Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 8, no 29, lundi 15 septembre 2008

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

À l’occasion de la première Conférence des Parties à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat d’élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Le Comité intergouvernemental a tenu une première réunion, ordinaire, à Ottawa, Canada, du 10 au 13 décembre 2007, et une seconde, extraordinaire, à Paris, France, du 24 au 27 juin 2008. D’autres rencontres du Comité auront lieu d’ici la prochaine Conférence des Parties, prévue aux environs du mois de juin 2009, à Paris.

Au moment d’écrire ces lignes, 90 États ont ratifié ce traité. Nous tenons à souligner que, le 2 septembre 2008, l’Éthiopie a déposé son instrument de ratification auprès de l’UNESCO et figure désormais au nombre des États Parties à la Convention.

Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Le Directeur général de l’UNESCO célèbre la francophonie

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a participé le 5 septembre 2008, avec M. Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie, à un déjeuner de travail à l’invitation du Président du Groupe francophone de l’UNESCO, l’Ambassadeur Gilbert Laurin, délégué permanent du Canada auprès de l’UNESCO, et de nombreux membres du groupe francophone.

Le communiqué de presse de l’UNESCO rappelle que, dans l’allocution qu’il a prononcée, M. Abdou Diouf « s’est félicité des relations de travail régulières entre l’UNESCO et la Francophonie, en particulier pour la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il a également salué le travail du groupe des Ambassadeurs francophones à l’UNESCO. »

En réponse à cette intervention, précise le communiqué, le Directeur général de l’UNESCO a tout d’abord rendu hommage à M. Abdou Diouf et à son action. Il a également souligné le rôle joué par l’Ambassadeur Laurin en tant que président du groupe, mais également comme président du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion des expressions culturelles.

M. Matsuura a entre autres rappelé que « le domaine de la culture était un domaine privilégié de la coopération entre les deux organisations. »

« Le fait que 32 des 55 États membres de l’Organisation internationale de la francophonie aient ratifié la Convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles démontre l’engagement sans faille de la Francophonie dans ce domaine », a souligné le Directeur général.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse de l’UNESCO.

Haut de la page

Clôture de la semaine africaine au Parlement européen

Le dialogue interculturel était le thème central de la réunion extraordinaire qui a ponctué, jeudi le 11 septembre 2008, la Semaine africaine au Parlement européen. « L’Europe peut être « un exemple pour le reste du monde » et une force positive pour améliorer le dialogue entre les cultures », a expliqué Hans-Gert Pöttering, président du Parlement, avant que la Présidente du parlement panafricain Gertrude Mongella et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, ne prennent à leur tour la parole.

Organisée dans le cadre de l’Année Européenne du dialogue interculturel, la Semaine Africaine s’est déroulée du 8 au 12 septembre 2008.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

État des signatures et ratifications des conventions européennes et traités internationaux relatifs aux secteurs de l'audiovisuel – Préparé sous la direction scientifique de Dr. Susanne Nikoltchev et Francisco Javier Cabrera Blazquez – Observatoire européen de l’audiovisuel

Sur son site Internet, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un état des signatures et ratifications des conventions européennes et traités internationaux relatifs aux secteurs de l'audiovisuel. La Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles figure au nombre des instruments répertoriés.

L’information est préparée sous la direction scientifique de Dr. Susanne Nikoltchev et Francisco Javier Cabrera Blazquez. Votre recherche peut se faire par instrument juridique ou par pays.

La catégorie « Instruments juridiques » propose le lien vers le texte complet de chaque instrument, le tableau des signatures et des ratifications et une liste des déclarations, réserves et autres communications faites par les États parties.

La catégorie « Pays » propose une vue d'ensemble des ratifications par pays.

Source :

Haut de la page

The circulation of Europan co-productions and entirely national films in Europe - 2001 to 2007, par Martin Kanzler, en collaboration avec Susan Newman-Baudais et André Lange, Observatoire européen de l’audiovisuel

L'Observatoire européen de l'audiovisuel vient de publier un rapport spécial sur les coproductions européennes intitulé « The circulation of Europan co-productions and entirely national films in Europe - 2001 to 2007 ». Cet ouvrage été rédigé par Martin Kanzler, en collaboration avec Susan Newman-Baudais et André Lange, de l’Observatoire. Ce rapport spécial sera présenté au Forum du Conseil de l'Europe sur les politiques cinématographiques qui se tiendra à Cracovie du 11 au 13 septembre 2008. Le document, disponible en anglais seulement, peut être téléchargé gratuitement sur le site Internet de l’Observatoire.

