Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 8, no 6, lundi 25 février 2008

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

À l’occasion de la première Conférence des Parties à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat de d’élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Le Comité intergouvernemental a tenu une première réunion, à Ottawa, Canada, du 10 au 13 décembre 2007. D’autres rencontres du Comité auront lieu d’ici la prochaine Conférence des Parties, prévue aux environs du mois de juin 2009, à Paris, France.

Au moment d’écrire ces lignes, 78 États ont ratifié ce traité. Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Rencontre de la ministre de la Culture et de la Communication de France avec la Coalition française pour la diversité culturelle

Le 21 février 2008, la ministre de la Culture et de la Communication de France, Mme Christine Albanel, a rencontré la Coalition française pour la diversité culturelle dans le but de faire part de son implication dans la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Le communiqué de presse émis à cette occasion précise : « L’implication du Ministère de la Culture dans la promotion et la mise en œuvre de la Convention est au cœur de cet entretien entre Christine Albanel et la Coalition française pour la diversité culturelle. »

Enchaînant, le communiqué écrit : « Cette rencontre est l’occasion de rappeler l’engagement financier de la France en faveur du Fonds pour la diversité culturelle, prévu dans la Convention. Christine Albanel a également rappelé les actions d’accueil et de formation des artistes et des professionnels de la culture originaires d’autres pays, le soutien des industries culturelles françaises, la promotion de la coopération européenne et des cultures étrangères en France. »

Source :

Haut de la page

Déclaration du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe sur l’affectation et la gestion du dividende numérique et l’intérêt général

Le 20 février 2008, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a adopté une déclaration sur l’affectation et la gestion du dividende numérique et l’intérêt général. Dans un communiqué de presse émis à cette occasion, le Conseil de l’Europe écrit : « Devant le spectre radio libéré du fait du passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique, le Comité des Ministres tient à faire valoir le pluralisme, la diversité culturelle et linguistique ainsi que l’accès du public face à une pure logique de marché. »

Le communiqué ajoute : « Sans préjuger des affectations qui seront choisies par les États membres (radiodiffuseurs, services à haut débit, multimédias mobiles, interactivité), le Comité des Ministres appelle les États membres à reconnaître la nature publique du dividende numérique, à le gérer comme un bien public, de manière efficace et dans l’intérêt général. »

Nous vous invitons à lire le texte complet de la déclaration.

Contact Presse :
Henriette Girard, Attachée de presse
Téléphone : +33 3 88 41 21 41
Mobile : +33 6 75 65 03 39
Courriel : henriette.girard@coe.int

Source :

Haut de la page

Lancement de l’édition 2008 de la Semaine de la langue Française (14-24 mars)

L’édition 2008 de la Semaine de la langue Française aura lieu du 14 au 24 mars. Par voie de communiqué, la ministre de la Culture et de la Communication de France, Mme Christine Albanel, annonce que, pour lancer cette semaine, elle tiendra une conférence de presse le 10 mars, à 11h30. La conférence de presse aura lieu dans les salons du ministère de la Culture et de la Communication, en présence des personnalités qui se sont engagées pour soutenir l’opération. À cette occasion, précise le communiqué, la ministre Albanel inaugurera le site Internet : www.franceterme.culture.fr.

« La rencontre » est le thème retenu pour cette édition. « En proposant ainsi au public d’aller à la rencontre des mots, elle invite nos concitoyens à célébrer le plus fort des liens que nouent les hommes dans la cité : leur langue commune. » « Elle permettra à tous les francophones de faire vivre ce territoire de la rencontre qu’est le français », poursuit le communiqué.

Pour illustrer le thème de cette édition, dix mots ont été choisis. Le communiqué précise que chacun de ces mots est parrainé par une personnalité, « en fonction de l’écho qu'il suscite en elle, dans sa création, son métier, son imaginaire ». Ces témoignages seront diffusés sur les chaînes publiques et privées de télévision, en France et à l'étranger, durant la Semaine de la langue française.

En outre, signale le communiqué, la Semaine de la langue française, qui encadre la Journée internationale de la francophonie le 20 mars, sera ponctuée de plusieurs événements en France et dans le monde : une exposition itinérante présentera en effet, les dix mots de la rencontre dans plusieurs villes de France. Des activités pédagogiques seront organisées dans les écoles, les musées et autres lieux publics. Enfin, de nombreuses initiatives locales célébreront, sous diverses formes, cette rencontre avec les mots.

