Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 7, no 25, lundi 23 juillet 2007

La Diversité des Expressions Culturelles

Voici l'édition de cette semaine de votre Bulletin de nouvelles sur la Diversité des Expressions Culturelles.

Nous vous prions de prendre note que le Bulletin de nouvelles sur la Diversité des Expressions Culturelles prend une pause pour la période des vacances. Nous vous reviendrons dès le 27 août prochain. Soyez au rendez-vous !

D’ici là, notre site Internet, ses rubriques et les documents qui s’y trouvent demeurent à votre entière disposition. Nous vous invitons à continuer de vous y référer.

Heureuse de vous compter parmi les nombreuses personnes qui consultent régulièrement son site Internet, l’équipe du Secrétariat à la diversité culturelle tient à vous remercier de votre fidélité.

Nous vous souhaitons de bonnes vacances !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

C’est le 18 mars 2007, qu’est entrée en vigueur la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. La première Conférence des Parties à cette Convention s’est déroulée du 18 au 20 juin 2007, à Paris (France), donnant ainsi le coup d’envoi à sa mise en œuvre.

Au moment d’écrire ces lignes, 63 États ont ratifié ce traité. Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Déclaration du Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, à l’ouverture de la deuxième rencontre du Groupe des Nations Unies sur la société de l’information (UNGIS), Paris (France)

Le 17 juillet 2007, au siège de l’UNESCO à Paris (France), le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a ouvert la deuxième rencontre du Groupe des Nations Unies sur la société de l’information (UNGIS).

Le communiqué de presse émis à cette occasion précise que l’UNGIS est un mécanisme inter institutions sous la houlette du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination du volet politique de la mise en œuvre des résultats du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI).

M. Matsuura a félicité M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT), pour le travail effectué par l’UIT pendant ses douze mois de présidence de l’UNGIS et a déclaré que l’UNESCO, qui prendra la relève de la présidence de l’UNGIS, continuera à œuvrer pour faire de l’UNGIS l’un des principaux mécanismes de mise en œuvre du SMSI.

Le communiqué souligne que, dans ses remarques préliminaires, le Directeur général a rappelé qu’il était indispensable pour le système des Nations Unies d’assurer un suivi cohérent des résultats du SMSI et que l’UNGIS avait un rôle important à jouer, notamment dans le cadre de l’initiative « Unis dans l’action » de l’ONU.

Enfin, précise le communiqué, M. Matsuura a invité l’UNGIS à œuvrer pour « bâtir des sociétés du savoir dans lesquelles les citoyens puissent s’exprimer librement, avoir accès à l’information et au savoir, des sociétés où la diversité culturelle et linguistique est une richesse et qui offre un accès à l’éducation de qualité pour tous ».

Vous pouvez prendre connaissance de l’ensemble du communiqué de presse de l’UNESCO, en cliquant sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

Couverture journalistique de la Conférence africaine sur les industries créatives

Dans notre édition du 12 février 2007, nous vous avons annoncé la tenue d’une conférence africaine sur les industries créatives. Cette conférence s’est déroulée du 5 au 7 mars 2007, à l’île de Gorée, à Dakar, au Sénégal. L’événement était organisé par le Réseau international pour la diversité culturelle, le Centre danois pour la culture et le développement, l’UNESCO, Interarts, Hivos et Strommestiftelsen.

Une nouvelle récemment parue sur le site du Centre danois pour la culture et le développement rappelle que des journalistes du Sénégal, du Ghana, de la Zambie et du Zimbabwe ont couvert cette conférence. Vous pouvez consulter les articles rédigés à cette occasion en cliquant sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Appel à propositions : Fonds d'appui à la presse francophone du Sud

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) annonce que le premier appel à propositions de 2007 du Fonds d’appui à la presse francophone du Sud est en cours.

Depuis 1998, l’OIF a mis en œuvre un programme de soutien au développement de la presse écrite francophone des pays du Sud. Dans ce cadre, un Fonds d'appui aux entreprises de presse francophone du Sud a été créé. L’OIF précise que le Fonds apporte un appui aux entreprises de presse dont le siège est basé dans un pays du Sud membre de l’OIF et qui désirent améliorer leur politique éditoriale, leur gestion managériale et/ou leur développement technologique. L’OIF rappelle que le Fonds contribuera, entre autres, à financer des actions de mise en réseau de la presse écrite francophone, de formation ou toutes formes d'action répondant à des besoins spécifiques exprimés par les entreprises. Entre autres, le Fonds d'appui aux entreprises de la presse francophone du Sud a pour objectif de contribuer au développement d'une presse pluraliste et de qualité dans les pays du Sud.

Le Fonds est basé sur un mécanisme d'appels à propositions bisannuel. L’OIF indique que les inscriptions sont ouvertes aux projets pour lesquels la participation minimale de l'entreprise s'élève à 30% du coût global. Ces inscriptions doivent être faites par les entreprises de presse d'un pays du Sud au plus tard à la date limite de chaque appel à projets (30 septembre 2007 pour le 1er appel en cours).

Vous trouverez tous les documents et les informations nécessaires à la constitution d'un dossier de candidature en cliquant sur ce lien.