L’Observatoire précise que cette étude analyse la circulation et les performances des coproductions européennes, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur des marchés nationaux. Elle compare également leurs performances à celles des films entièrement nationaux. Le rapport se base principalement sur les données stockées dans la base de données sur les entrées des films LUMIERE de l'Observatoire européen de l'audiovisuel. Il compare la circulation en se basant sur le nombre moyen de marchés qui accueillent chacun des deux types de films, ainsi que sur le pourcentage de films qui sortent sur au moins un marché non national. Les performances sont mesurées en comparant les nombres d'entrées moyens pour chaque type de films.

Pour en apprendre davantage, nous vous invitons à vous rendre sur le site Internet de l’Observatoire européen de l’audiovisuel.

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Appel à candidatures pour les Bourses pour artistes UNESCO - Aschberg 2009

Le 5 septembre 2008, l’UNESCO a publié un appel à candidatures pour les Bourses pour artistes UNESCO - Aschberg 2009. L’UNESCO précise qu’en tant qu’un instrument de mise en œuvre de Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ce programme vise à encourager la mobilité des jeunes artistes et à favoriser la créativité et la diversité culturelle grâce à des séjours dans des résidences d’artistes à l’étranger. Il reconnaît l'importante contribution des artistes dans le processus créatif et leur rôle central qui est de nourrir la diversité des expressions culturelles.

Les bourses de résidence artistique sont offertes dans des institutions à travers le monde dans les trois domaines suivants: les arts visuels, la création littéraire et la musique.

Pour consulter la liste des bourses offertes pour 2009, l’UNESCO vous invite à visiter son site en cliquant ici. Vous pourrez y trouver les liens directs aux institutions ainsi que les instructions complètes sur les conditions nécessaires à remplir et les délais impartis.

Pour toute autre demande d’information, dont les réponses ne figurent pas à la rubrique FAQ, l’UNESCO vous invite à adresser vos questions, par courriel, à : Aschberg@unesco.org.

Source :

Haut de la page

L’Office fédéral de la culture veut renforcer le cinéma d’art et d’essai suisse

Le 8 août 2008, l’Office fédéral de la culture de Suisse (OFC) a présenté dans le cadre du Festival international du film de Locarno ses perspectives en matière de politique de soutien au cinéma pour la période de législature 2008-2011.

L’OFC a annoncé qu’il se fixe comme objectif pour ces quatre prochaines années « de renforcer la production du film d’art et d’essai afin d’augmenter ses chances d’atteindre le public ». L’Office précise qu’il se penchera sur les nouvelles expressions cinématographiques à l’exemple du cinéma numérique, et contribuera au lancement de la nouvelle Cinémathèque suisse. « Afin de renforcer le domaine du film d’art et d’essai, lequel peine à trouver son public comparé aux documentaires et aux films grand public », l’OFC envisage de procéder à des aménagements de sa politique d’encouragement. Le communiqué de presse ajoute que la section cinéma a notamment l’intention de plancher sur une réforme « visant à augmenter et mieux canaliser les moyens financiers alloués au développement et à la production des films d’art et d’essai ».

Dans le but d’évaluer ce que les nouveaux moyens d’expression audiovisuels, notamment la « révolution digitale », amènent dans le domaine de la culture cinématographique suisse, l’OFC désire procéder à une enquête poussée sur les nouveaux moyens d’expression audiovisuels en Suisse.

L’OFC signale également qu’il contribuera au lancement de la nouvelle Cinémathèque suisse. En fin d’année 2008, indique le communiqué, « le Parlement se prononcera sur le message de construction du Conseil fédéral lié à l’agrandissement des dépôts (Penthaz II). Les travaux seront accompagnés d’une réflexion globale sur la nouvelle politique de conservation à mener pour permettre à l’institution de remplir au mieux sa mission. »

Par ailleurs, l’OFC a revu cette année la forme et le contenu de sa publication statistique annuelle dans le domaine du cinéma. L’Office précise que les chiffres sont accompagnés de brèves analyses qui s’arrêtent sur les tendances 2007 du cinéma en général et du cinéma suisse en particulier. Publication bilingue allemand-français, Facts & Figures 07 s’adresse non seulement aux différentes personnes qui travaillent dans le domaine du cinéma en Suisse et à l’étranger, mais également au cercle plus large des cinéphiles et des publics intéressés.