« Tout en invitant le grand public à fêter la vitalité du français, cette campagne de sensibilisation est aussi l’occasion de montrer que la langue française, dans ses multiples expressions, est fédératrice d’un espace commun à tous les francophones. »

À ce sujet, la dépêche écrit : « C’est la raison pour laquelle les dix mots seront communs à la France, à la Suisse, à la Belgique et au Québec, où l’on fêtera en 2008 le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain. »

Pour en apprendre davantage sur cet événement, les organisateurs, les dix mots choisis et la personnalité parrainant chacun d’eux, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse du 18 février 2008 du ministère de la Culture et de la Communication de France.

Haut de la page

Publications récentes

Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles – La place de la culture dans le développement durable : Réflexions sur la future mise en œuvre de l’article 13, de l’auteur David Throsby

En lien avec la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, l’UNESCO annonce la publication d’une étude intitulée « La place de la culture dans le développement durable: Réflexions sur la future mise en œuvre de l’article 13 ». Cette étude a été élaborée à la demande du Secrétariat de l’UNESCO par M. David Throsby, professeur d’économie à l’Université Macquarie de Sydney (Australie).

Vous pouvez télécharger ce document, en versions française et anglaise, sur le site Internet de l’UNESCO, à la section « documents et publications ».

Haut de la page

Libre opinion – Diversité culturelle : l’engouement, par Georges Anastassopoulos, Ambassadeur de la République hellénique auprès de l'UNESCO et président de la Conférence générale de l'UNESCO

Dans l’édition du mardi 29 janvier 2008 du quotidien québécois Le Devoir, M. Georges Anastassopoulos, Ambassadeur de la République hellénique auprès de l'UNESCO et président de la Conférence générale de l'UNESCO, signe un texte intitulé « Libre opinion – Diversité culturelle : l’engouement ». Nous vous invitons à lire cet article d’intérêt en vous rendant sur le site Internet du journal Le Devoir.

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Rencontre internationale de la Francophonie économique 2008

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) annonce que la Rencontre internationale de la Francophonie économique 2008 se déroulera du 16 au 19 mai 2008, à Québec (Canada). Cet événement, organisé par les Chambres de Commerce de Québec et de Paris, en partenariat avec l'OIF, aura pour thème "Francophonie économique : mythe ou réalité ?".

Pour en savoir plus, contacter l’OIF à cette adresse : com@francophonie.org

Source :

Haut de la page

Lancement de No Ghetto, magazine en ligne destiné au jeune public

L’UNESCO annonce le lancement de No Ghetto, un magazine interactif sur Internet qui s'adresse aux jeunes de divers horizons culturels. No Ghetto aborde les thématiques prioritaires de l’UNESCO en matière de dialogue, de diversité et de développement (expressions culturelles et artistiques, Sida, migrations et minorités, histoire, pauvreté, dialogue interreligieux, etc.).

L’UNESCO signale que ce magazine s’adresse en priorité aux jeunes d’Afrique et des pays arabes. Mais, ajoute le communiqué, No Ghetto s’adresse aussi aux jeunes des pays industrialisés, « notamment ceux en proie à l’exclusion et à la discrimination (autochtones, minorités ethniques ou culturelles, issus de l’immigration, etc.) ».

Selon le communiqué de presse de l’UNESCO, le site Internet « No Ghetto » vise à impliquer et faire participer ces jeunes en leur donnant la parole sur leur quotidien, leurs rêves ou leurs problèmes face à la diversité, pouvant servir de tremplin, à terme, à des forums culturels de jeunes dans le but de formuler des politiques les concernant.

L’UNESCO précise que ce cite, conçu en étroite collaboration avec la Division des politiques culturelles et du dialogue interculturel et l’équipe web du Secteur de la Culture de l’UNESCO, est géré par Respect Magazine (hébergement, actualisation, maintenance) afin de favoriser la liberté de ton et de parole des jeunes.

Enfin, le communiqué ajoute que, conçu tout d’abord en français, le magazine évoluera progressivement vers une version bilingue anglais/français, voir multilingue avec l’arabe, le chinois ou le russe.

Lire le magazine No Ghetto en ligne
Contact : Mme Saori Terada

Source :

Haut de la page