Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 8, no 41, lundi 8 décembre 2008

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

À l’occasion de la première Conférence des Parties à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat d’élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Le Comité intergouvernemental a tenu une première réunion, ordinaire, à Ottawa, Canada, du 10 au 13 décembre 2007, et une seconde, extraordinaire, à Paris, France, du 24 au 27 juin 2008. D’autres rencontres du Comité auront lieu d’ici la prochaine Conférence des Parties, prévue aux environs du mois de juin 2009, à Paris.

Au moment d’écrire ces lignes, 93 États ont ratifié ce traité. Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Diversité des expressions culturelles : coopération internationale et développement durable à l’ordre du jour d’une réunion intergouvernementale à l’UNESCO

Trois ans après l’adoption de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles par l’UNESCO, son Comité intergouvernemental se réunit à Paris, du 8 au 12 décembre, dans la Salle XII du Siège de l’UNESCO. L’UNESCO note que la coopération internationale et le développement durable sont à l’ordre du jour. La réunion sera ouverte par le Directeur général de l’Organisation, M. Koïchiro Matsuura.

L’UNESCO précise que le Comité, présidé par Gilbert Laurin (Canada) et composé de 24 membres, « examinera des moyens de promouvoir la coopération internationale dans le domaine des expressions culturelles ainsi que des moyens d’inciter les Parties à intégrer la culture dans le développement durable conformément aux termes de la Convention ».

Le communiqué de presse indique que les membres du Comité examineront aussi un avant-projet d’orientations sur l’utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle, « dont l’objectif est de favoriser l’émergence d’un secteur culturel dynamique ». Les décisions prises par le Comité seront soumises pour approbation à la Conférence des Parties à la Convention, qui se réunira en juin 2009.

Enfin, se fondant sur les rapports préparés par six experts, le Comité commencera à examiner la question du traitement préférentiel pour les pays en développement. En effet, écrit le communiqué, « l’article 16 de la Convention prévoit que les pays développés facilitent les échanges culturels avec les pays en développement en accordant, au moyen de cadres institutionnels et juridiques appropriés, un traitement préférentiel à leurs artistes et autres professionnels et praticiens de la culture, ainsi qu’à leurs biens et services culturels ». L’UNESCO ajoute que l’objectif premier de cette disposition est donc « de faciliter les échanges culturels avec les pays en développement ».

L’UNESCO indique que les journalistes peuvent assister à la séance d’ouverture (10 h).

Source :

Haut de la page

Signature d’un accord de coopération entre l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture et l’Organisation internationale de la Francophonie

Le 25 novembre 2008, l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé un accord de coopération qui comprend la mise en œuvre d’activités communes dans les domaines de la culture, l’éducation, la formation, les ressources en eau, l’énergie renouvelable et le renforcement du dialogue entre les cultures et les civilisations. Le communiqué de presse de l’ISESCO mentionne que l’accord prévoit notamment l’organisation, en mai prochain à Kairouan, d’une conférence internationale sur les civilisations et la diversité culturelle et ce, à l’occasion de la célébration de Kairouan, capitale de la culture islamique pour 2009.

L’accord a été cosigné pour l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture par Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général de l’ISESCO, et pour l’Organisation internationale de la Francophonie par M. Clément Duhaime, Administrateur de l’Organisation.

Source :

Haut de la page

L'Organisation internationale de la Francophonie signe un accord avec la Pologne — Français et langues partenaires

Le 27 novembre 2008, à Varsovie, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a conclu avec la Pologne un mémorandum pour le renforcement des capacités de travail en français des diplomates et fonctionnaires polonais. Cet accord, établi pour une période de 3 ans, prévoit la participation de 2 000 d’entre eux à des cours de français spécialisés en langue administrative et des relations internationales.

L’OIF précise que son objectif consiste « à aider les États, membres de la Francophonie et de l’Union européenne, à former au et en français les diplomates, experts en poste dans les représentations permanentes, les missions auprès de l’Union européenne à Bruxelles, les administrations centrales et territoriales, ainsi que les auditeurs des écoles nationales d’administration et des instituts diplomatiques ». Le communiqué de presse rappelle, qu’au total, l’OIF a signé des accords de ce type avec seize États européens.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

Consultez dès à présent le numéro de décembre 2008 de « Coalitions en Mouvement »

Le numéro de décembre 2008 du bulletin international « Coalitions en Mouvement » de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle est maintenant disponible.

