Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 9, no 3, lundi 2 février 2009

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

À l’occasion de la première Conférence des Parties à la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat d’élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Le Comité intergouvernemental a tenu une première réunion, ordinaire, à Ottawa, Canada, du 10 au 13 décembre 2007. Il s’est réuni à nouveau, cette fois en séance extraordinaire, à Paris, France, du 24 au 27 juin 2008. Enfin, la deuxième session ordinaire du Comité intergouvernemental a eu lieu à Paris, du 8 au 12 décembre 2008. Une autre rencontre du Comité aura lieu au mois de mars 2009, avant la Conférence des Parties prévue un peu plus tard, au mois de juin, à Paris.

Au moment d’écrire ces lignes, 94 États ont ratifié ce traité. Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l’ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d’États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l’acceptent, l’approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

La Coalition française pour la diversité culturelle s’oppose à ce que les services audiovisuels servent de monnaie d’échange dans les négociations commerciales

Le 26 janvier 2009, la Coalition française pour la diversité culturelle diffusait un bref communiqué de presse concernant la négociation d’un accord entre l’Union européenne et la République de Corée. Nous reproduisons intégralement ce texte.

« La Coalition française pour la diversité culturelle s’est inquiétée de la poursuite de la négociation d’un accord de libre échange entre l’Union européenne et la Corée, auquel est annexé un protocole de coopération culturelle. Souhaitant finaliser cet accord commercial au plus vite, la DG Commerce s’est contentée de proposer aux Coréens le modèle de protocole conclu avec les pays des Caraïbes, sans tenir compte du fait que l’industrie audiovisuelle coréenne n’est pas celle d’un pays en développement. Malgré les demandes répétées des professionnels, aucune étude d’impact n’a été réalisée et la culture et l’audiovisuel deviennent ainsi des monnaies d’échange dans le cadre d’une négociation commerciale globale, ce qui est inacceptable. La culture, dont le statut particulier est désormais reconnu par la convention UNESCO, ne doit pas revenir dans le giron des accords de commerce. Il est indispensable que les discussions sur les protocoles de coopération culturelle soient déconnectées des négociations commerciales et ne soient proposés qu’à des pays ayant ratifié la convention UNESCO. »

Source :

Haut de la page

La Commission européenne adopte le programme de coopération internationale dans le secteur audiovisuel, intitulé MEDIA MUNDUS

La Commission européenne annonce qu’elle vient d’adopter un vaste programme de coopération internationale dans le secteur audiovisuel, intitulé MEDIA MUNDUS, afin d'intensifier les relations culturelles et commerciales entre la cinématographie européenne et les créateurs de pays tiers. Au cours de la période 2011-2013, l'Union européenne consacrera 15 millions d'euros à des projets soumis par des professionnels de l’audiovisuel provenant de l'UE et de pays tiers.

Le nouveau programme MEDIA MUNDUS poursuit les objectifs spécifiques suivants:

  • développer l'échange d'informations entre professionnels, notamment par des activités de formation et des bourses qui favorisent le travail en réseau entre les professionnels de l'audiovisuel européens et non européens. Il s'agit de faciliter l'accès aux marchés étrangers et de nouer des relations commerciales de confiance à long terme
  • accroître la compétitivité et la distribution transnationale des œuvres audiovisuelles dans le monde en facilitant les coproductions internationales
  • accroître la diffusion et la visibilité des œuvres audiovisuelles dans le monde ainsi que la demande, de la part du public (en particulier des jeunes), de contenu audiovisuel culturellement diversifié.

Pour en savoir davantage sur ce nouveau programme qui couvrira la période 2011-2013, nous vous invitons à consulter le communiqué de presse publié sur le site Europa.

Source :

Haut de la page

L’Argentine sera l’hôte en février du XVIe Forum des ministres de la Culture et des fonctionnaires responsables des politiques culturelles de l’Amérique latine et des Caraïbes

L’Argentine sera l’hôte du XVIe Forum des ministres de la Culture et responsables des politiques culturelles en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ce Forum se tiendra à Buenos Aires les 26 et  27 février 2009.

Le thème principal de cette rencontre portera sur La culture dans le contexte de la crise mondiale actuelle, défis et opportunités :

  • diversité culturelle, dialogue interculturel et intégration régionale
  • rôle des industries culturelles et opportunités de développement durable
  • droits culturels
  • renforcement institutionnel de la culture

Cet événement prend cette année une signification spéciale puisqu’il marque le 20e anniversaire du Forum dont sont membres 33 États d’Amérique latine et des Caraïbes.

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à consulter le texte publié sur le Portal de la Cultura-América latina y el Caribe.