À l’occasion du Festival International du Film de Locarno, l’OFC présente avec le soutien de la Poste et du Festival de Locarno une seconde publication, qui fait écho au Facts & Figures 07. Films & Faces est une publication à tirage unique qui réunit 40 films suisses, soutenus ou non par la Confédération, qui sortiront en salle ces prochains mois et présente les équipes qui – du scénario au montage son – les ont réalisés. Ce cahier spécial sera distribué sur les stands de Swiss Films et au Pardo Shop, il est accompagné d’un concours « qui doit inciter un large public à se familiariser avec les visages de ceux et celles qui font le cinéma suisse ».

Source :

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Premier congrès de la culture latino-américaine : « Cinéma et audiovisuel en Amérique latine » – Mexico

Le Conseil national pour la culture et les arts du Mexique (Consejo Nacional para la Cultura y las Artes) nous informe que, du 1er au 5 octobre 2008, dans la ville de Mexico, se déroulera le premier congrès de la culture latino-américaine. Cet événement aura pour thème « Cinéma et audiovisuel en Amérique latine » (Cine y Audiovisual en Iberoamérica).

Ce congrès est une initiative qui résulte des accords pris à l’occasion du XVIIe Sommet des chefs d’État et de gouvernements d’Amérique latine (Santiago, Chili, novembre 2007) et de la Xe Conférence des ministres de la culture d’Amérique latine (Valparaiso, Chili, juillet 2007). Le congrès s’intéressera aux lignes directrices du Plan d’action de la Carta Cultural Iberoamericana (Charte culturelle latino-américaine) et à l’esprit de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Le programme du congrès prévoit des tables rondes sur les thèmes suivants :

  • Le cinéma comme facteur de développement social et économique en Amérique latine
  • Le cinéma latino-américain en tant que patrimoine et mémoire d’un espace multilingue.
  • La musique et le cinéma en Amérique latine.
  • Contribution de la cinématographie latino-américaine à la cinématographie mondiale
  • La littérature et le cinéma en Amérique latine.
  • Le défi de l’art audiovisuel face aux nouveaux langages et aux nouveaux médias.
  • La formation des professionnels du cinéma et des publics.

Le congrès fera également place aux séminaires spécialisés suivants :

  • Les politiques cinématographiques et audiovisuelles en Amérique latine
  • La coproduction du cinéma latino-américain. Régime juridique et modèle budgétaire.
  • Commercialisation du cinéma latino-américain : modèle traditionnel vs nouvelles voies de commercialisation – Internet.
  • La critique et la couverture journalistique du cinéma comme industrie culturelle et spectacle.

Une session suivra afin de faire ressortir les résultats des tables rondes ainsi que les conclusions des séminaires.

Les conclusions du congrès seront présentées lors du XVIIIe Sommet des chefs d’État et de gouvernement d’Amérique latine, qui aura lieu au Salvador, du 29 au 31 octobre 2008.

Source :

Haut de la page

OMC : Plainte des États-Unis contre la Chine concernant la commercialisation et la distribution de certains produits audiovisuels et publications

En avril 2007, dans le cadre des règles établies à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), les États-Unis ont présenté une demande de consultation à la Chine, une première étape dans la procédure de règlement des différends. Ils estimaient que certaines mesures adoptées par cette dernière contrevenaient aux engagements pris par celle-ci.

Les États-Unis allèguent qu'en vertu de ces mesures, les entreprises étrangères ne peuvent importer et distribuer certains produits audiovisuels et publications. Ces activités seraient réservées à des entreprises chinoises possédées totalement ou partiellement par l'État. Ils affirment que la Chine s'était engagée à libéraliser ces secteurs lors de son accession à l'OMC. Par ailleurs, les États-Unis questionnent d'autres mesures qui auraient pour effet d’induire des différences dans la manière de commercialiser les produits importés et les produits chinois.

Estimant que le processus de consultation n'est pas concluant, les États-Unis ont demandé l'établissement d'un Groupe spécial ayant pour mandat de déterminer si la Chine respecte ou non ses engagements. La composition du Groupe spécial a été dévoilée le 27 mars dernier. Dans le cadre de son mandat, le panel a tenu deux rencontres au cours desquelles les Parties ont pu présenter leurs argumentaires, répondre aux questions du panel et aux allégations de la partie adverse. Le panel pourrait présenter son rapport aux Parties vers le mois d'octobre, rapport qui devra être adopté par l'Organe de règlement des différends, s'il n'y a pas d'appel.

Les documents présentés par les États-Unis au Groupe spécial sont disponibles à l'adresse suivante :
http://www.ustr.gov/Trade_Agreements/Monitoring_Enforcement/Dispute_Settlement/WTO/Dispute_Settlement_Index_-_Pending.html

Haut de la page