En voici les faits saillants :

  • Troisièmes Rencontres des coalitions et des organisations professionnelles de la culture des pays membres de l'OIF
  • Séminaire constitutif d'un réseau international de juristes pour la diversité culturelle
  • La FICDC maintient une présence internationale importante au cours des derniers mois
  • La FIA et la FIM réaffirment leur soutien à la Convention de l'UNESCO
  • La position de l'UE sur les services audiovisuels dans ses négociations avec l'Ukraine préoccupe

Source :

Haut de la page

La télévision dans 36 États européens – Volume 1 de l'Annuaire 2008, Observatoire européen de l’audiovisuel

L’Observatoire européen de l’audiovisuel annonce la parution du volume 1 de la 14e édition de l'Annuaire 2008 – Film, télévision et vidéo en Europe.

L'Annuaire propose une image précise et détaillée des marchés audiovisuels et cinématographique dans 36 pays européens. Il se compose de trois volumes consacrés aux trois branches principales du secteur audiovisuel : cinéma, télévision et vidéo.

Sur son site Internet, l’Observatoire indique que le volume 2 « Les tendances de la télévision européenne » doit paraître en février 2009. La publication du volume 3 « Cinéma et vidéo » est prévue en décembre 2008.

L’Annuaire 2008 est disponible en anglais, français et allemand, en trois volumes ou dans le cadre d’un service en ligne.

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Nouveau prix de littérature de l'Union européenne

Le 2 décembre 2008, la Commission européenne a annoncé le lancement d’un nouveau prix de littérature contemporaine de l'Union européenne. « Le but est de mettre en évidence la créativité et la richesse de la diversité de la littérature contemporaine, d'encourager la diffusion de la littérature à l'intérieur de l'Europe et de susciter un intérêt accru pour les œuvres littéraires autres que nationales. » Le prix sera décerné pour la première fois en automne 2009.

À ce sujet, le Commissaire européen en charge de l'éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse, M. Ján Figel', a déclaré « Les livres sont un élément essentiel de notre histoire et du patrimoine intellectuel de l'Europe. Ils sont le reflet de la particularité et de la diversité des cultures ainsi que de leurs origines communes, et ils favorisent le dialogue interculturel. Je me réjouis de ce nouveau prix de l'Union européenne parce qu'il va contribuer à faire connaître et à promouvoir la richesse et la diversité culturelle de l'Europe. Il sera décerné pour la première fois en 2009, et cela est excellent parce que cette année sera l'Année européenne de la créativité et de l'innovation. »

Un groupement constitué de la Fédération européenne des libraires, du Congrès des écrivains européens et de la Fédération des éditeurs européens se charge du processus de sélection et de la cérémonie de remise du prix.

La Commission signale que le prix européen de littérature contemporaine récompensera les nouveaux talents de la littérature contemporaine (fiction) dans chacun des pays participants en 2009, 2010 et 2011. « Le but du prix est d'attirer un large public de citoyens européens, de découvrir de nouveaux talents et de promouvoir leurs œuvres, en particulier dans les pays autres que le leur. Le prix sera un moyen d'amorcer un dialogue interculturel et de réunir des acteurs culturels du milieu du livre dans toute l'Europe. »

La Commission européenne ajoute qu’on procédera aussi à la nomination d'une personnalité reconnue de la littérature européenne pour assumer le rôle d'ambassadeur européen de la littérature pendant une période d'un an.

La nouvelle mentionne que le prix est financé au titre du programme Culture de l'Union européenne. « Le programme soutient des projets de coopération culturelle transnationale réunissant des intervenants d'au moins trois pays différents participant au programme. Il contribue aussi à aider la traduction d'œuvres littéraires et est ouvert à tous les secteurs culturels, à l'exception de celui de l'audiovisuel, qui bénéficie d'un programme distinct. »

Le site de la Commission européenne vous donne accès à un ensemble d’informations additionnelles sur le nouveau prix de littérature contemporaine de l'Union européenne.

Source :

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Appel d'offres — Étude sur la contribution de la culture au développement économique régional et local dans le cadre de la politique régionale européenne — Date limite: 12 janvier 2009

Procédant au lancement de cet appel d’offres, la Commission européenne déclare que « la culture a clairement un rôle multiple à jouer dans le développement et l’attrait des régions et des grandes villes européennes ». « Toutefois, les nombreuses façons d’intégrer la culture dans les stratégies de développement régional dans le cadre de la cohésion et de la politique régionale de l’UE sont encore largement méconnues (…) ». L’étude à venir cherchera à corriger cette lacune.

L’étude sera axée sur l’identification et l’analyse d’une série de projets culturels de qualité soutenus par les fonds structurels au cours de la période 2000-2006 et examinera la façon dont la dimension culturelle a été intégrée dans les stratégies de développement régional pour 2007-2013.

De plus amples informations sont disponibles à cette adresse :
http://eacea.ec.europa.eu/about/procurement/2008/05/call_fr.htm

Source :

Haut de la page