Contact :

M Tidiane Dioh
Organisation internationale de la Francophonie
(Direction de la Diversité culturelle)
13, quai André Citroën 75015 Paris

Téléphone : (33) 1 44 37 32 74
Télécopie : (33) 1 44 37 32 42
Courriel : fondspresse@francophonie.org

Source :

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Forum Culturel pour l'Europe, Lisbonne (Portugal)

La Présidence portugaise de l’Union européenne organise un Forum culturel pour l’Europe, les 26 et 27 septembre 2007, à Lisbonne (Portugal). Cet événement, qui réunira des représentants de la société civile, abordera trois thèmes principaux. Le premier atelier portera sur le dialogue interculturel, y compris la question de la diversité culturelle. En second lieu, l’économie de la culture sera au centre des échanges. Durant la troisième partie, les participants partageront leurs réflexions sur le thème « L’Europe et le reste du monde ».

Le site Internet du Forum précise que cet événement sera suivi d’une réunion informelle des Ministres de la Culture.

Les services de traduction simultanée seront offerts en trois langues (portugais, anglais et français).

Le Forum se déroulera au Centro Cultural de Belém – CCB.
Praça do Império
1449 – 003 Lisbon

Pour obtenir plus d’information sur cet événement (en portugais et en anglais), nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Appel régional à candidature pour l’Université d’été francophone des arts à l’Université de Dakar (Sénégal)

Du 12 au 20 octobre 2007, la ville de Dakar (Sénégal) accueillera la première « Université d’été francophone des arts » sur le thème « La transmission des savoirs et la diversité culturelle : les formations artistiques à l’Université ». Cinquante étudiants en provenance des universités francophones, et sélectionnés sur dossier, y seront conviés.

Cette manifestation est une initiative commune de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD, Sénégal), en association avec les Centres nationaux de formation professionnelle de la culture et la Cité du Design de Saint-Étienne en France.

Selon un communiqué de l’AUF, cette manifestation « préfigure l’Institut supérieur des métiers de la création qui sera mis en place au sein de l’Université de Cheikh Anta Diop de Dakar. Cet institut aura pour vocation d’assurer une formation de haut niveau pour les créateurs et les professionnels d’Afrique, de l’océan Indien, des Caraïbes et de la diaspora. »

L’AUF rappelle que « l’ambition de l’Université d’été est de donner de nouveaux lieux de rencontres et d’échanges entre étudiants, enseignants et chercheurs des universités et établissements d’enseignement supérieur francophones d’Afrique et les professionnels artistiques. Et cela, en sensibilisant les étudiants aux métiers des arts, aux problèmes de la création, de la circulation des œuvres, de la critique littéraire et artistique et aider à la compréhension des nouvelles formes d’expression artistique. »

La date limite du dépôt des candidatures est le 31 juillet 2007.

Pour connaître les conditions d’admissibilité, consulter le document d’accompagnement et obtenir copie du formulaire de candidature, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Source :

Haut de la page

Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA)

L’édition spéciale « Paix en Côte d’Ivoire, MASA 2007 pour 5 villes », se déroulera du 28 juillet au 12 août 2007.

Le Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA) est un programme international de développement des arts vivants africains. Il vise la promotion des œuvres et des artistes africains et leur intégration dans les circuits de diffusion internationaux, en vue de contribuer au développement économique et socioculturel de l’Afrique.

Les objectifs du MASA sont les suivants : Faire connaître aux professionnels du Nord et du Sud les meilleures productions africaines de théâtre, de danse et de musique et leurs artistes, et susciter ainsi la circulation de ces productions à l’intérieur de l’Afrique et à travers le monde; soutenir, aider et développer la création ainsi que la circulation et la diffusion théâtrales, chorégraphiques et musicales africaines; soutenir et développer la mise en place de réseaux de professionnels et de diffuseurs africains; organiser un perfectionnement professionnel approprié des créateurs, diffuseurs et techniciens des arts du spectacle africains; contribuer à la promotion du statut et des droits des artistes.

Par voie de communiqué, les organisateurs de l’événement précisent que ce programme spécial, en plus de l’aspect spectacles et marché, « est aussi conçu dans l’optique de la contribution du MASA à la restauration de la paix et à la consolidation de la démocratie en Côte d’Ivoire, sous la dimension culturelle ».

Le communiqué précise que l’événement comporte deux dimensions. Tout d’abord, un volet scientifique international, de définition, de réflexion, d’information et de formation sur le thème « Démocratie et culture démocratique : sortie de crise et paix en Afrique », avec la tenue d’une table ronde internationale, du 19 au 26 juillet 2007.

Le MASA propose également un volet artistique, avec la tenue d’une édition spéciale « Paix en Côte d’Ivoire, MASA 2007 pour cinq villes ». Dans ce cadre, des spectacles de musique, théâtre et danse, animés par des artistes ivoiriens et ceux des autres pays d’Afrique, seront organisés du 27 juillet au 5 août 2007, à Abidjan, sur 4 scènes simultanées. Ces spectacles seront éclatés, ensuite, de façon concomitante, du 9 au 12 août 2007, à Bouaké, Daloa, Korhogo et Man.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le site Internet du MASA.

Source :

Haut de la page