Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 8, no 10, lundi 31 mars 2008

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Autres actualités d'intérêt



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

À l’occasion de la première Conférence des Parties à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat de d’élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Le Comité intergouvernemental a tenu une première réunion, à Ottawa, Canada, du 10 au 13 décembre 2007. D’autres rencontres du Comité auront lieu d’ici la prochaine Conférence des Parties, prévue aux environs du mois de juin 2009, à Paris, France.

Au moment d’écrire ces lignes, 80 États ont ratifié ce traité. Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

Discours de Nicolas Sarkozy et d’Abdou Diouf à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) rapporte que la Journée internationale de la Francophonie a été célébrée le 20 mars 2008 à Paris par Nicolas Sarkozy, Président de la République française et Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, au cœur de la Cité internationale universitaire.

L’OIF signale que le Président Sarkozy a affirmé son « attachement personnel à la Francophonie et la solidarité qui lie la France à l’ensemble des membres de l’organisation » ainsi que sa « confiance en l’avenir de la Francophonie » Entre autres, le Président Sarkozy a tenu à faire la déclaration suivante: « Je voudrais aujourd’hui vous dire combien je crois souhaitable et possible de concilier respect de notre identité, qui s’appuie sur notre langue, et modernité, mais aussi combien, à une conception défensive de la Francophonie, je préfère une conception offensive dans laquelle l’OIF, par la diversité qu’elle représente, doit jouer un rôle majeur ».

Le communiqué de l’OIF rappelle que M. Abdou Diouf a pour sa part lancé un appel aux jeunes : « Nous sommes aujourd’hui plus qu’hier, comme le disait Saint-Exupéry, « emportés par la même planète, équipage d’un même navire ». Alors, chers jeunes étudiants, apprenez à aimer un monde qui n’existe pas encore pour mieux le façonner, apprenez dès aujourd’hui à dialoguer avec toutes les cultures, apprenez la solidarité. La langue que vous avez en partage vous le permet, les valeurs que défend la Francophonie vous y invitent. »

M. Alain Joyandet, secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie et Mme Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont assisté à la cérémonie qui s’est poursuivie par un débat avec des écrivains qui, tout en n’ayant pas le français comme langue maternelle, l’on adoptée pour écrire. Les 25 étudiants lauréats du jeu-concours des dix mots ont été proclamés et ont reçu leurs prix.

Au bas de son communiqué de presse, l’OIF a inscrit les hyperliens vous donnant accès à la version intégrale (en français) des allocutions de messieurs Sarkozy et Diouf.

Source :

Haut de la page

Message de la Ministre des Relations internationales du Québec à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie

Nous désirons porter à votre attention le message lancé le 20 mars 2008, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, par la ministre québécoise des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, Mme Monique Gagnon-Tremblay. Amorçant son message, la Ministre déclare : « La Francophonie, un espace culturel, politique, économique et éducatif, célèbre en ce 20 mars toutes ses richesses partagées en français, cette langue qui nous rassemble et nous unit. En 2008, au Québec, cette célébration revêt une dimension toute particulière, puisqu’elle consacre quatre siècles de présence française dans les Amériques, quatre siècles de rencontres qui ont forgé l’identité québécoise, quatre siècles de partage qui ont façonné notre nation. »

Poursuivant son message, la Ministre Gagnon-Tremblay rappelle que le gouvernement du Québec est honoré d’accueillir les délégations des 67 autres États et gouvernements ayant le français en partage qui ont choisi Québec pour se réunir en octobre prochain, à l’occasion du prochain Sommet de la Francophonie. À cet égard, Mme Gagnon-Tremblay écrit : « Seule organisation multilatérale dont le Québec est membre de plein droit, la Francophonie constitue un haut lieu de partage où le savoir-faire québécois prend toute sa place. C’est d’ailleurs dans cette optique que le gouvernement du Québec souhaite dynamiser et moderniser ce XIIe Sommet de la Francophonie en y abordant trois enjeux, soit l’environnement, la gouvernance et la démocratie ainsi que la langue française. Je vous invite à vous rencontrer et à célébrer fièrement la Journée internationale de la Francophonie! »

Source :

Haut de la page

Publications récentes

L'impact de la technologie numérique sur la culture canadienne : thèmes de recherche et questions

L’Observatoire culturel canadien vous invite à consulter l’édition Hiver 2007 de la publication Thèmes canadiens dont le thème est « L’impact de la technologie numérique sur la culture canadienne : thèmes de recherche et questions ». Ce numéro contient les échanges survenus lors du forum de l’Association d’études canadiennes sur la culture et la technologie numérique, lequel a eu lieu à Gatineau, au Québec, en octobre 2007.

