et la place que la culture occupe dans leur vie; leurs perceptions de la culture européenne et de ses éléments caractéristiques et différenciateurs; le lien entre culture et valeurs partagées par les Européens; l’intérêt pour la diversité culturelle européenne et pour les cultures des autres Européens; le rôle perçu et attendu de l’Europe dans le domaine de la culture.

Vous pouvez consulter, en ligne, la synthèse des résultats des enquêtes menées dans les 27 pays couverts par l'étude, en versions française et anglaise.

Source :

Haut de la page

Mondialisation et diversité culturelle - Dossier n° 6 - Avril-Mai 2007

Ce dossier, préparé par Bruno Hérault (Centre d’analyse stratégique), reprend les analyses présentées par Yudhishthir Raj Isar (professeur Jean Monnet à l'université américaine de Paris), Hélène Ruiz Fabri (professeure de droit public à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne), Alain Le Diberder (directeur général de Buzz2Buzz) et Philippe Bouquillion (professeur en sciences de l'information et de la communication à l’université Paris VIII) lors du 6e Rendez-vous de la mondialisation qui s’est déroulé le 20 mars 2007.

Cette sixième édition du Rendez-vous de la mondialisation était organisée par le Centre d’analyse stratégique (organisme directement rattaché au Premier ministre du gouvernement français) et le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII). Rappelons que c’est en mars 2006, que le Centre d’analyse stratégique a décidé, conjointement avec le CEPII, de monter un Groupe d’analyses de la mondialisation. Ce groupe se donne pour mission de nourrir le débat public et d’éclairer la décision politique en prenant en compte le phénomène dans toutes ses dimensions, notamment par la tenue des Rendez-vous de la mondialisation. Pour consulter (en français) le dossier Mondialisation et diversité culturelle, cliquer sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Lancement du 14e appel à projets du Fonds francophone des inforoutes

Le 14e appel à projets du Fonds francophone des inforoutes est lancé. La date limite pour soumettre des projets est le 30 juillet 2007. Ayant pour objet la production multilatérale de contenus et d’applications numériques francophones, les projets soumis au Fonds des inforoutes doivent impérativement s’inscrire dans l’un des domaines suivants : promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique; promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l'Homme; appuyer l'éducation, la formation, l'enseignement supérieur et la recherche; développer la coopération au service du développement durable et de la solidarité.

Le site Internet du Fonds rappelle que « conformément à la Déclaration du Sommet de Bucarest, le Fonds des inforoutes accordera une place importante aux projets reliés à l’introduction des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de l’éducation. Les projets portés par ou au bénéfice des femmes et/ou des jeunes sont encouragées et recevront une attention particulière. »

La mission du Fonds francophone des inforoutes est de promouvoir l'accroissement de l'usage et de la maîtrise des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les pays du Sud et d'Europe centrale et orientale en soutenant, à la suite d'appels à projets, des initiatives multilatérales de production de contenus et d'applications numériques francophones, dans le respect des priorités déterminées par les instances de la Francophonie (Sommet de la Francophonie, Conférence ministérielle...).

Pour en apprendre davantage sur le Fonds francophone des inforoutes, ses modalités de participation et télécharger le Guide du proposant et le Guide de présentation du dossier de candidature pour 2007, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Séminaire international sur la diversité culturelle : pratiques et perspectives, Brasilia (Brésil)

Du 27 au 29 de juin 2007, à Brasilia (Brésil), se tiendra un séminaire international intitulé « Seminário Internacional sobre Diversidade Cultural : práticas e perspectivas ». Cet événement international traitera des pratiques et des perspectives de la diversité culturelle dans les Amériques. Pour obtenir plus d’information sur le séminaire et sur les modalités d’inscription, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Informations :

Ministério da Cultura
Secretaria de Políticas Culturais
Courriel: politicas.culturais@minc.gov.br
Téléphone : +55 61 3316-2288
Télécopie : +55 61 3223-3616

Source :

Haut de la page