Haut de la page

Publications récentes

Publication du Rapport annuel 2008 de la Commonwealth Foundation

Dans son Rapport annuel 2008, la Commonwealth Foundation fait état de ses principales réalisations au cours de 2007 et de 2008. La Commonwealth Foundation y souligne en ces termes l’importance de la promotion de la diversité des expressions culturelles : « Our policy work aims to ensure that culture contributes to all aspects of national development. We achieve this by working in partnership with civil society, cultural practitioner groupings, governments, and other international agencies. Supporting civil society’s engagement with the UNESCO Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions is a focus for us. We have worked to improve civil society interaction with culture ministers and senior officials, including Commonwealth Ambassadors to UNESCO. Working with UNESCO allows us to benefit from experience in Francophone countries while bringing Commonwealth learning to the table”.

Nous vous invitons à prendre connaissance de ce document sur le site Internet de la Commonwealth Foundation

Source :

Haut de la page

Le Ministère de la Culture et de la Communication de France rend publique l’étude Statistiques d’entreprises des industries culturelles―Programme production, diffusion et marchés

Le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du Ministère de la Culture et de la Communication de France a publié en décembre cette étude produite par Valérie Derouin de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Cette publication est issue de l’exploitation de deux enquêtes annuelles d’entreprises sur les services et sur les entreprises de l’industrie menées par l’INSEE et le Service des études et des statistiques industrielles (SESSI), dont les résultats ont été analysés et mis en perspective par le DEPS pour le champ culturel. Le secteur des industries culturelles constitue un sous-ensemble du secteur des industries de l’information et de la communication. Il combine des fonctions de conception, de création et de fabrication, de distribution ainsi que de commercialisation de supports physiques reproductibles ou bien de communication. En 2006, le secteur des industries culturelles a réalisé 7,3 % du chiffre d’affaires des services marchands, soit 43 milliards d’euros, et a employé 3,8 % des effectifs salariés, soit 157 000 salariés (effectif salarié moyen annuel, équivalent temps plein).

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

Du 16 au 23 mars 2009, la Semaine de la langue française célébrera la richesse et la diversité de la langue de Molière

Organisée chaque printemps autour de la Journée internationale de la Francophonie, qu’on célèbre le 20 mars, la Semaine de la langue française a pour ambition d'offrir au grand public une occasion de fêter la langue française en lui manifestant son attachement et en célébrant sa richesse et sa diversité.

Dix mots sont mis à l'honneur en 2009, qui reflètent la capacité de la langue française à s'adapter aux réalités du monde de demain. Véritables indicateurs de modernité, ces mots invitent à dire ou à imaginer l’avenir en français : ailleurs, capteur, clair de Terre, clic, compatible, désirer, génome, pérenne, transformer, vision. Ces dix mots ont été choisis en concertation avec la Belgique, le Québec, la Suisse et l’Organisation internationale de la Francophonie. Cette démarche conjointe témoigne d'une vision partagée du rôle de la langue française dans une société en mouvement.

Chacun de ces mots sera parrainé par une personnalité qui lui apportera un éclairage original, au regard de son expérience, de son métier, ou de son imagination. Ces «mots pour demain» serviront de fil conducteur à de nombreux événements en France et dans le monde : une exposition sur les dix mots présentée dans plus de soixante-dix Villes partenaires; les Caravanes des dix mots qui reprennent leur route en France et dans une vingtaine de pays francophones; un concours scolaire national pour les collégiens et les lycéens; une tournée de Nuits du slam et des Concours des dix mots dans plusieurs régions de France; le Camion des mots qui vient tester les connaissances en français des écoliers; la Dictée des élèves ingénieurs, etc.

Source :

Haut de la page

L’Année européenne 2009 sera celle de la créativité et de l’innovation

L'Année européenne 2009 sera consacrée au thème de la créativité et de l’innovation. Cette initiative a pour but de sensibiliser le public à l'importance de ces deux thèmes pour le développement économique ainsi que pour le bien-être individuel et social.

Un second objectif de cette nouvelle année, qui succède à l'Année européenne du dialogue interculturel, est de promouvoir la créativité et l'innovation dans divers secteurs, notamment ceux de l'éducation, de la culture, des politiques environnementales, sociales et régionales ainsi que celui de la société de l'information.

Pour ce faire, de nombreuses campagnes de promotion et une série d'événements seront organisés tout au long de l'année à un niveau européen mais aussi national, régional et local. Parmi les thèmes qui seront abordés, mentionnons celui de la diversité culturelle comme source de créativité et d’innovation. Une trentaine de pays prendront part à cette initiative de la Commission européenne. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le site Internet suivant:  European Year of Creativity and Innovation 2009 - EUROPA

Haut de la page