À ce sujet, l’Observatoire culturel canadien écrit : « Au Canada, l’attention politique et publique envers la politique culturelle passe par divers cycles qui varient au fil du temps et est souvent à la source d’un changement technologique… Aujourd’hui, en réponse à la révolution globale en communication et en gestion de l’information, la politique culturelle canadienne est de nouveau mise à l’épreuve. »

Thèmes canadiens regroupe les articles de cette édition sous cinq chapitres :

  • Politique culturelle, histoire et identité
  • Comment la technologie transforme la définition de la culture canadienne
  • Démographie et consommation culturelle
  • Culture et économie
  • Perspectives internationales sur la culture et la technologie et le rôle du gouvernement

Source :

Haut de la page

Projet de compte rendu analytique de la Première session ordinaire du Comité Intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

L’UNESCO a récemment mis en ligne sur son site Internet, le projet de compte rendu analytique de la Première session ordinaire du Comité Intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles qui s’est déroulée à Ottawa (Canada), du 10 au 13 décembre 2007. Vous pouvez consulter ce document, en versions française et anglaise, à cette adresse.

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Lancement de MAVISE - Nouvelle base de données sur la TV en Europe

La Commission européenne (DG Communication) et l’Observatoire européen de l’audiovisuel annoncent le lancement officiel de leur nouvelle base de données TV – MAVISE qui aura lieu à l’occasion d’un atelier organisé dans le cadre du MIP TV 2008. Cet événement est prévu de 14 h à 16 h, le 9 avril 2008, dans l'auditorium K, au Palais des Festivals de Cannes (France).

Selon le communiqué de presse, MAVISE contient déjà les principales informations (profils et contacts) concernant quelque 2 500 sociétés et chaînes de télévision européennes. Le communiqué rappelle que l’objectif est, à terme, d’en référencer 5 000. Cette nouvelle base de données sur la télévision a été développée par l’Observatoire européen de l’audiovisuel, Strasbourg, à la demande de la DG Communication de la Commission européenne. « MAVISE sera un outil utile pour l’industrie de la télévision, l’accès à certaines parties de la base de données étant libre pour le grand public. » Le communiqué indique que les professionnels de la télévision pourront utiliser MAVISE gratuitement pour localiser des chaînes selon le type de programmation et les pays de diffusion ainsi que pour obtenir les informations de contact clés pour chacune d’elles. La base sera accessible via le site Europa (http://ec.europa.eu/), le portail du service Audiovisuel de la Commission (http://ec.europa.eu/avservices/home/index_fr.cfm) ainsi que celui de l'Observatoire (http://www.obs.coe.int). Parmi les fournisseurs de données pour la base MAVISE on compte Médiamétrie, le Bureau van Dijk Electronic Publishing et Lyngemark.

Le lancement de MAVISE aura lieu lors de l’atelier intitulé « Vers une plus grande transparence du marché européen de la télévision » organisé conjointement par la Commission européenne et l’Observatoire.

Source :

Haut de la page

Autres actualités d'intérêt

Colloque international sur les tendances et défis des politiques culturelles dans les pays occidentaux, Québec (Canada)

Le programme officiel (en français) du Colloque international sur les politiques culturelles nationales : tendances, enjeux et défis est enfin prêt. L’événement aura lieu les 7 et 8 mai 2008 dans la ville de Québec (Canada).

Ce colloque a pour objet d’explorer la diversité des relations politique/culture et des enjeux et défis se présentant au sein de sociétés relativement comparables. Plus précisément, il se propose de réfléchir sur les fondements et l’avenir des politiques culturelles dans différents pays. Les organisateurs précisent que ce colloque, ouvert à tous, se veut une tribune d’échanges et de réflexions sur les fondements et l’avenir des politiques culturelles dans différents pays occidentaux.

Nous vous invitons à consulter le programme du colloque pour prendre connaissance des thèmes qui seront abordés durant l’événement, le lieu de l’activité et modalités d’inscription.

Haut de la page