Diversité culturelle

Infolettre
sur la diversité des expressions culturelles

Vol. 13, no 5, lundi 6 mai 2013

Les travaux de mise en œuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

DANS CE NUMÉRO :

Suivi de la Convention

Communiqués, discours, déclarations

Publications récentes

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques



Suivi de la Convention

Les travaux de mise en oeuvre de la Convention sur la diversité des expressions culturelles sont en cours !

La Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles est entrée en vigueur le 18 mars 2007. À l'occasion de la première session de la Conférence des Parties à la Convention, tenue en juin 2007, le Comité intergouvernemental a reçu le mandat d'élaborer les directives opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre de la Convention. Il a tenu depuis huit rencontres, six ordinaires et deux extraordinaires. La dernière session ordinaire du Comité a eu lieu du 10 au 14 décembre 2012, à Paris.

La troisième session de la Conférence des Parties, qui s'est tenue à Paris les 14 et 15 juin 2011, a permis l'approbation des directives opérationnelles relatives à trois articles de la Convention et celles à propos des mesures destinées à assurer la visibilité et la promotion de la Convention. Au total, douze articles de la Convention comportent maintenant des directives opérationnelles.

Au moment d'écrire ces lignes, 127 Parties (126 États et l'Union européenne en tant qu'organisation d'intégration économique régionale) ont ratifié ce traité. Nous soulignons que la Colombie a déposé, le 19 mars 2013, son instrument de ratification auprès de l'UNESCO et figure maintenant au nombre des Parties à la Convention.

Bien que les travaux de mise en œuvre de la Convention poursuivent leur cours normal, la campagne de mobilisation en vue de la ratification de la Convention par les États membres qui ne l'ont pas encore fait doit plus que jamais se poursuivre, avec ferveur et persuasion ! Car la légitimité de la Convention sera proportionnelle au nombre d'États appartenant à toutes les régions du monde qui la ratifient, l'acceptent, l'approuvent ou y adhèrent.

Haut de la page

Communiqués, discours, déclarations

UNESCO : La Directrice générale appelle les Parties à soutenir le FIDC

Dans une lettre en date du 25 mars 2013, la Directrice générale de l'UNESCO, Madame Irina Bokova, a rappelé qu'en ratifiant la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, 127 Parties ont ainsi exprimé leur appui au Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) et à sa mission et se sont engagées à apporter des contributions volontaires annuelles équivalentes à 1% au moins de leur contribution totale à l'UNESCO.

La Directrice générale de l'Organisation a également remercié les gouvernements pour leurs contributions et leur a rappelé les objectifs du FIDC qui visent à favoriser l'émergence de secteurs culturels dynamiques dans les pays en développement.

« La créativité et la diversité des expressions culturelles sont sources d'emplois, génératrices de revenus et sources d'innovation. Plusieurs exemples en apportent la preuve à travers des projets financés par le FIDC. Nous devons poursuivre et intensifier leurs efforts afin de faire fructifier ce succès », a déclaré Mme Bokova.

Pour lire la lettre en question ou par en savoir davantage sur le FIDC, veuillez consulter le site Internet de l'UNESCO.

Source :

Haut de la page

Publications récentes

Documents relatifs à la 4e session ordinaire de la Conférence des Parties

Les documents relatifs à la 4e session ordinaire de la Conférence des Parties, laquelle aura lieu du 11 au 14 juin 2013 à Paris, seront disponibles à la mi-mai sur le site Internet de l'UNESCO.

Source :

Haut de la page

4e tome des Profils culturels des pays francophones du Sud

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a récemment publié le 4e tome des Profils culturels des pays francophones du Sud.

Cette quatrième publication est consacrée à trois pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) : Cameroun, Congo et Gabon.

Conformément à sa mission de promotion de la diversité culturelle et dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, l'OIF a souhaité accompagner ses États membres du Sud à mieux connaître les réalités économiques, institutionnelles et structurelles de leurs secteurs culturels. Elle a ainsi mis en place un programme d'identification du champ des entreprises et industries culturelles dans le Sud de l'espace francophone qui couvre quatre zones géographiques : Afrique de l'Ouest, Asie du Sud-Est et Pacifique, Caraïbes et Afrique centrale. L'objectif à terme est de parvenir à la mise en place dans ces pays de systèmes pérennes d'observation de l'économie de la culture, préalable à l'élaboration de politiques publiques aptes à optimiser le développement des filières culturelles.

Pour consulter ce quatrième tome ainsi que les précédents, veuillez visiter le site Internet de l'OIF.

Source :

Haut de la page

Art Facts : un nouveau site d'hébergement de statistiques culturelles en Australie

Art Facts est le nouveau site d'hébergement des statistiques concernant les arts en Australie.  S'appuyant sur les données de l'Australia Council for the Arts, du Bureau de la statistique de l'Australie et de divers intervenants, il comprend un éventail de faits au sujet de la vitalité du milieu artistique australien et aborde les dernières tendances en matière de création, industrie, commerce, participation et soutien financier pour les arts.

Les visiteurs du site peuvent en apprendre notamment sur le nombre de personnes qui fréquentent les galeries d'art et qui pratiquent l'artisanat en Australie ainsi que sur les perspectives internationales dans le domaine des arts visuels. Ils peuvent également en savoir plus sur le revenu des musiciens, la vente de billets de concerts ou encore le nombre de chansons rock qui ont été produites l'an dernier.

Se limitant pour l'heure à la musique et aux arts visuels, le site comprendra sous peu d'autres secteurs culturels.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site Internet d'Art Facts.

Source :

Haut de la page

Introduction aux industries créatives. De la théorie à la pratique

L'ouvrage Introduction aux industries créatives. De la théorie à la pratique (Introducing the Creative Industries. From Theory to Practice) présente aux lecteurs l'historique, les tendances, les produits et les marchés liés aux industries créatives, démontrant que la réussite repose sur un amalgame d'idées, de stratégies et de talents. Dans un domaine où la connaissance des réseaux sociaux et de l'économie de la culture revêt autant d'importance que l'expérience pratique ou l'esprit d'entreprise, Introduction aux industries créatives explique aux lecteurs comment mettre en œuvre les théories, les concepts et les compétences liées à ces industries.

Entre autres choses, cette publication :

  • enseigne les théories et les concepts essentiels au moyen de l'économie de la culture;
  • présente des études de cas dans de multiples domaines, de la mode et des jeux vidéo en passant par le journalisme et la musique;
  • explique les stratégies permettant de maîtriser les liens entre les compétences, les industries créatives et les marchés.

Pour plus d'informations et pour commander l'ouvrage en question, veuillez consulter le site Internet des Publications Sage.

Source :

Haut de la page

Servir les artistes rend service au public

La publication Servir les artistes rend service au public (Serving Artists Serves the Public) porte sur les possibilités et les obstacles concernant la programmation de festivals d'arts en Asie et en Europe.

Cette réalisation conjointe de la Fondation Asie-Europe (Asia-Europe Foundation-ASEF), de l'Association européenne des festivals (European Festivals Association-EFA) et du Collège des arts Lasalle de Singapour rassemble treize articles qui présentent de multiples facettes de la gestion des festivals d'arts, dans la foulée de l'Atelier des jeunes directeurs de festivals, tenu en mai 2011, à Singapour. Les articles proposent une réflexion sur le rôle social et local des festivals internationaux ainsi que sur la nécessité de renforcer les compétences des jeunes directeurs de festivals.

Servir les artistes rend service au public est disponible en version électronique sur le site Internet de la Fondation Asie-Europe.

Source :

Haut de la page

Politiques et mesures culturelles - Bonnes pratiques

6e Sommet mondial des arts et de la culture : appel à communications

La Fédération internationale de conseils des arts et agences culturelles (International Federation of Arts Councils and Culture Agencies-IFACCA) et le Conseil national de la culture et des arts du Chili (Consejo Nacional de la Culture y las Artes-CNCA) invitent les professionnels, universitaires, producteurs, administrateurs, créateurs et travailleurs du secteur des arts à soumettre des propositions de communication pour le 6e Sommet mondial des arts et de la culture qui se tiendra du 13 au 16 janvier 2014 au Chili.

Dans le cadre de son thème d'ensemble « Époque créative : des nouveaux modèles de développement culturel », le 6e Sommet mondial se penchera principalement sur la manière dont la mondialisation, l'évolution du développement socio-économique et les nouvelles formes de communication engendrent toute une série de défis et de possibilités au sein du secteur culturel, et sur la façon dont ces défis et possibilités influent sur le développement de nos sociétés et de nos nations.

La date limite pour soumettre des propositions de communications a été prolongée au 19 mai 2013.

Pour de plus amples informations sur cet appel à communications, veuillez consulter le site Internet d'IFACCA.

Source :

Haut de la page

OIF : Fonds d'aide à la circulation des artistes 2013

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) soutient, via son Fonds d'aide à la circulation des artistes professionnels, la circulation de ces derniers et de leurs spectacles (musique, théâtre et danse) à l'occasion de tournées et de festivals internationaux.

Ce programme de l'OIF constitue une action indispensable pour que les artistes contemporains des pays du Sud et de l'Europe centrale et orientale, membres de la Francophonie, franchissent les frontières, accèdent aux réseaux internationaux de programmation et développent leur professionnalisme.

Quatre appels à projets accompagnés des formulaires et des modalités d'inscription sont lancés cette année par l'OIF.

Nous souhaitons vous rappeler que la prochaine date limite de dépôts des dossiers est le 27 mai 2013.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Internet de l'OIF.

Source :

Haut de la page

République des Fidji : consultation nationale au sujet de la Convention sur la diversité des expressions culturelles

Le ministère de l'Éducation, du Patrimoine national, de la Culture et des Arts du gouvernement des Fidji organise une consultation nationale sur la Convention sur la protection et promotion de la diversité des expressions culturelles les 29 et 30 mai prochain, dans la ville de Suva.

Sous le thème « Diversité culturelle : Impulsion pour une économie dynamique et viable », la consultation réunira plusieurs parties prenantes au niveau national, de même que des experts de l'UNESCO et le représentant de la Fédération internationale des Coalitions pour la diversité culturelle (FICDC). Elle vise à améliorer la compréhension de la Convention et de ses mécanismes de coopération internationale, ainsi qu'à évaluer les politiques et programmes des Fidji en faveur de la protection et de la promotion de la diversité des expressions culturelles. Ultimement, la consultation entend identifier une façon d'aller de l'avant pour la ratification de la Convention par les Fidji.

Pour plus de détails,  veuillez consulter le site Internet de l'UNESCO.

Source :

Haut de la page

Conférence internationale sur la diversité culturelle, la société civile et la coopération culturelle internationale

La Conférence internationale sur la diversité culturelle, la société civile et la coopération culturelle internationale se tiendra les 3 et 4 juin 2013 à Zagreb (Croatie).

Organisée par le réseau Culturelink et le Centre Miko Tripalo pour la Démocratie et le Droit (Centre for Democracy and Law Miko Tripalo), en collaboration avec le Bureau régional pour la science et la culture en Europe de l'UNESCO et la Commission croate pour l'UNESCO, cette conférence a pour but d'analyser la diversité culturelle en tant que défi majeur de notre époque. La diversité culturelle étant source de créativité et d'innovation, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l'UNESCO constituera le thème central du programme de cette conférence.

La Conférence sera structurée autour de quatre tables-rondes thématiques:

  • Une nouvelle vision : l'intégration de la diversité culturelle au sein des politiques de développement durable, cadres juridiques, stratégies et plans d'action;
  • La promotion des politiques culturelles : échange, analyse, diffusion de l'information et sensibilisation;
  • Le renforcement de la diversité des expressions culturelles : comment soutenir la créativité?
  • La promotion de la mobilité et l'engagement de la société civile.

En outre, plusieurs pays du monde possèdent des Coalitions pour la diversité culturelle qui représentent les organisations professionnelles du milieu culturel et artistique. Ces coalitions plaident en faveur de l'importance de la culture et de la diversité des expressions culturelles, tel que formulées dans la Convention. Ainsi, la conférence se penchera notamment sur la question suivante: est-ce que la société civile dans les pays d'Europe du Sud-Est est intéressée à créer des Coalitions pour la diversité culturelle dans la région?

Pour de plus amples informations sur la conférence et pour consulter le programme de cette dernière, lequel sera disponible à compter du 10 mai prochain, veuillez visiter le site Internet de Culturelink.

Source :

Haut de la page